THREE SEVEN
par ISABELLE

Jeudi, alors que le soleil brillait, que j’allais à un rendez-vous pour une fois sans courir, j’ai pris le temps. La vitrine d’une boutique de décoration que j’aimais bien il y a quelques années a attiré mon regard, mais déception, TOUT me semblait artificiel. On sentait que la perfection était recherchée, sans succès. Ce qui a été trouvé à la place a la froideur de la résine synthétique fraîchement importée d’une usine certes lointaine, mais qui ne fait pas rêver. Tout brillait mais sonnait faux. Est-ce moi qui ai changé à ce point ?

Et puis le soir même, je me suis retrouvée presque par hasard à l’Espace Vertbois, pour la présentation d’une collection de meubles et objets avec un air de bois flottés et un look légèrement exotique.

Caroline Petit (soeur de la créatrice de Heimstone) et Jonas Mason, photographe américain, les ont sélectionnés durant un tour des Etats Unis. Ils ont écumé les brocantes et les campagnes américaines, à la recherche de pièces patinées par le temps, un peu déglinguées, avec une âme et beaucoup de charme. Parfois même ils ont eu l’impression d’avoir été interpellés, comme par cette chaise qui dépassait à peine d’un tas de feuilles mortes.
Ils ont collecté, réparé, inventé de nouveaux meubles (et même un jeu de backgamon) en collant de petits morceaux venus d’ici et là. Les coussins sont faits de vieux sacs à grains en toile de jute. Chaque objet raconte son histoire, un peu comme à un retour de voyage. Effectivement, ces pièces ont traversé l’atlantique en bateau, et leur histoire ne date pas d’hier. Le résultat est très beau, à mi chemin entre l’ambiance shabby-chic d’un garage sale dans le Vermont et le bazar d’un atelier New Yorkais.

J’ai compris alors que loin des lignes modernistes et des matériaux de synthèse, on peut trouver son bonheur.

Three-Seven / 40-44 rue du Vertbois, 75003 Paris / Jusqu’au 30 juin 2010.
Événements tous les mardis et jeudis soirs.

three-seven-heimstone-vert-bois

three-seven-heimstone-vert-bois-

three-seven-meubles_

VOIR TOUS LES ARTICLES DE ISABELLE

2 réponses à “THREE SEVEN”

  1. [...] désirables font l’effort de se développer durablement. Sort of Coal, les jeans Nu, Veja, Three Seven, Natural Glam, Absolution, Honoré des Prés et Valentine Gauthier nous font ainsi l’honneur [...]

  2. [...] Three Seven, les meubles chinés et customisés au cœur des Etats Unis par Caroline Petit et Jonas Mason -qui « boivent, qui fument mais qui mangent bio »-, sont de retour à Paris. Après le trop court pop up store rue Richelieu, on peut les retrouver au marché Paul Bert, au 104 rue des Rosiers, juste à côté du nouveau restaurant de P. Starck… [...]