Archive pour la catégorie ‘DIY’

5 septembre 2016

LE CONSULAT par ISABELLE

LeConsulat1

Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas posté. Mais ça faisait longtemps qu’un projet aussi excitant ne s’était pas monté à Paris ! Un nouveau lieu éphémère est sur le point d’ouvrir : ça s’appelle Le Consulat, et cette initiative pourrait bien changer (un peu) le monde (en mieux évidemment). Une très bonne nouvelle, surtout en cette période où ça panique dans tout les sens.
Un Consulat, c’est un lieu pour représenter les nations. Pour ce projet, le « Consulat » devient la « représentation d’une vision collective dans un espace-temps donné, ayant pour but d’exprimer des solutions nouvelles pour un avenir meilleur, et laisser à chacun le soin de l’expérimenter comme il l’entend ».

Faire la fête démocratiquement, dans une micro nation éphémère, ça fait rêver. Se rassembler, c’est pour s’amuser, et aussi pour agir. Au Consulat, lieu 100% participatif, on pourra danser (cours et dj sets), voir des films, des expos, assister à des conférences, déguster des amuse-bouche, des cocktails, travailler, rêver, faire/écouter la radio, écouter des interviews, rencontrer, performer, faire des shootings, des brocantes, des brunchs, des jeux, du yoga, de la musique… Et sûrement plus encore. Tout ça sur 3 étages, et une cour ouverte quand il fait beau. Le lieu naît dans le 9ème mais apparaitra sous d’autres formes et d’autres endroits.

Derrière ce projet se cache l’association GANG (Groupe d’Action Néo Green), un groupe qui aborde la révolution green avec optimisme, espoir, enthousiasme, humour et joie, sentiments qui désertent trop souvent les rayons de l’activisme. GANG souhaite oeuvrer contre l’hyper séparation de l’Homme et de la nature, et pour que l’avenir de l’humanité cesse d’être hypothéqué au bénéfice ce de quelques uns.

LeConsulat

LeConsulat2

LeConsulat20

Si vous voulez en savoir plus sur ce lieu, qui ouvre le 8 septembre (ou à peu près) vous pouvez nous suivre sur Instagram où nous sommes un peu plus présents qu’ici : @smileandsavetheplanet

Nous essaierons de poster en temps réel :)

Longue vie au Consulat !

9 décembre 2015

WANTED: GREEN BARBÈS par ISABELLE

«  Ne mange pas ce que ta grand-mère ne reconnaitrait pas comme de la nourriture ». En 2015 si on a bien compris une chose c’est que les petits plats transformés c’est pas hyper bon pour la santé. Donc on a gentiment évolué du « préparé en usine » au « fait chez soi avec des ingrédients locaux, bio, livrés en direct de chez le producteur ». Parfait.

Passons maintenant de la cuisine à la salle de bains. Sachant que 30% de ce qu’on met sur la peau passe dans le système sanguin, vous pouvez en déduire ce que vous voulez mais moi je préfère les ingrédients bio et comestibles. Et la meilleure façon de savoir ce qu’il y a dedans c’est quand même de le faire soi-même. Et oui, le « home made », ce n’est pas que pour les cookies !

Si en plus on en a marre de jeter tous les jours des tonnes de déchets, on est mûr pour faire ses propres produits de beauté, et ainsi recycler les pots de crème à l’infini, au lieu de racheter toujours de nouveaux contenants. Non parce que c’est bien beau de critiquer ceux qui jettent leurs papiers gras dans la nature, mais ce qu’on met à la poubelle ne disparait pas comme par magie… Quand on réalise la quantité d’énergie qu’il faut pour traiter, transporter, recycler les tonnes de déchets qu’on a bien mis dans la bonne poubelle de la bonne couleur au bon moment au bon endroit, bref même si on a tout bien juste, ça coûte quand même très cher à la Planète. Donc autant éviter de les acheter dès le départ.

Voilà. Green Barbès, c’est un projet mené par deux filles cool, qui va nous aider à nous rapprocher du zéro déchet, qui va sauver notre peau, et notre pot (de crème hydratante).

Ça se commande en kit, on fabrique avec ses petites mains, puis quand il n’y en a plus on recommence. Autre avantage : comme je n’ai jamais pu suivre à la lettre une recette de cuisine de ma vie, j’ai improvisé aussi avec ma tambouille cosmétique. C’était quand même très réussi, et adapté à mon maniaque bon vouloir. Une fois qu’on a le kit en main, on peut donc inventer ses propres recettes et ça c’est vraiment cool ! Vous savez ce qu’il vous reste à commander au père Noël.

www.greenbarbes.org

GreenBarbes_CREMe_PACK

home-made-DEO_green-barbes

CREME_DIY_GreenBarbes

GreenBarbes_girls

26 septembre 2015

SWEATER DRESS DIY par ISABELLE

upcycled-sweater-dress

(↓READ ENGLISH VERSION BELOW↓)

Voici un DYI pour une robe simple et toute douce et chaude, parfaite pour l’automne. À créer avec des sweatshirts vintage en bon état (si vous allez les acheter neufs chez H&M, vous n’avez pas tout à fait compris l’idée).

Donc avec 2 sweatshirts, plus une ou 2 bandes de tissus similaires, le tout avec des couleurs qui vont bien ensemble, vous êtes paré.

Petit rappel : pour coudre deux tissus ensemble, il faut les mettre dos à dos. Bien mesurer les morceaux de tissus. Quand on coupe, prévoir 1 cm pour chaque couture. Poser les éléments ensemble sur le sol pour voir ce que ça donne. Quand la robe est finie, il faut bien la repasser, c’est ça qui fait que c’est clean.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Here’s a DYI for a sweater dress –perfect for fall–. You will need 2 reclaimed sweatshirts (don’t go buy them at H&M) and similar fabric small pieces, with a nice color match.

Remember to leave a 1 cm margin on each side for the seams, and to put the fabrics face side against face side when you sew.

When you’re finished with the dress, iron it to make it perfect, and then you’re done!

Have fun!

upcycled-sweater-dress-DIY_need

upcycled-sweater-dress-DIY_cut

upcycled-sweater-dress-DIY_sew

isabelle_robe-DIY_SweatShirtok

4 septembre 2014

DIY: REUSABLE CLEANSING PADS par ISABELLE

DIY_reusable-upcycled-cleansing-pads

(↓READ ENGLISH VERSION BELOW↓)

Bonjour septembre, mois des jambes bronzées, et des bonnes résolutions !

Une statistique m’avait une fois complètement effarée : la culture du coton représente moins de 5% des surfaces cultivées dans le monde, mais 15% des pesticides utilisés (et je ne vous parle pas des OGM). On pourrait s’en foutre complètement, puisque le coton, ça pousse très loin de chez nous et ça ne coûte presque rien. Effectivement, ce sont les populations pauvres qui souffrent le plus de la pollution des nappes phréatiques, des maladies liées au contact direct des ouvriers agricoles avec des produits hautement toxiques, et de l’extension de cultures dédiées à l’exportation au détriment des cultures vivrières traditionnelles.

Un beau jour, ou plutôt une nuit, j’entre dans ma salle de bains et je vois tous ces petits Indiens, Chinois, Africains et Sud Américains crier « au secours » sur mon pack de coton nettoyant, qui sert une seule fois avant d’être jeté définitivement. WTF. Donc, je culpabilise à mort. Puis, certainement avec l’aide de Zero Waste Home qui est pour moi un role model, j’ai eu envie de faire la révolution du coton propre.

Donc, la recette est simple : prendre un vieux sweat shirt épais, le couper en carrés de 10X10 cm, qui deviennent alors des « pads » pour se nettoyer le visage. Après utilisation, on cale le petit truc dans le lave-linge, ça prend vraiment peu -pas- de place, et ce n’est pas très très compliqué à faire sécher : il suffit de le poser à plat quelque part, et hop quelques heures plus tard c’est prêt pour être à nouveau utilisé, encore et encore.

Avec ce système, on cumule : ZÉRO DÉCHÊT et UPCYCLING (donc zéro impact pour leur production) et RECYCLAGE à l’infini. Quand même. Mais ce n’est pas tout, puisqu’avec les économies réalisées, on peut s’acheter un vrai beau tee shirt en coton bio, pour que nos amis de l’autre bout de la planète puissent vivre d’une culture qui les respecte.

Et si je vous assure que c’est dix fois plus agréable à utiliser qu’un coton de supermarché, que c’est tout à fait chic dans une salle de bains, vous avez le droit de ne pas me croire, mais à votre place j’essaierais : voici la recette DIY, ce n’est pas très compliqué.

Bisous de rentrée les loulous <3

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

[English version]
Dear all, here’s my End-of-Summer little tip :)

I once heard cotton cultivation represents less than 5% of the global agricultural surfaces on earth, BUT 15% of all growing chemicals. This made me feel quite ashamed in front of my daily little disposable cotton cleansing pads, that I was using only once before trashing.

I decided to get involved. Probably under the influence of great website Zero Waste Home. This insanely simple idea came to me: why not upcycle old tees or sweat shirts?
It’s a little tip, but it means a lot: Zero Waste, Zero impact for production since it is upcycled, and the pads can actually be reused infinitely.

Surprisingly, it happened to be way more pleasant than I imagined. These little pieces of soft fabric are agreeable to use and very efficient. Once used, you can clean the pads with the rest of your laundry and allow them to dry by roughly flatten them on any kind of surface. They will dry easily.
See below for the simple DIY instructions. Enjoy!

With love,
Isabelle

Reusable-upcycled-pads_DIY