FAUX GRAS : LA CRISE DU FOIE ?
par CECILE

Produit festif emblématique, le foie gras est de toutes les tables. Difficile en cette fin d’année de ne pas le programmer, ou le subir…c’est au choix.

Si comme 44 % des français vous êtes favorables à l’interdiction du gavage (dixit un sondage CSA de novembre 2009), ou que vous vous délectez  plus de la compotée d’oignons que de la star des pâtés, vous ne serez pas insensibles  à « Faux gras » l’alternative éthique au désaveu.

Packaging grand soir, couleur appétissante, arômes champagne et truffe, côté look  le «Pastis 51 du foie gras » n’a rien à envier aux comtesses du sud-ouest qu’il imite à merveille.

faux gras

Côté saveur, difficile de témoigner, car il n’est pas encore référencé en France. A peine vient-il de glisser une patte dans les grandes surfaces wallonnes à grand renfort d’événementiel et d’humour belge : l’organisation de défense des animaux GAIA, qui assure la promotion des fameux pots à moins de 3 euros, s’est entourée de sosies de Marilyn Monroe, d’Elvis Presley et d’Arnold Schwarzenegger pour prêcher le Faux et mettre fin à la souffrance animale.

Le végétarisme est un sport de combat et les pros du pastiche ne s’arrêtent pas là, pondant des campagnes choc d’oies SM non consentantes et cosignant avec les activistes de « Stop gavage » pétitions, missives,  et argumentaires bien bouclés en direction des enseignes hexagonales.

Le succès est tel (en un an, la production de cet avatar à base de chaire de tomate, huile et levure alimentaire a été multipliée par dix) qu’il y a des chances que nous succombions avant noël 2010.

Les 36 millions d’oies, canards et autre mulards qui ont réussi (c’est comme chez Bompard !)  nous diront certainement merci.

oies sm

Tags : , , , ,

VOIR TOUS LES ARTICLES DE CECILE

Une réponse à “FAUX GRAS : LA CRISE DU FOIE ?”

  1. Mr Lung dit :

    Question qui peut sembler inopportune et provocatrice : pensez-vous vraiment sauver la planète en évitant de gaver trois oies et deux canards ? Le foie gras, c’est fait à partir d’animaux malmenés, certes, mais le processus de fabrication est bio dans la plupart des cas. Alors, le foie gras, bouffe de sadique, si vous voulez, mais des sadiques gastronomes qui n’abîment pas la planète alors. Ce n’est pas un beau titre, ça ?