BIO SUR LES BOARDS
par ISABELLE

Mathieu Crepel est double champion du MONDE de Snowboard. Je vous conseille de quitter vos Louboutin et de bien vous accrocher avant de regarder ça :

-

Il est vraiment très fort, il est charmant, il est D. D. Voici ses réponses à mes quelques questions :

Cher Mathieu, qu’est-ce qui t’a amené à être un « D.D. man » ?
Je ne sais pas. C’est quelque chose de naturel, je ne me suis pas réveillé un matin en me disant qu’il fallait que je m’y mette !

Quel rapport avec le snowboard ?
Il y a un fort rapport à la nature avec le snowboard et avec les autres sports que je pratique, donc une envie de préserver ce qui me procure ma passion et qui nous est indispensable à tous. Mais aussi l’envie de partager cette passion avec les plus jeunes pour qu’à leur tour ils puissent être défenseurs de cette belle nature.

Prends-tu souvent l’avion, l’hélicoptère ? (Ha ha, question cruelle)
Malheureusement oui ! Mon « métier » m’y oblige. Mais même si je sais que tout n’est pas remis a zéro, je compense mes émissions chaque année en désignant chaque fois des projets différents que je soutiens.

Quels gestes fais-tu pour éviter de polluer ? Au quotidien par exemple ?
Tous les petits gestes du quotidien qui je pense sont maintenant rentrés dans les habitudes de tous. Du genre débrancher les chargeurs des prises, faire attention a l’isolation de sa maison, essayer de prendre le vélo au max, ça fait aussi ma préparation physique…

Je travaille aussi en collaboration avec mon sponsor Quiksilver. Il y a deux ans j’ai voulu faire une tenue qui soit la moins impactante possible. Nous avons donc étudié les solutions et sommes maintenant pour ma « Signature Series » sur du 100% issu de polyester recyclé (bouteilles plastique). Je suis vraiment content, parce qu’il y a 2 ans ma tenue était la seule utilisant du RPET (Polyéthylène Téréphtalate Recyclé) et maintenant plus de 30% de la gamme snow de chez Quiksilver l’utilise.
Pour ma tenue de snow, et pour mes tee-shirts, shorts, etc, nous utilisons un processus « eco circle », c’est à dire qui réutilise des vêtements usagés pour refabriquer de la fibre.

Es-tu optimiste ?
Oui, je pense que les jeunes grandissent aujourd’hui avec la protection de l’environnement comme cause naturelle à défendre, mais qu’il faut maintenant que les gouvernements et les entreprises emboîtent le pas, car on doit tous s’y mettre pour préserver la vie humaine sur Terre.

Pour convaincre la terre entière au développement durable : quel serait ton ARGUMENT INFAILLIBLE ?
Simplement regardons autour de nous, regardons la beauté et les richesses de notre Terre et pensons aux générations futures.

Merci Mathieu pour ton énergie, ton optimisme, et ton sourire.

* Je rassure les citadins sujets au vertige. Ils peuvent tout de même aimer et agir pour notre « belle nature » ! C’est même tout à fait recommandé.

VOIR TOUS LES ARTICLES DE ISABELLE

Une réponse à “BIO SUR LES BOARDS”

  1. véro dit :

    Pour rester dans le domaine du snowboard, Gretchen Bleiler vient de lancer sa nouvelle board « écologique », sans solvants, recouverte de tissu, et contenant 40% de matériaux recyclés.
    http://www.sports-sante.com/index.php/planche-k2-eco-pop-une-board-performante-et-ecologique