9 décembre 2015

WANTED: GREEN BARBÈS par ISABELLE

«  Ne mange pas ce que ta grand-mère ne reconnaitrait pas comme de la nourriture ». En 2015 si on a bien compris une chose c’est que les petits plats transformés c’est pas hyper bon pour la santé. Donc on a gentiment évolué du « préparé en usine » au « fait chez soi avec des ingrédients locaux, bio, livrés en direct de chez le producteur ». Parfait.

Passons maintenant de la cuisine à la salle de bains. Sachant que 30% de ce qu’on met sur la peau passe dans le système sanguin, vous pouvez en déduire ce que vous voulez mais moi je préfère les ingrédients bio et comestibles. Et la meilleure façon de savoir ce qu’il y a dedans c’est quand même de le faire soi-même. Et oui, le « home made », ce n’est pas que pour les cookies !

Si en plus on en a marre de jeter tous les jours des tonnes de déchets, on est mûr pour faire ses propres produits de beauté, et ainsi recycler les pots de crème à l’infini, au lieu de racheter toujours de nouveaux contenants. Non parce que c’est bien beau de critiquer ceux qui jettent leurs papiers gras dans la nature, mais ce qu’on met à la poubelle ne disparait pas comme par magie… Quand on réalise la quantité d’énergie qu’il faut pour traiter, transporter, recycler les tonnes de déchets qu’on a bien mis dans la bonne poubelle de la bonne couleur au bon moment au bon endroit, bref même si on a tout bien juste, ça coûte quand même très cher à la Planète. Donc autant éviter de les acheter dès le départ.

Voilà. Green Barbès, c’est un projet mené par deux filles cool, qui va nous aider à nous rapprocher du zéro déchet, qui va sauver notre peau, et notre pot (de crème hydratante).

Ça se commande en kit, on fabrique avec ses petites mains, puis quand il n’y en a plus on recommence. Autre avantage : comme je n’ai jamais pu suivre à la lettre une recette de cuisine de ma vie, j’ai improvisé aussi avec ma tambouille cosmétique. C’était quand même très réussi, et adapté à mon maniaque bon vouloir. Une fois qu’on a le kit en main, on peut donc inventer ses propres recettes et ça c’est vraiment cool ! Vous savez ce qu’il vous reste à commander au père Noël.

www.greenbarbes.org

GreenBarbes_CREMe_PACK

home-made-DEO_green-barbes

CREME_DIY_GreenBarbes

GreenBarbes_girls

23 octobre 2015

WANTED: EE12 par ISABELLE

Is consciousness in the nordic genes? EE12 is a brand by Danish designer Pernille Engbirk and her sister Amalie.

Their motto: « We believe in quality and cuts that last year after year based on a new concept that challenges the conventional way of buying clothes”

-Word.

I love the oversized pants and the neutral materials of the collection. This is perfect for fall and winter. Now that’s a crush.

http://ee12.dk

EE12_AW_2015_3

EE12_AW_2015_2

EE12_AW_2015_1

EE12_AW_2015



13 octobre 2015

WANTED: KJAER WEIS ROCKS par CAROLINE

KjaerWeisLipTint

KjaerWeisLipTint3

Yes. She. Does.

Danish-born, Paris-trained and NY-based make-up artist Kjaer Weis is the real deal. Her radically new approach to make up does no compromise: all her certified organic and sustainable formulas, besides being gorgeous and delicate hues, are exquisitely packaged in pure sleek design boxes. Yes, each one literally looks like a piece of jewelry (it comes with the refill option, so that you can keep it ad vitam). I love her less is more approach, her rigor, her style. I fell in love, that’s pretty clear. And I bet you will too.

Current addiction: “Goddess” lip tint – fard a levres – Certified Organic. Refillable.

www.kjaerweis.com

26 septembre 2015

SWEATER DRESS DIY par ISABELLE

upcycled-sweater-dress

(↓READ ENGLISH VERSION BELOW↓)

Voici un DYI pour une robe simple et toute douce et chaude, parfaite pour l’automne. À créer avec des sweatshirts vintage en bon état (si vous allez les acheter neufs chez H&M, vous n’avez pas tout à fait compris l’idée).

Donc avec 2 sweatshirts, plus une ou 2 bandes de tissus similaires, le tout avec des couleurs qui vont bien ensemble, vous êtes paré.

Petit rappel : pour coudre deux tissus ensemble, il faut les mettre dos à dos. Bien mesurer les morceaux de tissus. Quand on coupe, prévoir 1 cm pour chaque couture. Poser les éléments ensemble sur le sol pour voir ce que ça donne. Quand la robe est finie, il faut bien la repasser, c’est ça qui fait que c’est clean.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Here’s a DYI for a sweater dress –perfect for fall–. You will need 2 reclaimed sweatshirts (don’t go buy them at H&M) and similar fabric small pieces, with a nice color match.

Remember to leave a 1 cm margin on each side for the seams, and to put the fabrics face side against face side when you sew.

When you’re finished with the dress, iron it to make it perfect, and then you’re done!

Have fun!

upcycled-sweater-dress-DIY_need

upcycled-sweater-dress-DIY_cut

upcycled-sweater-dress-DIY_sew

isabelle_robe-DIY_SweatShirtok

12 août 2015

WANTED: STELLA MC CARTNEY BROGUES par ISABELLE

If there is living proof that beauty, talent, kindness and intelligence are highly compatible, it’s Stella Mc Cartney.

I have unconditional love for the FW2015 shoe collection. Reminder: all SmC accessories and garments are sustainably sourced and vegan (the only thing killer is the style). I love the animal prints, by the way ;)
http://www.stellamccartney.com

stellaMcCartney_brogues_AW2015

stellaMcCartney_brogues_platform-AW2015

12 juin 2015

TOUR GUIDE: SLOW WEEK-END NEAR PARIS par ISABELLE

Route_velo_HOUX_Eure

Comment passer un week-end sport + paysages de ouf + très peu d’impact CO2 ? Il suffit de partir en vélo. Oui, comme en 1936. C’est simple, et rapide en fait car on est tout de suite en vacances : le voyage lui-même C’EST les vacances. Ça change de 3 h d’avion à côté d’un bébé qui pleure. Et c’est tellement facile, on part de chez soi, on s’amuse, et pouf on arrive. L’hypermobilité c’est pas seulement d’aller à Londres en deux heures !
Voici un guide pour une ballade de deux jours au milieu des champs et des forêts, entrecoupé de cours d’histoire et de farniente au bord de la piscine. En mode slow life.

Parcours Jour 1 : Il faut partir le matin tôt en RER B pour sortir de Paris. À la station saint Michel, c’est très facile de rentrer avec les vélos sous le bras, et ils sont tout à fait tolérés dans le RER.
Choisissez votre arrêt, par exemple, Versailles (pour un parcours de 90 km environ), Saint Rémy les Chevreuse (70 km environ), ou Jouy en Josas (50 km environ). Pour les plus téméraires il est possible de partir directement de Paris.
J’ai calculé un parcours spécial pour le vélo jusqu’à destination, avec de jolies routes peu fréquentées, à consulter ici.
Le réseau 3G est à peu près correct et on peut se repérer partout. Petit stop à Rambouillet pour une visite du parc du Château recommandé.

Plan_Velo_Itineraire_Paris_Chevreuse_Chartres_

Séjour : à Houx, dans une Bergerie, chez un baryton et une peintre, dans des murs datant du XVIIème siècle, construits pour les conseillers du Roi Louis XIV. Et avec une piscine, quand même. Et le WIFI (basic need).
Réserver à la Bergerie de l’Acqueduc

Dîner : aller-retour à Maintenon à 4 km. On y va et revient en vélo, bien sûr. Le château rénové par Mme de Maintenon est fermé le soir, mais le village est super mignon. Il n’y a pas de restaurant bio ou végétal, choisissez donc celui qui vous plaira, près du Château, mais n’allez surtout pas au restaurant asiatique (mauvaise expérience).

Parcours Jour 2 : Environ 23 km de douceur au bord de l’Eure, dans les champs, les petits villages…
De Houx, rejoindre la D18 puis la D19.2 en direction de Chimay, Mévoisins, St Piat. À partir de Jouy, suivre la piste « Chartres en vélo » qui est magnifique, bucolique, très bien indiquée, et qui vous emmènera jusqu’à à Chartres.

À Chartres :
Restaurant Le Parvis
5 Rue du Cheval Blanc
28000 Chartres
Pas bio mais de très bonne qualité et si on se débrouille bien on peut manger presque 100% végétal.

Visite : les petites rues avec pentes à 18%, l’imposante cathédrale, le Musée des Beaux-Arts (fermé le lundi) ; et surtout ne ratez pas le parvis dans le jardin du Prieuré, avec une très jolie vue. Chartres est une des villes les plus traditionnelles de France, pas très funky mais c’est très joli.

Retour : sauf si vous avez eu une révélation religieuse, vous pouvez rejoindre la gare (il suffit de descendre, c’est indiqué à peu près à chaque croisement de rues), prendre un billet retour pour Paris (au moins toutes les heures, 15€ environ, durée 1h environ). Il y a des crochets dans les wagons pour suspendre facilement les vélos.

Équipement :
Casque impératif (on peut choisir un casque de skateboard ou de BMX si on trouve (à juste titre –quoi que… ça commence à être cool les tenues de cyclisme–) que les casques de cyclisme sont trop moches. L’essentiel est de vérifier que le picto ‘vélo’ figure bien sur la petite étiquette à propos de la protection.

Dans un petit sac à dos :
Cuissard – voire deux cuissards – voire cuissard plus selle de protection pour ceux qui ne font jamais de vélo #protègetonentrejambe
Bidon avec eau ou mélange isotonique
Petites barres de céréales à portée de main
Maillot de bain
Coupe-vent
Un cadenas U
Lunettes de soleil.

Pensez à regarder la météo avant quand même, le vélo sous la pluie c’est moins drôle.
Et bon voyage !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ENGLISH VERSION

If you are lucky enough to have a bike when in Paris, here’s an awesome trip outside the city. It is quite cheap and easy, yet a lot of fun.

Road day one: early in the morning, take RER B at station Saint-Michel. You can choose to stop either at Versailles (for a 90 km trip), or Saint Rémy les Chevreuses (about 70 km), or Jouy en Josas (about 50 km).  Of course, you can start directly from Paris.
Here’s a nice route map I made, it’s perfect for bikes: bike itinerary. It’s a good idea to stop at Rambouillet to visit the Chateau.

Night stay:in Houx, you will sleep in an former Sheep Barn from the XVIIth century. It was originally built by king Louis the XIVth and now owned by an opera singer and a painter. The accommodation is very comfortable and welcoming. There is a pool and wifi (basic needs of the XXIst century).
Make a reservation here: Bergerie de l’Acqueduc

Diner: you can ride your bike to Maintenon, a little village 4 km away. The castle is closed at night but the place is very cute. There are no vegetarian or organic restaurants, so chose the one you want, except for the Chinese one, unless you like to eat crap.

Road day two: take road number D18, and then D19.2 towards Chimay, Mévoisins, and St Piat. Once in Jouy, follow the signs « Chartres en vélo ». These 23 km of happiness will lead you to the city of Chartres.

Once in Chartres:
You can go to restaurant Le Parvis
5 Rue du Cheval Blanc
28000 Chartres
Not organic, but good quality. You can have your lunch on the outside terrace right in front of the Cathedral.

Visit: you can play the tourist in the charming little streets, the cathedral, the Musée des Beaux-Arts (closed on Mondays). Do not miss the Prieuré gardens with an amazing view. Chartres is a quiet, beautiful and very traditional city.

Way back: reach the train station (just go down any road and follow the signs). Take your ticket back to Paris (trains every hour, the trip only takes a little more than one hour). There are hooks in each carriage to hang your bike. Easy.

What you need:
A small back pack
A helmet
Cycling shorts
A bottle with water or an isotonic drink
Snacks
Wind-breaker jacket
Sunglasses
U lock
Don’t forget your bathing suit.

Check the weather before you go. Have a good trip!

Maintenon_Acqueduc

Route_velo_Chevreuse_Eure

Maintenon_Canal

Route_velo_Paris_Chartres_mevoisins

Velo_Chevreuse

Auberge_de_lAcqueduc_Houx

Bergerie_acqueduc

Paris_Chartres_en_Velo

Chartres

Cathedrale_Chartres_vitraux

Velo_bike

14 mai 2015

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – MARION HANANIA POUR GOOD GUYS par HÉLÈNE

Marion_Hanania_SmileAndSaveThePlanet

Ca fait quelques années qu’on suit les aventures de Good Guys et de cette « Good Girl » de Marion.

4 ans après notre première interview, on est content de voir que cette jolie marque « cruelty free » et vegan créée en 2010 par Marion Hanania voit son fan club exploser. Jusqu’à se faire décerner par nos amis de PETA l’award de la marque vegan « à surveiller pour 2015″.

Dessinées entre Paris et maintenant Venice Beach, fabriquées au Portugal, les collections de chaussures sont réalisées en matières naturelles comme la microfibre italienne, la toile, la crèpe, du cuir « vegan » ( mix de coton et polyester). Elles sont aussi super légères et résistantes, mais cool avant tout !

Marion nous en dit un peu plus sur sa green philosophie  » en répondant à nos questions et nous offre son magnifique autoportrait ci-dessus.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

C’est quoi « être green » pour toi?

J’essaie d’éviter d’acheter des aliments emballés dans trop de plastique, d’économiser l’eau en prenant des douches au lieu de bains, manger végétarien à également un impact positif sur l’environnement, les petites choses du quotidien.

Tu te souviens de ton « green coming out » ?
C’est venu petit à petit, ça fait à peu près dix ans que j’ai vraiment commencé à prendre conscience de l’importance de chaque individu face à notre environnement et notre planète.

Quels sont tes 3 principaux gestes green ?
- Réduire les déchets au quotidien,
- Manger végétarien,
- Utiliser uniquement des produits écologiques et Eco-friendly chez moi et dans mon travail (ruban adhésif d’emballage recyclé, produit vaisselle, lessive, papier, etc..etc..).

Le geste non-green dont tu ne peux te passer ?
Prendre la voiture au lieu des transports en commun.

L’action globale « green friendly » que tu admires le plus, rêve de mettre en place?
Appliquer le « Meat Free Monday » partout dans le monde.

Qui est ta muse glam green ?
J’adore Jemima Kirke, j’étais surprise d’apprendre qu’elle est HYPER green ça me l’a rendue plus sympathique que son rôle dans GIRLS, le show HBO de Lena Dunham:)

Avec quel plat, « l’organic » peut être « orgasmic »?
Le sandwich « 3 little birds » au BeetBox café a Haleiwa a Hawaii… »toasted multigrain bread lays a delicious chipotle aioli which is then topped with Fakin’ Bacon, avocado, tomato, carrots, red onion and sprouts »

A quoi tu carbures ?
A la piscine, 2km par jour et au Burger végétarien de mon compagnon David Ivar aka Black Yaya… Meilleur chef végétarien que je connaisse.

Tu as un jardin secret ?

Un parc d’attraction je dirais…

Le super pouvoir que tu aimerais avoir pour sauver la planète ?
Avoir le don de « transmettre l’empathie », je pense que si tout le monde traitait les autres comme il a envie d’être traité, nous vivrions dans un monde meilleur.

Où se trouve ton coin de paradis perdu?
Mon Paradis c’est d’être sur une planche de surf dans l’océan à Venice ou Hawaii.

Dans la rubrique: ca me donne le « Smile » : ton livre de chevet ?
La fille du Sculpteur » de Tove Jansson, la créatrice des Moomin.

Le film qui t’as marqué ?
Récemment les 5 Films sur la Californie de Agnes Varda.

Le morceau de musique qui te donne le « smile »
« Paint a smile on Me » de Black Yaya, avec moi aux coeurs.

À quoi es tu addicted ?
La natation quand je suis à Paris, le surf quand je suis à Los Angeles.

Quel est ton uniforme de la saison?
Saison après saison j’accumule les T-shirts des endroits ou j’ai eu de bons souvenirs de surf (San Onofre, Venice, Hawaii..) avec un pantalon ou un short en velours côtelé moutarde… ma couleur préférée.

Ton mantra?
« vivre ma vie comme je l’entends »

Quel est le meilleur moyen de partager la « green attitude »?
Etre bien dans sa vie.

Quel est l’argument ultime pour convaincre de sauver la planète ?
C’est très dur de convaincre quelqu’un qu’il doit changer son alimentation ou son mode de vie sans le culpabiliser et sans qu’il se sente jugé et qu’il se braque. Je dirais à cette personne « C’est ton choix ».

www.goodguys.fr

Do Good, Not Harm, Wear Good Guys !

good guys

good guys

good guys

good guys

good guys

good guys

good guys

good guys

12 avril 2015

WANTED: PRINTEMPS-ÉTÉ 2015 par ISABELLE

« Fashion is very important. It is life-enhancing and, like everything that gives pleasure, it is worth doing well » – Vivienne Westwood

J’aime beaucoup la philosophie de Vivienne Westwood, super précurseur en son genre. Pour Westwood, on devrait consommer moins (oui, acheter moins de SES produits) mais mieux.

L’industrie de la mode, c’est le deuxième impact écologique et social après celui de l’alimentation (et bien avant les transports, oui). Mais ça veut pas dire qu’on va aller tout nu. Et ça veut pas dire non plus qu’on va s’habiller comme des sacs. Et même au contraire. Plus on s’éloigne de la fast fashion (pour ma part, porter un vêtement qui a été exécuté dans la cruauté et les larmes, bof), plus on s’approche d’un style vraiment précis et personnel, de vêtements de qualité, et par conséquent : on se fait plaisir. Jusqu’à l’orgasme stylistique, si on se débrouille bien. En langage « newage », que nous essayons de maitriser sur ce blog ;), on appelle ça « se vêtir avec de l’amour, pas de la haine ». Et si on associe vintage + créateurs, ce n’est pas forcément un budget plus important ! On ne citera jamais assez la grande Mademoiselle : « la mode passe, le style reste ». Amen.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Voici une sélection tout à fait subjective pour ce printemps-été. On passe des couleurs solaires et motifs contrastés, à un noir et blanc un peu strict. Moi, j’aime tout, vraiment.

ROSEANNAhttp://roseanna.fr

RoseannaSS15_3

RoseannaSS15_4

RoseannaSS15_2

RoseannaSS15

ATELIER BARTAVELLE – Fabriqué à Marseille ou à Porto, donc pas très loin de chez nous - www.atelierbartavelle.com

atelier_bartavelle_ss15

atelier_bartavelle_ss15_

VEJA – Si vous en avez marre d’être un gros mouton sans personnalité à Stan Smith, portez des SPMA, des Esplar ou des Holiday. www.veja-store.com

Veja_SPMA_Esplar_Holiday2

ATELIER AVOC – Fabriqué en France et/ou en Pologne, avec des tissus italiens. Un peu la famille. Mais surtout, la beauté. www.atelieravoc.com

AtelierAvoc_ss15_1

AtelierAvoc_ss15_2

AtelierAvoc_ss15_3

VALENTINE GAUTHIER - Lisez ici son « Some like it greeen » interview. – www.valentinegauthier.com

ValentineGautierSS15_2

ValentineGautierSS15_4

ValentineGautierSS15_3

ValentineGautierSS15_1

CHRISTINE PHUNG – Made in France – À propos de la collection ss15 : « It’s about a girl who rides her bike on a volcano » – www.christinephung.com

ChristinePhung_ss15_3

ChristinePhung_ss15_4

MARGARET HOWELL – Pour perpétuer les traditions, la qualité et le savoir-faire britanniques. www.margarethowell.fr

MargaretHowellSS15_1

MargaretHowellSS15_2

9 avril 2015

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – SANDRA MEYNIER KANG POUR SMK par HÉLÈNE

Sandra Meinier Kang By IRG

We discovered Sandra Meynier Kang and her eponymous brand SMK thanks to Who’s Next unique collaboration.

Freshly graduated from Atelier Chardon Savart, she launched her own brand 4 years ago in Seoul.

A refreshing vision, a casual minimalistic style, « gangnam style » Made In Korea, and of course sustainable, this is the « SMK » sprit. We’re very happy to interview Sandra about her new collection and to share her best looks!

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

S&StP: What is « to be green » for you?

SMK: First of all: to be “green” would be to be aware of who we are in our environment; and then I guess, to be educated (whatever the type of education); to be able to recognise what’s going wrong and try to find solutions to fix that.

Do you remind of your « green coming out »?

Not really ~ I have always loved animals; actually more than clothes so I have always been respectful toward the animal world before even thinking about what was actually “green“. I guess loving animals (all kinds of them) was my first step into what we call “green” today.

What are your 3 main green daily actions?

I would say:
- 1. I make bottles of fruit and vegetable juice to drink all day long for me and my husband (be healthy ;)),
- 2. I make sure my waste is well sorted for recycling (Korea’s trash system is quite strict)
- 3. Being vegetarian (?). I believe the mass meat industry is actually terrible for the environnement.

What is the « non-green » action you cannot get rid off?

Take the plane. I travel a lot so I often fly around the world.

What is the global « green friendly » action you admire most? Dream of set up?

There are actually a lot of  “green friendly projects“ going on and all of them are admirable.
If I had to pick one; I would say the movie “DEMAIN” by Cyril Dion and Melanie Laurent which should be released by this year.
I think it’s an awesome initiative to go travel the world and give a voice to all people who found real alternate solutions in order to reverse the sinking process of our planet.

Who is your glam fashion muse?

With no hesitations : Stella Mc Cartney

Who is your daily guru?

Pierre Rabhi, Alexandro Jodorwosky and Yann Barthes (he allways makes my day)
I cannot have only one “guru” in my life ;)

Can organic be orgasmic? Which dish?

With a “tartare d’avocat bio ” like they made at COMPTOIR102 in Dubai.
I don’t know how they prepare it, but I have never eaten a better one.

What fuels you all day?

Unfortunately, cappuccino.

Do you have a secret garden? (you can tell?)

My secret garden is as secret forest.

What is the super power you would like to have to save the planet?

I would like to have an unbreakable magic stick which can fulfill everything I ask for.
Then I don’t have only one super power to change the world, I got them all ;)
So I would start by stopping the use of pesticides in the agriculture, the mass market of meat, clean the oceans, forbid the shale gas exploitation and nuclear power, replace that with cleaner and safer energy… There is so much to do that even with a magic stick it would probably take several lives to save the planet!

Where is your lost paradise?

In Malaysia, on Gaya Island.
At night, you have to close your bungalow door because monkeys like to come inside and take your stuff out ~ haha!

What is your current bedside book?

I am currently reading the bible, to better understand history.

The movie that moved you?

« Ce que le jour doit à la nuit” by Alexandre Arcady.
I based my SS14 collection on that movie.
I don’t know if it’s the colours, the context, the impossible love between two persons, but this movie moves me a lot.

The music song that gives you the smile?

First be a Woman” by Gloria Gaynor; I always see my best friend singing and dancing on it, it makes me smile yeah.

What are you addicted to?

If we talk about addiction, I would say cappuccino and yoga.

What is your uniform for this season?

For Spring 15; my uniform is white and beige. Wide white pant with raw linen off shell tailored jacket and big beige scarf with tassels finition.

What is your mantra?

« Be trustful to life »

What is the best way to share the « green attitude »?

Maybe just thinking. Thinking about our conditions,. Is there any hierarchy in nature? Are we better than other species or vegetals?
We could close our eyes and re-open them like it’s the first time of our life, and then ask ourselves, does what surrounds us feels normal or logical?

What is the ultimate argument to convince to save the planet?

Trust in humanity. If we can do our worst, it means we also can do our best.

www.sandrameynierkang.com

Sandra Meynier Kang

Sandra Meynier Kang

sandraMeinierKangSS15

Sandra Meynier Kang

Sandra Meynier Kang

sandraMeinierKang_SS15

Sandra Meynier Kang

Sandra Meynier Kang

22 mars 2015

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – JEROME HADEY POUR LA VILLA LENA par HÉLÈNE

Villa-Lena

Le 1er avril, la Villa Lena réouvre ses portes pour la 2ème saison.

On est fan du concept depuis l’ouverture :

- un mix entre la Villa Médicis (pour la résidence d’artiste),

- le Baron (pour toute la clique qui a créé ce lieu et lui insuffle son esprit créatif),

- et un « agro turismo » ( pour l’approche durable de la résidence).

Donc un lieu magique perdu au milieu de la campagne Toscane, et surtout une belle invitation au voyage.

Nous avons questionné Jérome Hadey, le gourou de cette « Dolce Villa » sur sa vision du « green ».

villa lena

villa lenavilla lenavilla lena

villa lena

villa lena

villa lena

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

S&StP: C’est quoi « être green » pour vous?
Jérome Hadey: C’est respecter la vie.

Vous vous rappelez de votre « green coming out » ?
Le jour où j’ai demandé à mes parents de bien vouloir trier les déchets, je devais avoir 5 ou 6 ans…

Quels sont vos 3 principaux gestes green ?
Mes principaux gestes green sont de travailler d’arrache pied à créer un lieu autonome en :

- eau, grace à la collecte de l’eau de pluie, de l’utilisation de puits

- nourriture grace à plusieurs potagers, un petit peu d’élevage et de la chasse, le tout évidemment bio

- l’énergie, grace a des panneaux solaires et des éoliennes

Ce lieu est la Villa Lena sur lequel je travaille depuis 5 ans maintenant. Il m’en faudra au moins 5 de plus pour pouvoir atteindre mes objectifs.

Le geste non-green dont vous ne pouvez vous passer ?

Prendre l’avion, quasiment une fois par semaine, c’est un drame écologique mais j’aime trop voyager et rencontrer des gens.

L’action globale « green friendly » que vous admirez le plus, rêvez de mettre en place?
L’hopital de Lambarené créé au début du siècle dernier par Albert Schweitzer au Gabon. Il s’agissait d’un « village où l’on soigne », en harmonie avec la nature, les cultures locales…

L’action que je rêve de mettre en place est un lieu utopique auquel je travaille déja depuis un moment…La Villa Lena.

Qui est votre muse glam green ?

La Nature. Tous les jours je me reveille en Toscane au milieu de la Nature. Il n’y a rien de plus beau et notre responsabilité à tous est de la protéger.

Votre gourou au quotidien?
Ma famille et mes amis. « Suis ceux qui cherchent la vérité, évite ceux qui l’ont trouvée »

Est-ce que « l’organic » peut être « orgasmic »?
Venez passer quelques jours à la Villa Lena et vous comprendrez que oui.

A quoi vous carburez ?
Je carbure au travail principalement. Il n’y a rien de plus satisfaisant que de voir des projets avancer grace à sa propre sueur.

Le super pouvoir que vous aimeriez avoir pour sauver la planète ?
Rendre le bon sens aux êtres humains. Je pense qu’il s’agit d’une caractéristique en voie d’extinction.

Où se trouve votre coin de paradis perdu?
42 Via Toiano, 56036 Palaia en Toscane

Votre bible du moment?
Le même depuis que j’ai 6 ans: le Petit Prince. En le relisant, j’ai toujours trouvé les réponses à toutes mes questions.

Le film qui vous a marqué ?
A man from Earth. Le dernier scenario écrit par Jérome Bixby, l’un des principaux scénaristes de Star Trek. Il a écrit ce film sur son lit de mort pour donner une leçon d’espoir à l’humanité. Objectif plus que réussi à mon avis.

Le morceau de musique qui vous donne le « smile »?
Un peu facile, mais le morceau qui me donnera toujours le smile est « Don’t Worry, Be Happy » de Bobby McFerrin.

À quoi êtes vous addicted ?
Au travail…et à pas mal de séries TV…

Quel est votre uniforme de la saison?
Jeans, pull en laine, chaussures de marche et éventuellement doudoune.

Votre mantra?
Jamais satisfait, toujours heureux.

Quel est le meilleur moyen de partager la « green attitude »?
De la vivre.

Quel est l’argument ultime pour convaincre de sauver la planète ?
La vie est belle.

www.villa-lena.it

22 février 2015

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – ARIELLE LEVY ET THIBAUD DECROO POUR L’HERBE ROUGE par HÉLÈNE

arielle levy thibaud decrooarielle levy thibaud decroo

Rendez-vous en bas de la coulée verte dans le concept store « l’herbe rouge » un après-midi d’hiver. Le ton « bucolique » est donné.

« L’herbe rouge » a été créée en 2008 et son nom est inspiré d’un poème de Boris Vian, clin d’oeil à la vision créative et innovante de la maison de mode.

Aux commandes de cette authentique marque « green » qui est aussi un véritable laboratoire de recherche et d’expérimentation sur les matières, deux passionnés du vêtement et surtout deux experts qui ont hérité d’un savoir-faire textile « Made in Roubaix », mais y ont ajouté une leur touche éco-friendly et durable.

Les matières sont donc issues de l’agriculture biologique (coton fluvial, denim, lin, tencel, flanelle de laine et autres mailles…), les tricots réalisés à partir d’un procédé unique de recyclage des fibres, avec une attention aux teintures réalisées dans le respect des normes GOTS (Global Organic Textile Standard), et le tout avec un réseau de proximité.

Et c’est pas fini ! Le tout avec des prix accessibles !

Bref, comme dit Arielle, notre Jean-Pierre Coffe de la Mode: « Le Fast-Fashion, c’est de la MEEERDE ! ».

Le magasin du Viaduc des Arts a fêté sa première bougie en Janvier 2015, on lui souhaite donc une longue et belle vie !

Points de vente:

- Online e-shop: http://lherberouge.com/

- 35 avenue Daumesnil, 75 012 Paris

- 81-83 avenue Jean Lebas, 59 100 Roubaix

l'herbe rouge

herberougeF1020002herberouge

herbe rouge

herberougeherberougeherbe rouge

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

S&StP: C’est quoi « être green » pour vous?
Arielle Levy: C’est respecter la planète et les gens.

Vous vous rappelez de votre « green coming out » ?
Thibaud Decroo: Des souvenir d’être bien dans la nature depuis très jeune.
AL: Quand j’ai commencé à trier les déchets en Allemagne à 10 ans de manière très naturelle.

Quels sont vos 3 principaux gestes green ?
- Manger bio, équilibré, local
- Faire attention à sa consommation de lumière (le magasin est éclairé en basse tension)
- Faire une économie de moyens

Le geste non-green dont vous ne pouvez vous passer ?
TD: Prendre l’avion
AL: Aimer la mode !

L’action globale « green friendly » que vous admirez le plus, rêvez de mettre en place?
La fondation AKUO Energy et développement lancée par notre associé. (NDLR: qui développe, finance et exploite des centrales de production d’énergie renouvelable en France et dans le monde).

Qui est votre muse glam green ?

AL: Nous n’avons pas de muse en particulier, mais on aime Mélanie Laurent.

Votre gourou au quotidien?
Éric Scotto notre associé, Jeremy Rifkins, on apprécie Pierre Rahbi.
Mais nous sommes nos propres gourous !

Est-ce que « l’organic » peut être « orgasmic »?
AL: Tout ce qui fait du bien est orgasmic ! Donc l’organique est orgasmic !
TD: surtout avec du miel bio

A quoi vous carburez ?
A l’envie.

Le super pouvoir que vous aimeriez avoir pour sauver la planète ?
TD: Tout est lié à l’education donc rendre les gens plus respectueux , plus éduqués, avec moins de besoins .
AL: Le super pouvoir de taper un grand coup dans la fourmilière !

Où se trouve votre coin de paradis perdu?
TD: une rivière sauvage ou on peut se baigner.
AL: n’importe où en thong, maillot et t shirt.

Votre bible du moment?
AL: Modiano.
TD: Mathieu Ricard.

Le film qui vous a marqué ?
AL: « La nuit des éléphants » de Thierry Machado vue récemment. J’en pleure encore !

Le morceau de musique qui vous donne le « smile »?
TD: Herbie Hancock.
AL: The do. « Despair, hangover and ecstasy ».

À quoi êtes vous addicted ?
AL: A mon mari.
TD: A ma femme.

Quel est votre uniforme de la saison?
AL: Pull robe l’herbe rouge.

Votre mantra?
TD: « Moins mais mieux ».
AL: « Une autre mode est possible »

Quel est le meilleur moyen de partager la « green attitude »?
De la vivre !

Quel est l’argument ultime pour convaincre de sauver la planète ?
Suivez nous !

Photographies: copyright l’herbe rouge, réalisées par Alice Moitié.

17 décembre 2014

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – LAURE GOMEZ MONTOYA POUR GODOBE par HÉLÈNE

GoDoBeA-ProposPortrait-326x490GoDoBeA-ProposPortrait-326x490

Une sélection de qualité, solidaire et éthique, et à commander en direct du fond de son canapé car en ligne… On aime le site GoDoBe !

Il y a quelques semaines on a rencontré sa créatrice Laure Gomez Montoya, qui l’a ouvert en avril.

Ancienne journaliste – slash – éditrice – slash – wondermother – slash – entrepreneuse engagée, elle incarne parfaitement le nom du site qui sonne comme une incantation à rejoindre la consommation responsable, et oui il y a aussi une alternative au déguisement de la Reine des Neiges autour du sapin.

Les produits sont classés selon 3 axes:

- Made In France (100% francais)

- Eco Friendly

- Main dans la main ( developpement de communautés, de savoir-faire)

- Buy one Give One

Dans nos favoris, on retrouve certaines de nos marques fétiches comme Twins for Peace ou Lemlen, mais c’est aussi l’occasion de découvrir de jolies histoires ou projets.

Parmi nos favoris:

- Les plaids de la marque Animana, fabriqués en Patagonie avec des fibres naturelles comme l’alpaga, la vigogne, le lama ou le Mérinos

Animana

- les coussins ultra créatif de la marque Pschitt (entreprise solidaire)

Pschitt-Heros

- Ou on investit dans une paire de sneakers de Twins for Peace

GoDoBeTwinsAmbiance5

Alors join the GoDoBe Community !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

S&StP: C’est quoi « être green » pour toi? Laure Gomez Montoya : Pour moi ça fait partie d’un équilibre où l’homme fait partie d’un tout. Ca regroupe des valeurs humaines et universelles. Ce n’est pas limité à « manger bio », « faire le tri » mais c’est une harmonie avec notre environnement naturel.

Tu te rappelles de ton « green coming out »? Quand j’ai eu 18 ans, j’ai acheté ma première voiture que j’ai voulu customiser et j’ai trouvé un autocollant qui disait  » pense globalement, agit localement » et cette phrase m’a marquée et agit comme un declencheur.

Quels sont tes 3 principaux gestes green ?

- Faire du vélo.

- Éteindre la lumière.

- Ne pas faire couler l’eau.

Un geste non green dont tu ne peux te passer?

Le coca light

L’action globale green friendly que tu admires le plus?

L’éxpedition Tara (une expédition menée en 2004 en Méditerranée avec le double objectif de recherche scientifique sur la pollution de microplastique flottant en surface et de sensibiliser aux enjeux environnementaux), réalisée graçe au soutien d’Agnès B.

http://oceans.taraexpeditions.org/

Est-ce que l’organique peut etre orgasmique?

Oui tout avec des pâtes, même sans gluten !

A quoi tu carbures ?

Aux projets, à l’amour…et à mes enfants!

Tu as un jardin secret ?

Oui même des forêts secrètes.

Le super pouvoir que tu aimerais avoir pour sauver la planète ?

Etre moins timide et pouvoir convaincre n’importe qui sur des sujets qui me tiennent à coeur et qui, je pense, sont importants pour tout le monde.

Où se trouve ton coin de paradis perdu ?

Tous les endroits où il n’y a personne, et en particulier en Uruguay.

Ta bible ?

Je suis éditrice alors difficile d’en choisir un. Mais dans le thème « green », je recommande les livres de Mohammed Yunus, « vers un monde sans pauvreté », ou celui d’Esther Duflo, « repenser la pauvreté ».

Le morceau de musique qui te donne le « Smile »?

N’importe quel Stevie Wonder.

À quoi es-tu addicted ?

A la famille et à la lecture.

Quel est ton uniforme de la saison ?

Jean, t-shirt blanc et baskets.

Ton mantra ?

Profite.

Quel est le meilleur moyen de partager la « green attitude »?

Passer deux semaines sans téléphone, sans télévision, sans internet avec ta famille, à être dehors, t’occuper des animaux…et basta !

Quel est l’argument ultime pour convaincre de sauver la planète ?

Il n’y a pas de discussion, ça doit se faire sinon tu mourras dans d’atroces souffrances, seul, sans personne avec d’horribles maladies car tu auras bouffé de la merde, dans des conditions sanitaires horribles, dans des conditions monstrueuses, avec des allergies horribles à la peau.

3 décembre 2014

WANTED : ENFANCE, SAVONS POUR L’ÂGE TENDRE par ISABELLE

Enfance_Savons_6
-

Enfance, ce sont des savons qui, comme leur nom l’indique, lavent très bien les enfants. C’est presque à prendre au pied de la lettre, puisqu’ils sont conçus pour faciliter l’apprentissage de la toilette indépendante. Trois gammes s’adaptent à trois tranches d’âge.

Mais surtout, Enfance calme les angoisses des parents qui ont peur des produits chimiques. La liste des « sans » (parabens, graisses animales, allergènes, parfums artificiels) est impressionnante. Et ils sont biologiques. J’imagine qu’on pourrait presque arrêter de paniquer si la progéniture a eu la bonne idée de manger le savon !

Enfin, et c’est assez miraculeux parmi les packagings de produits cosmétiques bio : ils sont vraiment jolis.

Pour acheter ces savons gentils, beaux, intelligents, c’est là : http://www.enfance-paris.com

Enfance_Savons

13 novembre 2014

TWO GREEN DAYS IN IBIZA par HÉLÈNE

ibiza

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
two-greendays-in-Ibiza
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Alessia rizzetto

We are very happy to welcome guest contributors in this column!

Our new Happy Hippy contributor is a PR and communications expert. We met at a « Fooding » event she was organizing while in Paris. As an authentic foodista & wine lover, she turned her passion into her job and that’s what makes her smile every day. Alessia actually lives in Milan but travels and works all around the world. Whenever she can, she flies back to Ibiza, –her « Buen Retiro »– where she would love to open a « Green B&B » and produce her own biodynamic wine.

-

-

SATURDAY

If you want to live Ibiza the green way you should start by picking the right place to stay: Can Marti is an « eco-hotel » located in the North of the Island. This ancient finca whose 17 hectares include a natural swimming pool, a wide variety of plants and a vegetable garden with aromatic herbs: the perfect place to feel like you’re one with nature.

Can marti

Can-Marti-7

Once you’ve left your baggage behind, put your sneakers on and go visit Ibiza Old Town, Dalt Vila. Cross over the drawbridge and you’ll find yourself in a medieval town with cobbled streets and breathtaking views.

ibiza dalt vila

After this long walk you might get hungry, so take your hybrid car and drive to San Rafael at the Rabbit Hole, the only 100% vegan and organic shop & deli in Ibiza. Every day you can get something different, according to the seasonal products available. If you are not in a hurry go down the Rabbit Hole, and you will find a lovely juice bar where you can enjoy your time reading a book or a magazine.

Rabbit hole

Rabbit hole

Take some food to go, and head west to Cala Conta, a beautiful beach with crystal water and a cool bar up on the rocks with a DJ, Sunset Ashram playing.

cala conta

cala conta

ibizaIf you’re not ready for the « swimsuit » test, opt for a walk at the Hippie Market at Las Dalias, where  you’ll find vintage lace dresses, flower crowns and hippie stuff for nice gifts. The smell of incense won’t let you down! Look for a small bar where you’ll find fresh healthy juices and hippies all around playing Goa Music. You’ll feel like you’re in heaven.

las dalias

tumblr_n68dnxrFIB1sr40s9o1_1280

las dalias

At sunset, move to Es Vedra, a mystical rock you should recognize while landing in the Island. It’s considered to be the third most magnetic point in the world. Sit down on the rocks, close your eyes and fill your body with energy.

es vedra

It’s dinner time: nothing better than a light meal at La Paloma, where authentic « home made » Mediterranean dishes are prepared with the very best ingredients: love and care.

la-paloma-ibiza-10

la-paloma-ibiza-7

This country house set in the middle of a beautiful orange orchard is decorated with pastel furniture and homemade romantic wall places. This is a place full of character that will make you literally feel at home. Try their amazing parmigiana or one of their delicious organic salads.

la paloma ibiza

End your dinner with a glass of Hierbas, the typical liquor from the Island, and then head to Ibiza town for some crazy dances at Teatro Pereira, one of the most characteristic cocktail and music bars in town. This old theater has been turned into a cocktail club which hosts a different live music show each night.

hotel pereira

teatro pereira

And if you still have some energy left, follow the cherries that will lead you to Pacha, where the best DJS in the world usually perform!

ibiza pacha

SUNDAY

No better start to the day than a Yoga session at Atzaro hotel, one of the most relaxing places in the heart of the island. This agroturismo is the perfect place to make your body and mind go along with nature.

Carrusel-SPA-Atzaro-3

End your morning in the Balinese spa where you’ll have time to relax, chill by the pool and enjoy the sun at the Atzaro beach, in the comfortable day beds enjoying natural juices, teas, and healthy and fresh products from Bubbles Bar.

7Es-Restaurant-Atzaro-carrusel

atzaro Chiringuito-Beach

After lunch, go to Casita Verde, a modern ecological center only open to the public on Sunday, where you’ll meet people with the same attitude and discover vegan food, local products and natural beauty skin preparations, while enjoying acoustic and chill music session.

casita-verde2

casita verde

For your last evening (but you’ll be back!), go north to Benirras beach, the place to be on Sunday evening, where local hippies gather at sunset playing music and dancing until the sun goes down. And when it’s suddenly dark, everybody goes home with the sun in their heart….

benirras

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .flower power

5 novembre 2014

WANTED: XIAO LI par ISABELLE

XiaoLiFashionDesign_sweaters

WANTED: XIAO LI COLLECTIONS (All of the seasons ever since she started).

Li Xiao is a China-born, and London based fashion designer. She studied at the London College of Fashion and later specialized in knitwear construction at the Royal College of Arts.

Not only talented Xiao designs incredible garments with a strong sense of colors and shapes, but she also is strongly concerned with sustainability. Which of course interferes into her productions and influences her imagination. Xiao’s designs contain as much reclaimed material as possible, like recycled denim yarns, mixed with other modern material such as neon colors yarns. This modern process definitely drives her creations towards a futuristic look. She also creates her own fabrics. Her silicone-based material gives very special volumes to oversize clothes.

I’m very happy to talk about her on this blog before the entire fashion world gets crazy about her. She already won multiple and well deserved awards, but this is just a start, I’m sure!
Her collections are sumptuous. See for yourself.

http://xiao-li.co.uk/

XiaoLi_AW2014-2015

Xiao_li-fashion

XiaoLi_SS2015-2

XiaoLi_SS2015

XiaoLi_SS2015-3

4 septembre 2014

DIY: REUSABLE CLEANSING PADS par ISABELLE

DIY_reusable-upcycled-cleansing-pads

(↓READ ENGLISH VERSION BELOW↓)

Bonjour septembre, mois des jambes bronzées, et des bonnes résolutions !

Une statistique m’avait une fois complètement effarée : la culture du coton représente moins de 5% des surfaces cultivées dans le monde, mais 15% des pesticides utilisés (et je ne vous parle pas des OGM). On pourrait s’en foutre complètement, puisque le coton, ça pousse très loin de chez nous et ça ne coûte presque rien. Effectivement, ce sont les populations pauvres qui souffrent le plus de la pollution des nappes phréatiques, des maladies liées au contact direct des ouvriers agricoles avec des produits hautement toxiques, et de l’extension de cultures dédiées à l’exportation au détriment des cultures vivrières traditionnelles.

Un beau jour, ou plutôt une nuit, j’entre dans ma salle de bains et je vois tous ces petits Indiens, Chinois, Africains et Sud Américains crier « au secours » sur mon pack de coton nettoyant, qui sert une seule fois avant d’être jeté définitivement. WTF. Donc, je culpabilise à mort. Puis, certainement avec l’aide de Zero Waste Home qui est pour moi un role model, j’ai eu envie de faire la révolution du coton propre.

Donc, la recette est simple : prendre un vieux sweat shirt épais, le couper en carrés de 10X10 cm, qui deviennent alors des « pads » pour se nettoyer le visage. Après utilisation, on cale le petit truc dans le lave-linge, ça prend vraiment peu -pas- de place, et ce n’est pas très très compliqué à faire sécher : il suffit de le poser à plat quelque part, et hop quelques heures plus tard c’est prêt pour être à nouveau utilisé, encore et encore.

Avec ce système, on cumule : ZÉRO DÉCHÊT et UPCYCLING (donc zéro impact pour leur production) et RECYCLAGE à l’infini. Quand même. Mais ce n’est pas tout, puisqu’avec les économies réalisées, on peut s’acheter un vrai beau tee shirt en coton bio, pour que nos amis de l’autre bout de la planète puissent vivre d’une culture qui les respecte.

Et si je vous assure que c’est dix fois plus agréable à utiliser qu’un coton de supermarché, que c’est tout à fait chic dans une salle de bains, vous avez le droit de ne pas me croire, mais à votre place j’essaierais : voici la recette DIY, ce n’est pas très compliqué.

Bisous de rentrée les loulous <3

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

[English version]
Dear all, here’s my End-of-Summer little tip :)

I once heard cotton cultivation represents less than 5% of the global agricultural surfaces on earth, BUT 15% of all growing chemicals. This made me feel quite ashamed in front of my daily little disposable cotton cleansing pads, that I was using only once before trashing.

I decided to get involved. Probably under the influence of great website Zero Waste Home. This insanely simple idea came to me: why not upcycle old tees or sweat shirts?
It’s a little tip, but it means a lot: Zero Waste, Zero impact for production since it is upcycled, and the pads can actually be reused infinitely.

Surprisingly, it happened to be way more pleasant than I imagined. These little pieces of soft fabric are agreeable to use and very efficient. Once used, you can clean the pads with the rest of your laundry and allow them to dry by roughly flatten them on any kind of surface. They will dry easily.
See below for the simple DIY instructions. Enjoy!

With love,
Isabelle

Reusable-upcycled-pads_DIY

24 juillet 2014

TWO GREEN DAYS IN BUENOS AIRES par HÉLÈNE

tripomatic.com

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
two-green-days-in-BuenosAires
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

unnamedWe are very happy to welcome guest contributors for this column!

Martina was born in Houston. She now lives and works in Buenos Aires. Self-taught artist, her work consists mainly of paintings, installations and objects of geometrical character. Epicurian vegan & authentic aesthete, she guides us through the spectacular landscapes of Argentina, the arty Buenos Aires and the vibrant Milonga Nightlife.
-
-

SATURDAY MORNING

img0003

home buenos aires

home buenos aires

The place to stay is Home Buenos Aires (http://www.homebuenosaires.com/). This boutique hotel is the first to embrace the sustainability trend. Plus it is lightful, cozy, the food and drinks are great, and you can enjoy a spa and a charming garden.

After savouring a freshly made breakfast, go rent a bike (http://www.labicicletanaranja.com.ar/). Then find your way to Retiro Station for the next train (Tren de la Costa) to Tigre, the « Argentinian Venice », only 30 minutes away from the city. This enchanting little town on water will charm you with its islands and canals.

delta del tigre

When you get there, a few meters away is San Fernando, the biggest organic Market in Buenos Aires. Every saturday from 10.00 to 6.00, along the Tren de la Costa, the station transforms itself into a colorful Organic Farmer’s Market called Sabe la Tierra (Know the Earth). http://www.sabelatierra.com/. Right next to it, you will find the traditional flea market surrounding the river.

Sabe La Tierra

Sabe La tierra

Then you can have a good organic lunch or enjoy a green picnic by the river Parana Delta. There the river splits into many interconnecting arms. It is also possible to catch a boat to one of its many islands.

Sarmiento Museo

Don’t wait until night to head your way back, you will need some rest for your dancing evening at La Catedral de Tango, a underground Milonga serving vegan food! Be sure to be early as it is not possible to make reservations. Don’t go for sophisticated dishes. I would suggest the simple tofu pizza or empanadas. There’s a good energy to dance till the end of the night.

www.lacatedralclub.com

Catedral de Tango

SUNDAY

Go out for some brunch at Farinelli. Pick a book and enjoy the good music and fresh homemade products.farinelli

Then take your bike to the Botanical Gardens. Don’t miss the Green House with Tropical Plants! In its glass enclosed pavillions grow a lush foliage of 8 000 different species.

Botanical Gardens

After that, head to the Rosedal garden in Palermo Park. It recalls the Bois de Boulogne near Paris, with little lakes, bridges, paths and designed rose arches. Then continue your journey through these « green » roads all the way to MALBA (Museum of Modern and Contemporary Arts).

malba

El rosedal

On the 2d Floor you will find works by Nicolas Garcia Uriburu, one of Argentina’s greatest artists.  Garcia Uriburu aims at raising consciousness about environmental issues, such as water pollution. Here he takes action by dying Venice’s Grand Canal using fluorescein which turns the water into a neon green when synthesized by microorganisms. He also did this system in New York Hudson, Paris’ Seine and Buenos Aires’ Riachuelo.

Nicolas Garcia Uriburu

Finally  for a nice night time treat, you can spend your evening at Kensho, where Maximo Cabrera continues his organic alchemy with amazing raw and vegan creations. The five-course tasting menu is a must try!

Kensho

Kensho

ESCAPE

Argentina features many incredible landscapes. Among the best, I recommend la Estancia Colomé in Salta Desert. This bodega & old vineyard offers some of the greatest wines, all « biodynamics », and a rural « agriturismo » boutique. But the most surprising is the hidden James Turrell Contemporary Art Museum with incredible masterpieces.

Estancia Colomé

James Turrell

ADDITIONAL SUGGESTIONS

- Buenos Aires Verde (http://www.bsasverde.com/): organic vegan restaurant & boutique.

- Colectivo Felix (http://colectivofelix.com/casa-felix/): Clandestine Chef House organized in private houses with 15 dinner guests, a unique pescetarian menu experience.

- La Hierba Buenas (http://www.welcomesantelmo.com/san-telmo-guia/txn3hczjg7/) : a local color hippic chic very easy for lunches or casual dinners.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

And to discover Martina’s Work: http://martinaquesada.com/

27 juin 2014

TWO GREEN DAYS IN LONDON par ISABELLE

_GREEN-LONDON

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
two-greendays-in-London
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

London is literally green, with parks, trees, plants and even animals everywhere. I dare you to find a street without a living species –beside humans– in sight. While Parisians (and the French in general) have a proclivity towards taming nature into geometrical order, Londoners and wild life reside in good harmony. The City happens to be a paradise for vegetarians and vegans, and is ahead of its time for organic and local farming.
Plus, Londoners are super friendly, positive thinkers and well behaved. In short, we love it: Oh London, show us the green way!
- Isabelle

FRIDAY NIGHT

Check in at The Hoxton Hotel in Shoreditch. This friendly place applies a green policy which includes the recycling of 80% of waste, energy savings, the use of eco friendly products (which is also good for YOUR health), encourages their employees to bike to work (who as a result are extremely fit), among other things. But, above all, the Hoxton is a beautiful and cool place as well as being perfectly located.

hoxton-grill-hotel_

hoxton-hotel_bedroom2

SATURDAY
Shopping in Soho. I love to wander the little –sometimes tiny– streets. There’s always something new to discover. Here’s a list of shops I recommend.

wanderInSohoLondon

Let’s start with Oliver Spencer. I love menswear even for myself. Since there is no better place than London for the elegant man, let’s go for it! This brand is not particularly green, except for its natural indigo denim shirts. Indigo comes from a plant and doesn’t require chemicals for the dying. What a wonderful color it is: I love indigo blue so much!

OliverSpencerSohoLondonIndigoShirts

Whole Foods. I must admit this place is a paradise for the food lover that I am. I would like to buy every single item. The place is huge and well designed, and all the packaging is beautiful. I mentioned the poorly designed organic products in France many times on this blog. It’s a shame we don’t get more inspired by the British! Because yes, aesthetics matters as much as taste! Upstairs is the Beauty Department, where they have literally everything from the simple hand made soaps to the most sophisticated face cleansers and creams.
20 Glasshouse Street, London, W1B 5AR

Whole Foods London Soho

Nudie Jeans: don’t throw your jeans away, take them to Nudie Jeans for a custom repair! Denim ages beautifully year after year, and can last forever, so why buy a cheap pair if you can have your favorite mended by professional hands? The boutique sells their brand’s jeans of course, and a « Nudie Jean » will get repaired for free whenever needed.
http://www.nudiejeans.com

nudie-jeans-boutique

nudie-jeans-boutique-repair

Lunch. This exhausting shopping made you hungry. Govinda is here to save your stomach –and maybe your soul–. Next to the Radha-Krishna Temple , find this vegetarian restaurant, run by the Monks. The food is vegetarian according to the Krishna philosophy of life.
10 Soho Street, London W1D 3DL.

GovindaVegetarianRestaurantAltarLondon

Desserts at Govinda are a bit too sweet for my taste. If you prefer healthier but still delicious treats, head to Mildred’s, a few steps away. I couldn’t go to London without visiting Midred’s, not only because it reminds me of a dear friend, but it’s also one of the first vegetarian restaurants in London (Since 1988!). The atmosphere is welcoming and friendly, the food is amazing even if you are an unconditional meat eater. Order a desert and a fresh pressed juice, that you can enjoy at the outside tables, if the weather is good. I promise you won’t regret it.

MildredsVegetarianRestaurantLondon

45 lexington street, Soho, London w1f 9an http://www.mildreds.co.uk

Now that your hunger is satisfied, you can go shop again!

Find the saddle of your dreams at B 1866, the flagship –and only– store of famous brand Brooks. The beautiful old style boutique celebrates 150 years of traditions. I really like that they mixed brand new and very old bikes for decoration. You can also find the best accessories like bags, tools and more, all good looking and of the finest manufacture.
36 Earlham Street, London WC2H 9LH

B1866London

B1866LondonBrooksEngland

B1866LondonBrooksSaddles

Neal’s Yard Remedies is a stone throw further. The original boutique opened in 1981, precisely on Neal’s Yard in Covent Garden. Everything is local, organic and natural, but still refined, which makes the skincare products really nice. They also retail herbal teas, superfoods and health food galore. Ask for special advice if needed. I personally asked for superfood for post workout recovery, and got little bags of Macca and hemp powder. The girls are really nice and give good advice.

If you’re hungry or thirsty again, climb the stairs –on the left– for a snack or a tea. I did not have the time to try the Wild Food Cafe but this spot was highly recommended to me :)
15 Neal’s Yard, London WC2H 9DP

NealsYardSoho

Diner: Head to Portobello Organic Kitchen, and enjoy nice pizzas in this nice place, filled with nice people. Everything is home made.

PortobelloOrganicKitchen

www.portobelloorganickitchen.co.uk/

DAY TWO: HACKNEY
Hackney is the newly gentrified part of the city. Suffice it to say it is cool and green oriented!

If you can, start your day with a run along the river Lee, not far from the Olympic Park. I just discovered this area and was very happy to run along such beautiful canals, surrounded by galleries, ateliers and mostly renovated wharehouses. The view is never boring.
Directions here

theRiverLeeLondonHackney

Then, head to the Sunday market on Chatsworth Road.

HackneyMarket

There you can find organic vegetables, groceries, and even complete meals, weather you are a vegan, a vegetarian or a « regular Joe ». This street is also filled with cool shops that are open on Sundays. You can find antique shops, a bicycle shop, a beautiful florist called Bottany, and many more interesting stores. There’s also a little market in the school courtyard, where I bumped into The Grain Grocer booth. I’ve always dreamed of a place where you could bring your own containers and buy the best organic produce. That’s exactly what they do! For those who hate to cook they even sell the perfect finger food, vegetarian style. Everything tastes amazing and the owners are so nice you feel like hugging them when you leave.
http://www.thegraingrocer.co.uk/

the Grain Grocer

Then it’s shopping time again! Walk south to another cool street: Broadway Market. There you will find Sixty Nine B, a Womenswear shop that sells sustainable fashion. They retail brands such as Matt & Nat, Marimeko, Veja and more, selected with a great taste. The place is small, but filled with great ideas.
69B Broadaway Market, London E8 4 PH

69BHackneySustainableFashion

69BHackneyBoutiqueLondon

69BHackneyEcoFashion

Then it’s time to eat again. Go to Maloka, a vegetarian restaurant, kind of hippie style –I’m not allergic to that ;)–. If the weather is nice, ask to set up into the courtyard (they’ll show you the way), where they’ve put miscellaneous sofas, old tables and stuff you can comfortably use.
It’s kind of fun.
62, Broadway Market, London LE84QJ

Maloka Hackney Vegetarian Restaurant

If you have a little time, go to The Hackney City Farm situated a few blocks away. Yes, there are a few real farms in London. This place is perfect if you have children. Entrance at the south east corner of Haggerston Park. http://hackneycityfarm.co.uk

Then it’s time for a little walk in the park: The Waterworks. Surprisingly, you can observe wild birds and many other species in East London. Formerly a sewerage company which made it possible for clean drinking water to be provided to the nearby boroughs, the site is now home to over 500 species of plants and 25 types of birds. You will enjoy the walk as if you were in the middle of the countryside, but yes, you’re still in London!
Lee Valley Regional Park, Lammas Road, Greater London , E10 7NU

theWaterWorksHackneyPark

theWaterWorksParkHackney

Dinner. For the last night, drown your sorrow at leaving this wonderful city with a London brewed craft beer or a glass of wine, and a little bite of fresh food at restaurant/bike shop Look Mom, no hands! Real cyclists can ride their bikes without hands, but it doesn’t mean you have to be one of them to enjoy the happy company here. Especially if you come during the Tour de France, when the atmosphere goes a little wilder.
49 Old Street London EC1V 9HX (Not far from the Hoxton Hotel in Shoreditch)
http://www.lookmumnohands.com/

lookMomNoHands-cafe-london3

lookMomNoHands-london3

tour_deFrance-LookMomNoHands

P1000563.JPG

Well, one thing is for sure: one can be assured to have a great green time in this amazing city. And, there are probably many many more cool green places to discover. We will be back!

You can also check: http://www.urbanexplorer.com/

23 mai 2014

WE LOVE GREEN 2014 par ISABELLE

IMG_0944 1

C’est ainsi que We Love Green a eu lieu le 31 mai et 1er juin. L’équipe Smile y était (en transe, bien sûr), nous avons un peu oublié de poster sur notre Instagram, mais voici un mini reportage. C’était bien !

Ce qui me fait le plus plaisir, c’est que ce festival ose axer sa communication entièrement sur le « Green ». Là où plein d’autres institutions et entreprises se garderaient de parler de ce sujet prétendument « anti glam », chez We Love Green, on revendique un parti pris écolo. Apparemment, ça ne fait pas fuir les gens, bien au contraire !
Et cette très bonne image attire même une population troooop mignonne. Ils sont beaux, souriants, et plein de love.

Alors, ce festival est-il vraiment green ? Une partie de l’énergie vient de panneaux solaires. Pour les déchets, on a le choix entre 3 poubelles bardées d’une signalétique suffisamment explicite pour qu’un festivalier sous emprise de la « musique » puisse s’y retrouver. Sur les stands sont présents Greenpeace, et d’autres marques et associations plus ou moins éco responsables. Côté alimentation, tout est bio, mais très peu végétal. D’ailleurs, comme il y avait un monde fou le samedi, ironiquement j’ai dû faire une exception et n’ai pas mangé végétalien, ni même végétarien. C’est pas grave, on va pas chipoter, c’était bio, c’était bon, et nous étions heureux. La Guinguette d’Angèle et Sol Semilla a tout de même servi les plus chanceux, et ça c’est bio, raw, super alimento, tout ça…

Et il n’y a pas de parking ! On peut venir en métro, ou même en vélo, ce n’est pas si loin, ooooh ça va ! Quand j’ai découvert le parking à vélos gardé, j’ai eu un petit mouvement de contrariété devant l’aspect pas très pratique et bricolé avec les moyens du bord. Mais ça s’est très bien passé, et j’ai fini par saluer cette nouvelle façon d’upcycler l’existant (des grilles et des arbres se transforment en parc à vélo, baguette magique ! ) et donc, de minimiser l’impact.

WeLoveGreenFestival_ParcVélos

Alors, pour quoi on était là, au fait ? Ah oui, la musique <3 ! Le line Up était foufou. Découverte de Moodoid, au look génial et vraiment cool en live. Lunice : il déchire tout ! Little Dragon, trop mimi, London Grammar toujours aussi vibrant, et le reste était très mignon, bref, ce festival est de loin le plus cool de Paris.

WeLoveGreenFestival_3

WeLoveGreenFestival_LondonGrammar

Cat Power et les tipis.

WeLoveGreenFestival_cendrier

Les petits cendriers portables

WeLoveGreenFestival_1

Les toilettes sèches

WeLoveGreenFestival_StandPopCaseLes activités du stand Pop Case

WeLoveGreenFestival_3Amah_comptoirGénéralLes belles jambes d’Amah, au stand Comptoir Général

IMG_0934 1Le chanteur/Guitariste de Moodoid joue également de la poêle à frire.

WeLoveGreenFestival_2

WeLoveGreenFestival_6

WeLoveGreenFestival_5

WeLoveGreenFestival_4

www.welovegreen.fr

21 mai 2014

STUDIO ORTA: FOOD / WATER / LIFE par ISABELLE

Food, Water, Life, qu’y a-t-il de plus essentiel ? Coup de foudre hier soir au vernissage de l’exposition par le couple d’artistes Lucy + Jorge Orta. Cela fait longtemps que j’aime leur travail, pour son esthétique, son audace, mais aussi son intime lien à l’environnement. Le binôme, et c’est une originalité, considère son œuvre comme un catalyseur, une ouverture vers des questionnements sur l’avenir et la prise de conscience collective vers des solutions pour la lutte contre les dérèglements climatiques, la raréfaction de l’eau et de la nourriture. Par exemple, avec le projet « Antarctica » autour de la survie et la préservation du Pôle Sud. L’exposition, tout en métaphores, se compose d’installations hyper poétiques, colorées, mystérieuses, excessivement esthétiques, qui ne peuvent laisser personne indifférent. Pour ma part je suis totalement in love.

Sur place, on peut faire établir son World Passeport « Antarctica », pour devenir un Citoyen du Monde et s’engager à défendre la Planète.

Exposition du 21 mai au 21 Septembre 2014, Pavillon Paul Delouvrier, Parc de la Villette.

www.villette.com

www.antarcticaworldpassport.com

FoodWaterLife_Orta-Lavillette


FoodWaterLife-Lucy-Jorge_Orta-lavillette

FoodWaterLife-studio_Orta-drapeaux-lavillette

FoodWaterLife-LucyAndJorge_Orta-villette

FoodWaterLife-studio_Orta

sutio_orta-PavillonPaulDelouvrier

FoodWaterLife-LucyJorge_Orta-lavillette

AntarcticaWorldPasseport_orta