L’IPAD, ÉCOLO, PAS ÉCOLO.
par ISABELLE

L’iPad, le nouveau produit Apple est enfin sorti de son top secret. Il s’agit d’un iPhone géant qui sert entre autres à télécharger et utiliser des jeux, des livres, et à naviguer aisément sur le web. Il se transporte partout (730 g.) et se connecte facilement.

Lorsqu’il l’a dévoilé, Steve Jobs a insisté sur son éco-conception. Des substances chimiques habituellement présentes dans le matériel électronique comme l’arsenic, le mercure, le BFR, le PVC (oui ça fait peur) ont été évitées sans amoindrir les performances de l’appareil. La consommation d’énergie est faible grâce à un écran OLED, et le recyclage facilité avec la coque unibody en aluminium et l’écran en verre. L’iPad a peut-être un nom bizarre, mais il est écolo.

Ou pas. La batterie intégrée ne peut pas être remplacée manuellement. Quand on connaît la performance des batteries Apple -j’en ai fait l’expérience-, on peut légitimement être surpris : que fait-on lorsque la batterie est hors d’usage ? Le site Greenit se scandalise de devoir jeter un appareil en parfait état.

Je n’ai pas d’informations exactes à ce sujet mais il semblerait que lorsque la batterie est hors d’usage, on le rapporte chez un revendeur, qui remplace TOUT pour 140 € environ. Ce qui laisse pantois sur le prix réel de fabrication. On retrouvera donc un iPad tout neuf, après s’être passé du cher appareil pendant quelques jours, ou quelques semaines : en matière de service après-vente, le temps connait parfois des irrégularités.

L’iPad est donc plutôt écolo, à condition que les tech-addicts impatients n’aillent pas acheter sans cesse la dernière version, et à condition que la batterie fonctionne sur le long terme.

Sur le site de Greenpeace les produits Apple sont admirablement notés. Ce classement ne tient pas compte de l’Ipad, va-t-il chuter bientôt ?

iPad-ecolo-ou-pas

voir l’iPad sur le site APPLE

VOIR TOUS LES ARTICLES DE ISABELLE

2 réponses à “L’IPAD, ÉCOLO, PAS ÉCOLO.”

  1. Mr Lung dit :

    Ce qui est bien avec Apple, c’est qu’on déshabille Paul pour rhabiller Jacques… on fait des gros efforts pour être écolo parce qu’on s’est pris des scuds à répétitions sur ses produits et, en contrepartie, on vous lie les pieds et les poings avec un OS pour lequel il faudra développer des softs spécifiques puisqu’il s’agit d’une plateforme archi-propriétaire où Apple a un droit de regard sur tout ce qu’on y programme.
    Ton soft ne plaît pas à Steve Jobs, tu ne seras pas distribué sur iTunes. Le prisonnier vert, c’est le titre d’une nouvelle série mélangeant le n°6 et Hulk ?

  2. Il faut croire que les clients Apple sont accros aux liens pieds et mains puisqu’ils sont de plus en plus nombreux… Le apple bondage c’est addictif, Trop fort mr JObs.