BABY YOU CAN STOP MY CAR
par ISABELLE

L’automobile. Cet accessoire -utile, basique ou de luxe- autour duquel l’économie du XXème siècle s’est construite, est-il en passe de devenir obsolète ?

On peut repenser à Henry Ford (1863 – 1947) et son « welfare capitalism ». On lui avait prédit un échec, il a créé un modèle. En augmentant le salaire minimum et réduisant le temps de travail, il a permis à des millions de ménages d’accéder à une vie meilleure. Leur nouveau statut de classe moyenne leur donnait la possibilité de s’offrir une jolie auto, la boucle se bouclait d’elle-même. En oeuvrant initialement dans l’intérêt de son entreprise, Monsieur Ford créa ce cercle vertueux, qui mena le rêve américain à la réalité, tout en le rendant puissamment riche.

Ce paradigme est aujourd’hui obsolète. Tandis qu’une marée noircit les côtes de la Louisiane, on accuse BP qui ne fait qu’appliquer les mêmes méthodes que ses concurrents. L’industrie pétrochimique se développe encore, au mépris de l’évidence : le déclin des énergies fossiles transforme l’automobile en problème plutôt qu’en solution.

Un virage s’annonce sur la route du destin. What’s NEXT ?

jenna_popoli_burning_car_smile

photo © Jenna Popoli

VOIR TOUS LES ARTICLES DE ISABELLE

Les commentaires sont fermés.