C’EST HYPER TROP CLEAN
par ISABELLE

Tout a commencé avec un tweet sans intérêt. J’ai une petite tendance à divulguer le contenu de mon panier bio sur twitter, car il faut bien alimenter le flux sinon on perd des followers, ce qui est très difficile à supporter psychologiquement.

Donc, dans ce tweet, j’annonçais que j’avais découvert une jolie petite chenille verte dans une laitue de la même couleur. Nous avons décidé, mon fils et moi, d’élever la chenille. Et là, ON me tweete, « beurk, si tu veux je peux te filer des mites, j’en ai plein ».

D’abord, une jolie chenille qui deviendra papillon, ce n’est pas la même chose qu’une connasse de mite qui a saboté un cachemire et un manteau. Nuance. Ensuite, je ne vois pas pourquoi c’est dégoûtant, une chenille ! Bon, je n’irais pas jusqu’à la manger, mais dans un petit récipient aménagé spécialement à cet effet, elle était trop mignonne sur son lit repas de salade verte. Car je peux vous dire qu’une chenille, ça mange. Et beaucoup, et vite. Et ça QUINTUPLE de volume en 3 jours. Maintenant, elle s’est enfermée dans son cocon, et elle dort.

Laissons-la tranquille et penchons-nous sur cette réaction de dégoût. La salade bio, il faut la laver (ça j’avoue j’ai appris à le faire récemment) avant de la manger. Il y a de la terre dessus, et parfois des petits animaux, et sans doute de nombreuses bactéries. La salade emballée toute prête du supermarché, elle, n’héberge aucun animal. Et aucune bactérie, si ça peut vous rassurer ! Et oui, elle est passée au désinfectant avant d’être emballée. Alors c’est quoi, le plus répugnant, de manger des feuilles de salade nourrie au substrat chimique hors sol, imbibée de chlore, ou une salade qui a poussé dans la VRAIE terre, saupoudrée de petites bactéries -pas du tout nocives bien au contraire- mêlées de résidus de déjections de chenille ?

Pour ma part, l’idée de vivre dans un hôpital aseptisé me dégoûte. J’ai choisi la bave de chenille. Slurp.

-

*** La petite chenille, « noctuelle » de son nom scientifique, fait également beaucoup caca, et c’est pour ça qu’on lave quand même la salade. Et aussi, pour éviter que ça (la terre, la vraie) croustille sous la dent.

petite-chenille-de-salade

-

VOIR TOUS LES ARTICLES DE ISABELLE

2 réponses à “C’EST HYPER TROP CLEAN”

  1. Anne-Sophie dit :

    Trop mignon je trouve moi, et très drôle ton billet:-)
    Moi c’est une cagouille (alias un escargot dans le sud-ouest) que j’ai trouvé une fois:-)

  2. Vincent dit :

    Il y a une illustration pour toi à la page 133 du GQ qui est actuellement en kiosques ! ; )