HOW TO BE A STYLISH GREENGIRL (BOY)
par ISABELLE

Être écolo, c’est bien, mais si c’est pour avoir honte de sortir, non.
Voici quelques idées pour éviter les frustrations vestimentaires et rester tête haute.

- Less is more.
Achetez mieux (plus cher) mais moins souvent. La junk fashion c’est comme la junk food, il ne faut pas en abuser.

- L’inspiration.

Dématérialisez ! Plus besoin des magazines papier, polluants dans leur fabrication et leur distribution. Pour l’édition Printemps/été 2010 des fashion shows, 30% des « front rows » étaient occupés par des blogueurs. Internet est instantané, en avance d’au moins l’équivalent d’une éternité sur l’échelle temps de la mode. Vous pouvez ainsi suivre Fonelle -dont le vintage réussit souvent à calmer la frénésie de mode-, Café Mode, Luxirare, Cheri sur A Scout Holiday, the Sartorialist, Thomas sur Klovermode, ainsi que les sites des grands magazines. Une femme avertie en vaut deux / Qui achète bien ne gaspille rien / Qui ne gaspille pas sauve la planète.

- La mode éthique.
Elle commence à faire son chemin. Article:23, les jeans NU, proposent des basiques aux critères éthiques et écologiques intransigeants, et abordables. N’oublions pas Veja, Misericordia, et d’autres encore. Non, le bio ne coûte pas plus cher, je le redis encore, encore, encore !

- Les vêtements de seconde main.
Un vêtement qui ne va pas à l’une peut être à tomber sur l’autre. Faites un tour sur Vestiaire de Copines, réseau qui permet de revendre ce qui dort au fond du placard, pour racheter une belle pièce. On voit fleurir de plus en plus de Fashion Débarras comme le  Brunch Bazar organisé par la supergreen Nadège Winter. Ces réunions deviennent une nouvelle façon, très agréable, de faire son shopping autour d’un verre et d’un grignotage bio.

- Le pressing écolo.
Seconde main veut dire nettoyage, à sec si possible. Vous apprendrez que le pressing traditionnel utilise des produits polluants, et très toxiques. Le nettoyage à sec respectueux de VOUS et de l’environnement commence à se développer, vous pourrez trouver une boutique Sequoia pas trop loin de chez vous si vous habitez à Paris, et si vous avez beaucoup de chance en province.

- Le vintage.
30, 40, 50, 60, 70, 80, 90’s, les folles de mode connaissent son histoire et la portent sur le dos !

brrPhoto de Jane du blog Sea of Shoes. Vintage fur, of course.

Ce week-end va faire des heureux, puisque vient d’ouvrir le Salon du Vintage.
70 exposants mode, mobilier, accessoires sur 1200 m2 dans un lieu unique à Paris : une usine en plein cœur du Marais. Amoureux de la mode allez-y, il y a de très très belles pièces, les prix sont très agréables et les gens de fort bonne humeur.
39 rue des Francs Bourgeois / 10 et 11 avril 2010 / 10h-21h / entrée 7 €.
www.salonduvintage.com/

Prochain post : un petit guide touristique Vintage un peu plus approfondi.

VOIR TOUS LES ARTICLES DE ISABELLE

Les commentaires sont fermés.