Archive pour la catégorie ‘BEAUTÉ’

9 décembre 2015

WANTED: GREEN BARBÈS par ISABELLE

«  Ne mange pas ce que ta grand-mère ne reconnaitrait pas comme de la nourriture ». En 2015 si on a bien compris une chose c’est que les petits plats transformés c’est pas hyper bon pour la santé. Donc on a gentiment évolué du « préparé en usine » au « fait chez soi avec des ingrédients locaux, bio, livrés en direct de chez le producteur ». Parfait.

Passons maintenant de la cuisine à la salle de bains. Sachant que 30% de ce qu’on met sur la peau passe dans le système sanguin, vous pouvez en déduire ce que vous voulez mais moi je préfère les ingrédients bio et comestibles. Et la meilleure façon de savoir ce qu’il y a dedans c’est quand même de le faire soi-même. Et oui, le « home made », ce n’est pas que pour les cookies !

Si en plus on en a marre de jeter tous les jours des tonnes de déchets, on est mûr pour faire ses propres produits de beauté, et ainsi recycler les pots de crème à l’infini, au lieu de racheter toujours de nouveaux contenants. Non parce que c’est bien beau de critiquer ceux qui jettent leurs papiers gras dans la nature, mais ce qu’on met à la poubelle ne disparait pas comme par magie… Quand on réalise la quantité d’énergie qu’il faut pour traiter, transporter, recycler les tonnes de déchets qu’on a bien mis dans la bonne poubelle de la bonne couleur au bon moment au bon endroit, bref même si on a tout bien juste, ça coûte quand même très cher à la Planète. Donc autant éviter de les acheter dès le départ.

Voilà. Green Barbès, c’est un projet mené par deux filles cool, qui va nous aider à nous rapprocher du zéro déchet, qui va sauver notre peau, et notre pot (de crème hydratante).

Ça se commande en kit, on fabrique avec ses petites mains, puis quand il n’y en a plus on recommence. Autre avantage : comme je n’ai jamais pu suivre à la lettre une recette de cuisine de ma vie, j’ai improvisé aussi avec ma tambouille cosmétique. C’était quand même très réussi, et adapté à mon maniaque bon vouloir. Une fois qu’on a le kit en main, on peut donc inventer ses propres recettes et ça c’est vraiment cool ! Vous savez ce qu’il vous reste à commander au père Noël.

www.greenbarbes.org

GreenBarbes_CREMe_PACK

home-made-DEO_green-barbes

CREME_DIY_GreenBarbes

GreenBarbes_girls

13 octobre 2015

WANTED: KJAER WEIS ROCKS par CAROLINE

KjaerWeisLipTint

KjaerWeisLipTint3

Yes. She. Does.

Danish-born, Paris-trained and NY-based make-up artist Kjaer Weis is the real deal. Her radically new approach to make up does no compromise: all her certified organic and sustainable formulas, besides being gorgeous and delicate hues, are exquisitely packaged in pure sleek design boxes. Yes, each one literally looks like a piece of jewelry (it comes with the refill option, so that you can keep it ad vitam). I love her less is more approach, her rigor, her style. I fell in love, that’s pretty clear. And I bet you will too.

Current addiction: “Goddess” lip tint – fard a levres – Certified Organic. Refillable.

www.kjaerweis.com

22 mars 2015

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – JEROME HADEY POUR LA VILLA LENA par HÉLÈNE

Villa-Lena

Le 1er avril, la Villa Lena réouvre ses portes pour la 2ème saison.

On est fan du concept depuis l’ouverture :

- un mix entre la Villa Médicis (pour la résidence d’artiste),

- le Baron (pour toute la clique qui a créé ce lieu et lui insuffle son esprit créatif),

- et un « agro turismo » ( pour l’approche durable de la résidence).

Donc un lieu magique perdu au milieu de la campagne Toscane, et surtout une belle invitation au voyage.

Nous avons questionné Jérome Hadey, le gourou de cette « Dolce Villa » sur sa vision du « green ».

villa lena

villa lenavilla lenavilla lena

villa lena

villa lena

villa lena

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

S&StP: C’est quoi « être green » pour vous?
Jérome Hadey: C’est respecter la vie.

Vous vous rappelez de votre « green coming out » ?
Le jour où j’ai demandé à mes parents de bien vouloir trier les déchets, je devais avoir 5 ou 6 ans…

Quels sont vos 3 principaux gestes green ?
Mes principaux gestes green sont de travailler d’arrache pied à créer un lieu autonome en :

- eau, grace à la collecte de l’eau de pluie, de l’utilisation de puits

- nourriture grace à plusieurs potagers, un petit peu d’élevage et de la chasse, le tout évidemment bio

- l’énergie, grace a des panneaux solaires et des éoliennes

Ce lieu est la Villa Lena sur lequel je travaille depuis 5 ans maintenant. Il m’en faudra au moins 5 de plus pour pouvoir atteindre mes objectifs.

Le geste non-green dont vous ne pouvez vous passer ?

Prendre l’avion, quasiment une fois par semaine, c’est un drame écologique mais j’aime trop voyager et rencontrer des gens.

L’action globale « green friendly » que vous admirez le plus, rêvez de mettre en place?
L’hopital de Lambarené créé au début du siècle dernier par Albert Schweitzer au Gabon. Il s’agissait d’un « village où l’on soigne », en harmonie avec la nature, les cultures locales…

L’action que je rêve de mettre en place est un lieu utopique auquel je travaille déja depuis un moment…La Villa Lena.

Qui est votre muse glam green ?

La Nature. Tous les jours je me reveille en Toscane au milieu de la Nature. Il n’y a rien de plus beau et notre responsabilité à tous est de la protéger.

Votre gourou au quotidien?
Ma famille et mes amis. « Suis ceux qui cherchent la vérité, évite ceux qui l’ont trouvée »

Est-ce que « l’organic » peut être « orgasmic »?
Venez passer quelques jours à la Villa Lena et vous comprendrez que oui.

A quoi vous carburez ?
Je carbure au travail principalement. Il n’y a rien de plus satisfaisant que de voir des projets avancer grace à sa propre sueur.

Le super pouvoir que vous aimeriez avoir pour sauver la planète ?
Rendre le bon sens aux êtres humains. Je pense qu’il s’agit d’une caractéristique en voie d’extinction.

Où se trouve votre coin de paradis perdu?
42 Via Toiano, 56036 Palaia en Toscane

Votre bible du moment?
Le même depuis que j’ai 6 ans: le Petit Prince. En le relisant, j’ai toujours trouvé les réponses à toutes mes questions.

Le film qui vous a marqué ?
A man from Earth. Le dernier scenario écrit par Jérome Bixby, l’un des principaux scénaristes de Star Trek. Il a écrit ce film sur son lit de mort pour donner une leçon d’espoir à l’humanité. Objectif plus que réussi à mon avis.

Le morceau de musique qui vous donne le « smile »?
Un peu facile, mais le morceau qui me donnera toujours le smile est « Don’t Worry, Be Happy » de Bobby McFerrin.

À quoi êtes vous addicted ?
Au travail…et à pas mal de séries TV…

Quel est votre uniforme de la saison?
Jeans, pull en laine, chaussures de marche et éventuellement doudoune.

Votre mantra?
Jamais satisfait, toujours heureux.

Quel est le meilleur moyen de partager la « green attitude »?
De la vivre.

Quel est l’argument ultime pour convaincre de sauver la planète ?
La vie est belle.

www.villa-lena.it

3 décembre 2014

WANTED : ENFANCE, SAVONS POUR L’ÂGE TENDRE par ISABELLE

Enfance_Savons_6
-

Enfance, ce sont des savons qui, comme leur nom l’indique, lavent très bien les enfants. C’est presque à prendre au pied de la lettre, puisqu’ils sont conçus pour faciliter l’apprentissage de la toilette indépendante. Trois gammes s’adaptent à trois tranches d’âge.

Mais surtout, Enfance calme les angoisses des parents qui ont peur des produits chimiques. La liste des « sans » (parabens, graisses animales, allergènes, parfums artificiels) est impressionnante. Et ils sont biologiques. J’imagine qu’on pourrait presque arrêter de paniquer si la progéniture a eu la bonne idée de manger le savon !

Enfin, et c’est assez miraculeux parmi les packagings de produits cosmétiques bio : ils sont vraiment jolis.

Pour acheter ces savons gentils, beaux, intelligents, c’est là : http://www.enfance-paris.com

Enfance_Savons

4 septembre 2014

DIY: REUSABLE CLEANSING PADS par ISABELLE

DIY_reusable-upcycled-cleansing-pads

(↓READ ENGLISH VERSION BELOW↓)

Bonjour septembre, mois des jambes bronzées, et des bonnes résolutions !

Une statistique m’avait une fois complètement effarée : la culture du coton représente moins de 5% des surfaces cultivées dans le monde, mais 15% des pesticides utilisés (et je ne vous parle pas des OGM). On pourrait s’en foutre complètement, puisque le coton, ça pousse très loin de chez nous et ça ne coûte presque rien. Effectivement, ce sont les populations pauvres qui souffrent le plus de la pollution des nappes phréatiques, des maladies liées au contact direct des ouvriers agricoles avec des produits hautement toxiques, et de l’extension de cultures dédiées à l’exportation au détriment des cultures vivrières traditionnelles.

Un beau jour, ou plutôt une nuit, j’entre dans ma salle de bains et je vois tous ces petits Indiens, Chinois, Africains et Sud Américains crier « au secours » sur mon pack de coton nettoyant, qui sert une seule fois avant d’être jeté définitivement. WTF. Donc, je culpabilise à mort. Puis, certainement avec l’aide de Zero Waste Home qui est pour moi un role model, j’ai eu envie de faire la révolution du coton propre.

Donc, la recette est simple : prendre un vieux sweat shirt épais, le couper en carrés de 10X10 cm, qui deviennent alors des « pads » pour se nettoyer le visage. Après utilisation, on cale le petit truc dans le lave-linge, ça prend vraiment peu -pas- de place, et ce n’est pas très très compliqué à faire sécher : il suffit de le poser à plat quelque part, et hop quelques heures plus tard c’est prêt pour être à nouveau utilisé, encore et encore.

Avec ce système, on cumule : ZÉRO DÉCHÊT et UPCYCLING (donc zéro impact pour leur production) et RECYCLAGE à l’infini. Quand même. Mais ce n’est pas tout, puisqu’avec les économies réalisées, on peut s’acheter un vrai beau tee shirt en coton bio, pour que nos amis de l’autre bout de la planète puissent vivre d’une culture qui les respecte.

Et si je vous assure que c’est dix fois plus agréable à utiliser qu’un coton de supermarché, que c’est tout à fait chic dans une salle de bains, vous avez le droit de ne pas me croire, mais à votre place j’essaierais : voici la recette DIY, ce n’est pas très compliqué.

Bisous de rentrée les loulous <3

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

[English version]
Dear all, here’s my End-of-Summer little tip :)

I once heard cotton cultivation represents less than 5% of the global agricultural surfaces on earth, BUT 15% of all growing chemicals. This made me feel quite ashamed in front of my daily little disposable cotton cleansing pads, that I was using only once before trashing.

I decided to get involved. Probably under the influence of great website Zero Waste Home. This insanely simple idea came to me: why not upcycle old tees or sweat shirts?
It’s a little tip, but it means a lot: Zero Waste, Zero impact for production since it is upcycled, and the pads can actually be reused infinitely.

Surprisingly, it happened to be way more pleasant than I imagined. These little pieces of soft fabric are agreeable to use and very efficient. Once used, you can clean the pads with the rest of your laundry and allow them to dry by roughly flatten them on any kind of surface. They will dry easily.
See below for the simple DIY instructions. Enjoy!

With love,
Isabelle

Reusable-upcycled-pads_DIY

24 février 2014

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – CHICO SHIGETA par HÉLÈNE

Pour 2014 vous vous étiez juré « Amour, Green et Beauté  » non?

Si si, rappelez vous juste avant de se souhaiter « Sex, Drug & Rock & Roll » autour de minuit et avant de vociférer « Gueule de bois, Aspirine & Détox  » le lendemain matin.
Donc pour vous accompagner dans vos bonnes résolutions (détox, on a dit, lâchez tout de suite cette part de galette des rois, la saison est finie ! ) on vous a dégoté pour la première interview « Some like It Green » de l’année notre nouvelle chouchou de la beauté : Chico Shigeta ! Ce nom vous paraîtra déjà familier si vous êtes déjà une beauty addict, ou si vous vous appelez Sofia Coppola ou Isabelle Adjani pour faire un peu de name dropping. Non, pas Chico de « Chico & Roberta » (amis de la lambada bonjour), mais Chico aux Mains d’Or (ce qui n’a rien a voir avec Édouard aux mains d’argent).

Japonaise, francophile, originaire de Shizuoka (au Japon), Chico est tombée dans la marmite de la beauté quand elle était petite, puisqu’elle a grandi dans un salon de bien être où le « druide » était sa mère, et c’est dès 5 ans qu’elle est initiée aux secrets du massage. Elle prolonge ses connaissances en s’initiant au massage énergétique, sorte de réelle psychanalyse du corps par le toucher, chaque méridien du corps étant associé à un organe. Elle complète ensuite sa recherche du « bien être perdu » par l’apprentissage du Shiatsu et de l’osthéopathie, puis après son arrivée enfin France il y a 15 ans, par la découverte de la naturopathie et de l’aromathérapie. Finalement, en 2004 elle fonde sa propre méthode de « Coaching Vitalité », et lance sa marque de cosmétique éponyme made in France.

Ci-dessous le Showroom et une sélection de produits Shigeta.

Golden Drops Shigeta

Showroom SHIGETA

Attention, article détox. On se relaxe. On écoute ma voix, rien que ma voix. Je vais vous divulguer dans un instant la quintessence du « Coaching Vitalité ».

À 4, vous allez adopter ces quatre nouvelles habitudes quotidiennes qui vont booster votre bien-être et doper votre « smile ».
1. Les plantes sont nos amies, il faut les aimer aussi. Alors oui aux huiles essentielles (j’ai moi même craqué sur le sérum golden drops, potion magique à base de rose et santal ) aux eaux florales & tisanes.
2. L’auto-massage.
3. On mange de manière saine. Et le retour du Burger King en France n’est pas une raison pour laisser tomber nos 5 fruits et légumes par jour .
4. La respiration consciente. Aka les premiers pas vers le graal de la « pleine conscience » petit scarabée.

photo-10

Voilà, on n’est pas bien là tous les 2 ? À la fraîche, paisible, décontractés du temps?

Vous vous sentez déjà + Green, + Abfab & + in the Mood for Love ;) non?

Vous pouvez maintenant retrouver une activité normale. Et pour approfondir l’expérience :

- La ligne de cosmétique est disponible chez Colette –of course– ; et online.

- La méthode résumée dans un ouvrage « détox 100% vitalité »

- Et les séances au show room.
SHIGETA SHOW ROOM - 116 rue du Bac 75007 PARIS – Building C, 3d Floor
Du mardi au Vendredi de 14.30 a 19.00. Tel: +33 1 42 30 58 45

www.shigeta.fr

Chico Shigeta

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

S&StP: C’est quoi, « être green » pour vous?

C.S.: C’est être en contact avec la nature.

Vous vous rappelez de votre « green coming out » ?
Je n’ai jamais eu de révélation, tout a été très naturel. Je suis japonaise et j’ai grandi dans cette culture animiste. J’ai toujours apprécié la nature et chaque soir je voyais ma mère remercier la lune par exemple. Aussi, dès l’adolescence j’utilisais des produits bio parce que ma peau était allergique aux cosmétiques traditionnels.

Quels sont vos 3 principaux gestes green ?
- donner du bonheur aux gens grâce à des produits sains, agréables… et efficaces.
- manger green, beaucoup beaucoup de fruits et de légumes ( je suis presque végétarienne, comme mon chat d’ailleurs qui est fan de smoothies et de yaourt au soja ;))
- je me soigne autant que possible sans médicaments, grâce aux plantes.

Le geste non-green dont vous ne pouvez vous passer ?
L’eye-liner.

L’action globale « green friendly » que vous admirez le plus, rêvez de mettre en place?
Je rêve de lancer un produit anti-uv qui ne vous fasse pas ressembler à une geisha mais qui protège vraiment des Uva et Uvb tout en étant bio.

Qui est votre muse glam green ?
Une japonaise qui s’appelle Jessica Michibata: mannequin, grande sportive et écolo. Nous avons développé une ligne de sels de bains ensemble.

Votre gourou au quotidien ?
Ma mère, qui tient un salon de bien-être au Japon.

Est-ce que « l’organic » peut être « orgasmic »?
L’organique c’est l’essentiel, c’est la vie et donc le sexe aussi.

A quoi vous carburez ?
À la musique.

Vous avez un jardin secret ?
Il est dans ma tête. Chaque produit est un voyage dans un jardin botanique.

Le super pouvoir que vous aimeriez avoir pour sauver la planète ?
J’aimerais avoir une porte pour pouvoir aller partout. Comme le chat Doraemon, un dessin animé japonais qui sort cette porte magique de sa poche ventrale.

Où se trouve votre coin de paradis perdu?
Ici. (NDLR: Et on comprend avec l’ambiance très zen du bureau, mur végétal, musique jazz et une jolie vue sur la Tour Eiffel et les Invalides).

Votre bible ?
« Fit for Life » – Harvey Diamond.

Le film qui vous a marqué ?
J’en ai beaucoup, mais j’aime « La Rose Pourpre du Caire » de Woody Allen.

Le morceau de musique qui vous donne le « smile »?
« My Baby don’t Care for Me » – Nina Simone
« Dancing in the Streets » – Martha Reeves
« Sambou… Sambou » – Joao Donato
« Shout to the Top » – The Style Council
Et les massages sont en musique, avec une playlist adaptée pour chaque personne, généralement sans paroles. La musique accompagne aussi tout mon processus de création.

À quoi êtes vous addicted ?
Le chant et la musique. J’ai fait 10 ans de piano parce que ma mère voulait que je garde la souplesse des doigts.
Aujourd’hui je m’épanouis avec mes cours de chant.

Quel est votre uniforme de la saison?
En ce moment, soie et cachemire.

Votre mantra?
J’apprécie chaque soir tout ce qu’on m’a offert . La gratitude est importante pour moi. Je fuis la vanité, elle brouille la lucidité.

Quel est le meilleur moyen de partager la « green attitude »?
En s’amusant et avec des idées sincères.

Quel est l’argument ultime pour convaincre de sauver la planète ?
La gratitude.

29 janvier 2014

VOUS PRENDREZ BIEN UNE PETITE COUPE ? par ISABELLE

coupe-menstruelle

La petite coupe s’est cachée dans cette image. Sauras-tu la retrouver ?

Vous avez peut-être remarqué que le sujet des règles est de moins en moins tabou, Girls Have Periods à Paris commence à se faire remarquer avec humour et virtuosité (♥), The Period Store à New York fait un tabac. Mais avec les copines on n’a pas attendu ce nouvel âge du flux décontracté pour en parler. C’est donc lors d’une discussion typique de filles, que l’une d’entre elles me lance : « Quoi, t’es écolo, et t’as pas de Mooncup ?  »

Ultra cool et stylée, mais pas du tout green –saucisson/Mcdo étant la base de son alimentation–, elle a réussi à me donner envie d’essayer ce truc a priori pas très glam.

Blessée dans mon amour-propre, et surtout vraiment intriguée, j’ai couru chez Naturalia acheter une Mooncup. Et pour la première fois de ma vie j’ai attendu mes règles avec impatience.

Alors, j’imaginais une grande révolution, mais en fait, les règles, ça reste chiant et… chiant. Sauf qu’au moins, avec la petite coupe, on ne gaspille plus de coton, et c’est déjà un grand pas en avant. Bisous les filles !

PS. Je vous épargne les conseils d’utilisation, si vous lisez ce post vous saurez forcément lire le mode d’emploi fourni avec le petit instrument. Et la vidéo ci-dessous pourra vous offrir tous les arguments nécessaires !

26 avril 2013

WANTED: SCOTCH NATURALS / VERNIS QUI FAIT PAS MAL par ISABELLE

nail-polish-scotch-naturals

La Green Revolution est en marche, et ça ne rigole plus côté vernis à ongles !

Celle qui écrit ces lignes est on ne peut plus ‘roots’ de la salle de bains –j’utilise deux ou trois basiques bio pas trop compliqués–alors qu’au travail je dessine des cosmétiques, c’est mon métier oui– mais pas à un paradoxe près : je ne supporte que les manucures parfaites. Ma devise étant : quand tu ne sais pas si tu peux faire confiance à quelqu’un, regarde ses ongles : s’ils sont tout pourris, oublie.

Me voilà donc à essayer ce vernis tout fraichement arrivé en France, grâce à Bazar Bio. Verdict : le peu d’odeur qu’il dégage est agréable; cette couleur (Stiletto) est démente et très couvrante, il sèche assez vite, et enfin le top coat est super efficace. Ça brille comme un camion neuf.

Sur moi il tient aussi longtemps qu’un vernis « normal », mais j’ai l’impression qu’il faut quand même éviter de se laver les mains 40 fois par jour… L’avantage, c’est qu’il s’ôte facilement (Un dissolvant de la marque Scotch Naturals existe, pas testé). Bon, on dit vernis « bio » mais c’est pas vraiment naturel, hein, on ne va pas s’amuser à le boire. En revanche, l’absence de solvants le rend vraiment moins nocif qu’un vernis conventionnel, on peut donc en changer très souvent sans trop s’intoxiquer. Les filles, plus d’excuses pour avoir les ongles écaillés.
À vos manucures !!!!!

Vernis à ongles bio Scotch Naturals, 14 € chez Bazar Bio.

scotch-naturals

scotch-naturals-venris-a-ongles

4 septembre 2012

WANTED: A NAIL POLISH THAT DOES NO HARM par CAROLINE

RGBOn the lookout for green innovative brands most of the time, I just came accross RGB. Having nail polish on my nails is not exactly an obsession, but a bottle of a cool red has been part of my beauty case for a long time. I’ve tried many brands that are water-based or that claim similar « reassuring » qualities to their formulas, but hey….they last for a day or two…Now, good news, not this one! I swear. My favourite is the « foundation » shade. RGB claims products that are cruelty-free (thank you!), contain none of the unhealthy and potentially dangerous chemicals such as toluene, DBP, formaldehyde or camphor. Not that this will save the planet, but at least we can say RGB is not heading towards the wrong direction;)

http://www.rgbcosmetics.com

1 juin 2012

WANTED: KURE BAZAAR par ISABELLE

kure-bazaar-vernis-nail-colors

kure-bazaar-vernis-couleurs

Dans la catégorie WANTED voici un nouveau vernis à ongles, contenant 85% d’ingrédients naturels comme la fibre de coton, maïs, pomme de terre, blé, et sans les produits les plus toxiques qu’on trouve encore sur le marché. Je trouve admirable qu’une marque se penche sur la question de façon aussi sexy. Les couleurs sont sublimes, la tenue est top, la brillance, sans parler de la présentation : c’est beau, et tellement loin du cliché « écolo » tue-l’amour ! Bref, j’adore.

Attention tout de même, tous ces ingrédients végétaux ne sont pas encore comestibles ! Le vernis contient quelques solvants, et le truc un peu bête c’est qu’on est obligé de le retirer avec… du dissolvant traditionnel…

Pour ma part j’ai eu grand mal à choisir une couleur tellement elles sont TOUTES démentes -il y a même un vernis neutre pour hommes-, finalement j’ai opté pour un pastel assorti à mon vélo de fille.

En vente au Bon Marché et chez Bazar Bio, entre autres.

nail-color-bike

7 décembre 2010

I LOVE SENTARA par ISABELLE

Mayia a la peau dans la peau. Elle a suffisamment tripoté celle des plus grands mannequins et artistes, comme maquilleuse, pour savoir de quoi ces épidermes maltraités ont besoin.
De simplicité, de consolation, de pureté, de… paix et bonheur.

Cela lui a pris 7 ans pour élaborer la gamme de soins Sentara. Elle a choisi un nom basque, -comme ses origines-, qui veut dire « Bon Sens ».

J’aime vraiment son approche. Non seulement Mayia est jolie, mais elle dégage quelque chose de BIEN. Et si je lui dis que je ne mets presque rien sur ma peau, elle me répond que j’ai raison, c’est mieux d’utiliser très peu de produits cosmétiques ! Pour celle dont c’est désormais le fond de commerce, je trouve ça culotté.

Il faut savoir que la peau est perméable et absorbe une bonne partie de ce qui nous passe sur le corps. Donc on en met peu, mais rien que du meilleur. Du « sans » chimie ou allergisants, et du « avec » hydratants et traitements à la fois très technologiques et 100% naturels et/ou biologiques.

La gamme est composée de quatre produits. Le design bien pensé, aux codes luxueux, aux emballages en plastique recyclé et recyclable, prouve encore que la « conscience verte » n’est pas un style, mais bel et bien le respect de la nature et de l’humain. Les textures, elles, sont sensuelles, et les parfums subtils et gourmands. J’ai totalement adopté le baume contour des yeux et/ou des lèvres, au petit tube très mignon. La « Crème de tout temps » est géniale, un cold cream qui vous répare en moins de deux, avec en prime ce parfum merveilleusement suave, super discret mais super résistant. Son nom m’a donné l’idée de l’utiliser comme protection contre le crachin parisien lorsque je cours, et ça marche !

Bref, si vous aimez les cosmétiques, -ou pas-, mettez-vous sous la protection de Sentara, et de Mayia par la même occasion. C’est sur http://www.sentaraskincare.com, et chez Natural Glam dont nous avions déjà parlé ici, un site qui choisit décidément bien ses marques, si vous voyez à qui je pense.

Ci dessous le quatuor à plein de cordes à son arc. Aussi beau que bon.

Gamme_Sentara_3002

2 mars 2010

ABSOLUTION? ABSOLUTELY! par TIFFANY

A_8PACKS
There was a time when I thought that mixing raw eggs, honey, and a little black magic might somehow help my skin. Or at least that’s what some teen mag told me I should do to fix my spots.  And while this was an organic concoction, it was far from effective.  Desperation is the mother of invention, and Isabelle Carron, founder of organic skincare line Absolution, has had more luck with the invention part of things than I have.

Absolution sprung from Isabelle’s desire for organic skincare that actually treated her skin’s needs.  When I think of « organic » as a concept, there are a few qualities that come to mind : simple products that smell clean and leave my skin feeling brand-spanking new.  So, Absolution smells good.  And there are only eight (eight !) products in total, and if you are a man, well, it’s even easier.  There is still some mixing involved (which takes me back to my eggs-and-honey days, but removes the element of chance from the equation), depending if you’re feeling tired, dull, old, or spotty.

What’s impressive is Absolution’s commitment to using ingredients and producers that leave as little trace as possible.  At least 60% of the ingredients are produced organically (pretty amazing, considering 10% gets you organic certification).  The packaging is recycled and/or recyclable, and only vegetal inks are used for printing.  Absolution gives me more than one reason to be happy to have them on my bathroom shelf : I can feel my pores and my carbon footprint getting smaller….

Visit the Absolution site .