MISERICORDIA, NOUVELLE BOUTIQUE, AMEN !
par HÉLÈNE

« Misericordia : de la mode « Made in Peru » faite avec les mains, l’esprit et le cœur ».

Certains profitent des vacances pour absorber le burnout annuel tout en peaufinant le pantone « caramel » de leur bronzage et parfaire leur culture confiture es presse people, d’autres décident en s’aventurant au Pérou de devenir résident péruvien, bilingue espagnol, puis créer un atelier de haute couture d’une trentaine de personne à côté de Lima « La Cabaña de Alta Costura Misericordia », de lancer LA première marque de prêt à porter haut de gamme internationale péruvienne, de s’implanter dans les concepts stores les plus cools de la planète (Colette, Isetan, Harvey Nichols…) dans 15 pays dans le monde, et finalement d’ouvrir son premier magasin à Paris, tout en animant un blog de référence sur la culture latino-américaine.

Aurelyen-Misericordia-Portrait----

Voilà, il est comme ça Aurelyen, diplômé des beaux-arts, marcheur, globe-trotteur, missionnaire
«éthique», «Self fashion-man», qui décide d’inventer ses propres règles du jeu en marge de la Fashion-Jungle avec Misericordia, un projet de création artistique et d’engagement social qui fêtera ses 10 ans l’année prochaine et dont toute l’iconographie résume l’esprit : « manos, espiritu y corazon ».
Côté collection, on se rassure tout de suite, on est loin des ponchos multicolore à franges et des bonnets à pompon, en revanche OUI au meilleur des matières péruviennes : baby alpaga et au coton bio de pima (si rare et soyeux qu’on le surnomme la soie d’Amérique du sud), de la qualité avec des coupes intemporelles, touche street-wear et graphismes moderno-latino. Perso j’ai un coup de cœur pour la chemise délavée en denim et le polo à logo.

Et quand il lui reste du temps, l’homme-orchestre (le premier qui me sort un jeu de mot moisi à base d’ocarina et de flute de pan, je le spam) collabore aussi ponctuellement avec Kris Van Assche, Matali Crasset, Lutz ou encore Waiting for the Sun.
Donc, tous à la nouvelle boutique rue de Charonne et hop direct à l’impressionnant confessionnal du 19ème siècle, installé au fond de la boutique, qui sert de cabine d’essayage et où on pourra succomber sans complexe à la mode, tout en prêchant son engagement social. C’est beau !

Bref, finalement Aurelyen illustre bien l’hymne national péruvien: « Somos libres, seámoslo siempre » (nous sommes libres, restons-le à jamais).

MISERICORDIA – 7-9 RUE DE CHARONNE – 75011 PARIS

www.misionmisericordia.com

Boutique-Misericordia-Bastille

Boutique-Misericordia-Bastille-Charonne-lieu-concept-store-architecture-retail-window-display-selection-awards-01

Boutique-Misericordia-Bastille-Charonne-concept-store

19C311-18 Soberbio Man Coat

VOIR TOUS LES ARTICLES DE HÉLÈNE

Les commentaires sont fermés.