Archive pour la catégorie ‘VOYAGES’

12 juin 2015

TOUR GUIDE: SLOW WEEK-END NEAR PARIS par ISABELLE

Route_velo_HOUX_Eure

Comment passer un week-end sport + paysages de ouf + très peu d’impact CO2 ? Il suffit de partir en vélo. Oui, comme en 1936. C’est simple, et rapide en fait car on est tout de suite en vacances : le voyage lui-même C’EST les vacances. Ça change de 3 h d’avion à côté d’un bébé qui pleure. Et c’est tellement facile, on part de chez soi, on s’amuse, et pouf on arrive. L’hypermobilité c’est pas seulement d’aller à Londres en deux heures !
Voici un guide pour une ballade de deux jours au milieu des champs et des forêts, entrecoupé de cours d’histoire et de farniente au bord de la piscine. En mode slow life.

Parcours Jour 1 : Il faut partir le matin tôt en RER B pour sortir de Paris. À la station saint Michel, c’est très facile de rentrer avec les vélos sous le bras, et ils sont tout à fait tolérés dans le RER.
Choisissez votre arrêt, par exemple, Versailles (pour un parcours de 90 km environ), Saint Rémy les Chevreuse (70 km environ), ou Jouy en Josas (50 km environ). Pour les plus téméraires il est possible de partir directement de Paris.
J’ai calculé un parcours spécial pour le vélo jusqu’à destination, avec de jolies routes peu fréquentées, à consulter ici.
Le réseau 3G est à peu près correct et on peut se repérer partout. Petit stop à Rambouillet pour une visite du parc du Château recommandé.

Plan_Velo_Itineraire_Paris_Chevreuse_Chartres_

Séjour : à Houx, dans une Bergerie, chez un baryton et une peintre, dans des murs datant du XVIIème siècle, construits pour les conseillers du Roi Louis XIV. Et avec une piscine, quand même. Et le WIFI (basic need).
Réserver à la Bergerie de l’Acqueduc

Dîner : aller-retour à Maintenon à 4 km. On y va et revient en vélo, bien sûr. Le château rénové par Mme de Maintenon est fermé le soir, mais le village est super mignon. Il n’y a pas de restaurant bio ou végétal, choisissez donc celui qui vous plaira, près du Château, mais n’allez surtout pas au restaurant asiatique (mauvaise expérience).

Parcours Jour 2 : Environ 23 km de douceur au bord de l’Eure, dans les champs, les petits villages…
De Houx, rejoindre la D18 puis la D19.2 en direction de Chimay, Mévoisins, St Piat. À partir de Jouy, suivre la piste « Chartres en vélo » qui est magnifique, bucolique, très bien indiquée, et qui vous emmènera jusqu’à à Chartres.

À Chartres :
Restaurant Le Parvis
5 Rue du Cheval Blanc
28000 Chartres
Pas bio mais de très bonne qualité et si on se débrouille bien on peut manger presque 100% végétal.

Visite : les petites rues avec pentes à 18%, l’imposante cathédrale, le Musée des Beaux-Arts (fermé le lundi) ; et surtout ne ratez pas le parvis dans le jardin du Prieuré, avec une très jolie vue. Chartres est une des villes les plus traditionnelles de France, pas très funky mais c’est très joli.

Retour : sauf si vous avez eu une révélation religieuse, vous pouvez rejoindre la gare (il suffit de descendre, c’est indiqué à peu près à chaque croisement de rues), prendre un billet retour pour Paris (au moins toutes les heures, 15€ environ, durée 1h environ). Il y a des crochets dans les wagons pour suspendre facilement les vélos.

Équipement :
Casque impératif (on peut choisir un casque de skateboard ou de BMX si on trouve (à juste titre –quoi que… ça commence à être cool les tenues de cyclisme–) que les casques de cyclisme sont trop moches. L’essentiel est de vérifier que le picto ‘vélo’ figure bien sur la petite étiquette à propos de la protection.

Dans un petit sac à dos :
Cuissard – voire deux cuissards – voire cuissard plus selle de protection pour ceux qui ne font jamais de vélo #protègetonentrejambe
Bidon avec eau ou mélange isotonique
Petites barres de céréales à portée de main
Maillot de bain
Coupe-vent
Un cadenas U
Lunettes de soleil.

Pensez à regarder la météo avant quand même, le vélo sous la pluie c’est moins drôle.
Et bon voyage !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ENGLISH VERSION

If you are lucky enough to have a bike when in Paris, here’s an awesome trip outside the city. It is quite cheap and easy, yet a lot of fun.

Road day one: early in the morning, take RER B at station Saint-Michel. You can choose to stop either at Versailles (for a 90 km trip), or Saint Rémy les Chevreuses (about 70 km), or Jouy en Josas (about 50 km).  Of course, you can start directly from Paris.
Here’s a nice route map I made, it’s perfect for bikes: bike itinerary. It’s a good idea to stop at Rambouillet to visit the Chateau.

Night stay:in Houx, you will sleep in an former Sheep Barn from the XVIIth century. It was originally built by king Louis the XIVth and now owned by an opera singer and a painter. The accommodation is very comfortable and welcoming. There is a pool and wifi (basic needs of the XXIst century).
Make a reservation here: Bergerie de l’Acqueduc

Diner: you can ride your bike to Maintenon, a little village 4 km away. The castle is closed at night but the place is very cute. There are no vegetarian or organic restaurants, so chose the one you want, except for the Chinese one, unless you like to eat crap.

Road day two: take road number D18, and then D19.2 towards Chimay, Mévoisins, and St Piat. Once in Jouy, follow the signs « Chartres en vélo ». These 23 km of happiness will lead you to the city of Chartres.

Once in Chartres:
You can go to restaurant Le Parvis
5 Rue du Cheval Blanc
28000 Chartres
Not organic, but good quality. You can have your lunch on the outside terrace right in front of the Cathedral.

Visit: you can play the tourist in the charming little streets, the cathedral, the Musée des Beaux-Arts (closed on Mondays). Do not miss the Prieuré gardens with an amazing view. Chartres is a quiet, beautiful and very traditional city.

Way back: reach the train station (just go down any road and follow the signs). Take your ticket back to Paris (trains every hour, the trip only takes a little more than one hour). There are hooks in each carriage to hang your bike. Easy.

What you need:
A small back pack
A helmet
Cycling shorts
A bottle with water or an isotonic drink
Snacks
Wind-breaker jacket
Sunglasses
U lock
Don’t forget your bathing suit.

Check the weather before you go. Have a good trip!

Maintenon_Acqueduc

Route_velo_Chevreuse_Eure

Maintenon_Canal

Route_velo_Paris_Chartres_mevoisins

Velo_Chevreuse

Auberge_de_lAcqueduc_Houx

Bergerie_acqueduc

Paris_Chartres_en_Velo

Chartres

Cathedrale_Chartres_vitraux

Velo_bike

22 mars 2015

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – JEROME HADEY POUR LA VILLA LENA par HÉLÈNE

Villa-Lena

Le 1er avril, la Villa Lena réouvre ses portes pour la 2ème saison.

On est fan du concept depuis l’ouverture :

- un mix entre la Villa Médicis (pour la résidence d’artiste),

- le Baron (pour toute la clique qui a créé ce lieu et lui insuffle son esprit créatif),

- et un « agro turismo » ( pour l’approche durable de la résidence).

Donc un lieu magique perdu au milieu de la campagne Toscane, et surtout une belle invitation au voyage.

Nous avons questionné Jérome Hadey, le gourou de cette « Dolce Villa » sur sa vision du « green ».

villa lena

villa lenavilla lenavilla lena

villa lena

villa lena

villa lena

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

S&StP: C’est quoi « être green » pour vous?
Jérome Hadey: C’est respecter la vie.

Vous vous rappelez de votre « green coming out » ?
Le jour où j’ai demandé à mes parents de bien vouloir trier les déchets, je devais avoir 5 ou 6 ans…

Quels sont vos 3 principaux gestes green ?
Mes principaux gestes green sont de travailler d’arrache pied à créer un lieu autonome en :

- eau, grace à la collecte de l’eau de pluie, de l’utilisation de puits

- nourriture grace à plusieurs potagers, un petit peu d’élevage et de la chasse, le tout évidemment bio

- l’énergie, grace a des panneaux solaires et des éoliennes

Ce lieu est la Villa Lena sur lequel je travaille depuis 5 ans maintenant. Il m’en faudra au moins 5 de plus pour pouvoir atteindre mes objectifs.

Le geste non-green dont vous ne pouvez vous passer ?

Prendre l’avion, quasiment une fois par semaine, c’est un drame écologique mais j’aime trop voyager et rencontrer des gens.

L’action globale « green friendly » que vous admirez le plus, rêvez de mettre en place?
L’hopital de Lambarené créé au début du siècle dernier par Albert Schweitzer au Gabon. Il s’agissait d’un « village où l’on soigne », en harmonie avec la nature, les cultures locales…

L’action que je rêve de mettre en place est un lieu utopique auquel je travaille déja depuis un moment…La Villa Lena.

Qui est votre muse glam green ?

La Nature. Tous les jours je me reveille en Toscane au milieu de la Nature. Il n’y a rien de plus beau et notre responsabilité à tous est de la protéger.

Votre gourou au quotidien?
Ma famille et mes amis. « Suis ceux qui cherchent la vérité, évite ceux qui l’ont trouvée »

Est-ce que « l’organic » peut être « orgasmic »?
Venez passer quelques jours à la Villa Lena et vous comprendrez que oui.

A quoi vous carburez ?
Je carbure au travail principalement. Il n’y a rien de plus satisfaisant que de voir des projets avancer grace à sa propre sueur.

Le super pouvoir que vous aimeriez avoir pour sauver la planète ?
Rendre le bon sens aux êtres humains. Je pense qu’il s’agit d’une caractéristique en voie d’extinction.

Où se trouve votre coin de paradis perdu?
42 Via Toiano, 56036 Palaia en Toscane

Votre bible du moment?
Le même depuis que j’ai 6 ans: le Petit Prince. En le relisant, j’ai toujours trouvé les réponses à toutes mes questions.

Le film qui vous a marqué ?
A man from Earth. Le dernier scenario écrit par Jérome Bixby, l’un des principaux scénaristes de Star Trek. Il a écrit ce film sur son lit de mort pour donner une leçon d’espoir à l’humanité. Objectif plus que réussi à mon avis.

Le morceau de musique qui vous donne le « smile »?
Un peu facile, mais le morceau qui me donnera toujours le smile est « Don’t Worry, Be Happy » de Bobby McFerrin.

À quoi êtes vous addicted ?
Au travail…et à pas mal de séries TV…

Quel est votre uniforme de la saison?
Jeans, pull en laine, chaussures de marche et éventuellement doudoune.

Votre mantra?
Jamais satisfait, toujours heureux.

Quel est le meilleur moyen de partager la « green attitude »?
De la vivre.

Quel est l’argument ultime pour convaincre de sauver la planète ?
La vie est belle.

www.villa-lena.it

13 novembre 2014

TWO GREEN DAYS IN IBIZA par HÉLÈNE

ibiza

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
two-greendays-in-Ibiza
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Alessia rizzetto

We are very happy to welcome guest contributors in this column!

Our new Happy Hippy contributor is a PR and communications expert. We met at a « Fooding » event she was organizing while in Paris. As an authentic foodista & wine lover, she turned her passion into her job and that’s what makes her smile every day. Alessia actually lives in Milan but travels and works all around the world. Whenever she can, she flies back to Ibiza, –her « Buen Retiro »– where she would love to open a « Green B&B » and produce her own biodynamic wine.

-

-

SATURDAY

If you want to live Ibiza the green way you should start by picking the right place to stay: Can Marti is an « eco-hotel » located in the North of the Island. This ancient finca whose 17 hectares include a natural swimming pool, a wide variety of plants and a vegetable garden with aromatic herbs: the perfect place to feel like you’re one with nature.

Can marti

Can-Marti-7

Once you’ve left your baggage behind, put your sneakers on and go visit Ibiza Old Town, Dalt Vila. Cross over the drawbridge and you’ll find yourself in a medieval town with cobbled streets and breathtaking views.

ibiza dalt vila

After this long walk you might get hungry, so take your hybrid car and drive to San Rafael at the Rabbit Hole, the only 100% vegan and organic shop & deli in Ibiza. Every day you can get something different, according to the seasonal products available. If you are not in a hurry go down the Rabbit Hole, and you will find a lovely juice bar where you can enjoy your time reading a book or a magazine.

Rabbit hole

Rabbit hole

Take some food to go, and head west to Cala Conta, a beautiful beach with crystal water and a cool bar up on the rocks with a DJ, Sunset Ashram playing.

cala conta

cala conta

ibizaIf you’re not ready for the « swimsuit » test, opt for a walk at the Hippie Market at Las Dalias, where  you’ll find vintage lace dresses, flower crowns and hippie stuff for nice gifts. The smell of incense won’t let you down! Look for a small bar where you’ll find fresh healthy juices and hippies all around playing Goa Music. You’ll feel like you’re in heaven.

las dalias

tumblr_n68dnxrFIB1sr40s9o1_1280

las dalias

At sunset, move to Es Vedra, a mystical rock you should recognize while landing in the Island. It’s considered to be the third most magnetic point in the world. Sit down on the rocks, close your eyes and fill your body with energy.

es vedra

It’s dinner time: nothing better than a light meal at La Paloma, where authentic « home made » Mediterranean dishes are prepared with the very best ingredients: love and care.

la-paloma-ibiza-10

la-paloma-ibiza-7

This country house set in the middle of a beautiful orange orchard is decorated with pastel furniture and homemade romantic wall places. This is a place full of character that will make you literally feel at home. Try their amazing parmigiana or one of their delicious organic salads.

la paloma ibiza

End your dinner with a glass of Hierbas, the typical liquor from the Island, and then head to Ibiza town for some crazy dances at Teatro Pereira, one of the most characteristic cocktail and music bars in town. This old theater has been turned into a cocktail club which hosts a different live music show each night.

hotel pereira

teatro pereira

And if you still have some energy left, follow the cherries that will lead you to Pacha, where the best DJS in the world usually perform!

ibiza pacha

SUNDAY

No better start to the day than a Yoga session at Atzaro hotel, one of the most relaxing places in the heart of the island. This agroturismo is the perfect place to make your body and mind go along with nature.

Carrusel-SPA-Atzaro-3

End your morning in the Balinese spa where you’ll have time to relax, chill by the pool and enjoy the sun at the Atzaro beach, in the comfortable day beds enjoying natural juices, teas, and healthy and fresh products from Bubbles Bar.

7Es-Restaurant-Atzaro-carrusel

atzaro Chiringuito-Beach

After lunch, go to Casita Verde, a modern ecological center only open to the public on Sunday, where you’ll meet people with the same attitude and discover vegan food, local products and natural beauty skin preparations, while enjoying acoustic and chill music session.

casita-verde2

casita verde

For your last evening (but you’ll be back!), go north to Benirras beach, the place to be on Sunday evening, where local hippies gather at sunset playing music and dancing until the sun goes down. And when it’s suddenly dark, everybody goes home with the sun in their heart….

benirras

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .flower power

26 avril 2014

TWO GREEN DAYS IN MADRID par HÉLÈNE

Meditatoday.org
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

two-greendays-in-Madrid

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Violeta Davila

We are very happy to welcome guest contributors for this column!
-

A lawyer performing in Mmm cities (Madrid and Marbella), but such a book lover that she gets really excited by a Balzac masterpiece and would refuse a date with Brad Pitt for a tea time with a Litterature Nobel Prize, Violeta is also a green girl. As she jumps right back from an ayurvedic cleanse in Ceylan, let her guide us through the streets of Madrid, and prove the « Movida » is still well alive!

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Other cities can be green… with envy! Because now Madrid has it all. The healthy food habits, the ecological attitude, a stronger sustainable development are growing faster and faster in the capital of Spain. If you haven’t visited the city for a while, it’s time to come back and realise how much it has evolved. Of course you will still be amazed by the allure of the old and classical Madrid, as well as its endless nights, but you will also sense the modernity and sophistication of a top European city.

Having only two days to spent, there is no time to loose:
FRIDAY
Check in at Room mate Hotels, any of them: Mario, Oscar, Alicia or Laura, they all have their own personality and style and are located on key spots. Design & comfy even if not totally green.
Malasaña
Take a walk through Malasaña, the neighborhood that was the cradle of « la movida » in the 80’s, now known as the hipster area in Madrid, full of cool bars, pubs and restaurants.
Have dinner at “ Crucina”, on calle divino pastor 30. This crudivegan (raw food) little restaurant uses techniques that alter food minimally. The cooking temperature is below 41 ° C, which preserves all the natural nutrients and enzymes.
Vista-de-la-sala
The food is greek style, as the chief is originally from Greece. It’s surprising and delicious, even for non vegans.
Don’t miss the vegan moussaka or the desserts which are totally guilty free! No sugar, no dairies, no wheat, no eggs, but pure pleasure!
crucina raw lasagne - Irina Bondarchuk Crucina raw lasagne – © Irina Bondarchuk
SATURDAY
Saturday Morning you can go to  RENT & ROLL to rent a bike and enjoy a long ride through the largest park in Madrid: “El Retiro”. The Park belonged to the spanish Monarchy until the 19th century, when it became a public park.
alcala-940x360
Take a boat in to sail the pond, and enjoy its beautiful « statue Walks ». Then go to the Royal Botanical Garden, which is a few steps away from El Prado Museum, and gives the chance to enjoy the peaceful and quiet immersion in nature. The garden hosts botanical species over two centuries old, for visitors to enjoy. It is also home to both researchers and botanists.

IMG_1914 IMG_1906

IMG_1909

For Brunch or a late lunch (as you arleady enjoyed Madrid’s night life the night before), go to café Murillo and try their typical spanish tapas, which includes some light and eco friendly dishes. The location is the best (it has a wonderful terrace with views to El Prado and the Royal Botanical Garden), and a commited restaurant that donates a percentage of their benefits to The City of Hope and the Joy Foundation.

Café Murillo
Cafe murillo
In the afternoon you can visit El Prado, or if you are not in the mood for big crowds you can search for an exhibition in Caixaforum, Fundacion Mapfre , Thyssen Museum or Reina Sofia (Modern Art Museum) . There is always something good going on, so it’s good to check “la guia del ocio” in advance to guarantee you will enjoy the extensive cultural offering of Madrid.
The weekend we were here, la Caixa Forum (known also for its fantastic vegetal wall from Patrick Blanc) was hosting a stunning exhibition of Brazilian photographer Sebastiao Salgado. I cannot resist to the pleasure of sharing my favorite pictures with you of this wildlife and human nature lover. Isn’nt that a perfect parallel? ;)
CaixaForum
-
image

If you’re in the mood for a tea break, we recommend Il Tavolo Verde, a cool concept between the organic café and the antic market.

Tavolo Verde

IMG_1930 IMG_1924

Walk around “ El barrio de las letras” ( which can be literally translated with “the Word’s neighborhood”), where all the famous classic writers like Cervantes, Lope de Vega, Calderon de la Barca once had their residence; with a special mention to Lopez de Vega’s House in calle Cervantes.  Enjoy its ancient wineries and  “librerias de Viejo”, antique bookshops which will transport you to Spain’s Golden Century.

If you belong to the « shopper addicts family », wander the magic garden of Federica & co, gathering young designers, located in one of the most beautiful areas of Madrid. Our passions are antiques, vintage and everything that enlightens our imagination at home. We particularly love « Mimoki » and her fashion offer.
Federica and co
Before leaving, we recommend also Handmadebeauty-db.com for a manicure pedicure, in a lovely  spot focused around organic, holistic and natural beauty, that offers a variety of treatments with 100% natural products. It’s the perfect eco chic and relaxing experience.
Then, have dinner at Green and More (calle Prado, close to Plaza Santa a must see spot). All of the products come directly from Tudela’s vegetable garden.
la huerta de tudela
imageIf you still have some spare energy you can finish your night having either a cocktail in Le Cabrera, cocktail & gastrobar or dancing in Triple R ( Rock and Roll Radio), a super fun club with great rock live music and a great crowd.
SUNDAY
Sunday is the day wen people usually go to El Rastro, in Lavapies, Madrid’s flea Market where you can find anything… there are multiple Indian restaurants around the neighbourhood, but Shapla might be the best option (including a vegetarian menu).  A few steps from there you can rent a bike and ride through Madrid Rio.
image
For lunch we recommend Mama Campo, a new concept, that open plaza de Olavide. The restaurant and shop provide themselves exclusively from local producers.
image
-

Pict: Manolo Yllera
Picture © Manolo Yllera

pict: Manolo Yllera

pict: Manolo Yllera

image

And if you still have time, don’t miss “ Matadero, an old slaughterhouse now converted in a Contemporary Cultural and art centre. There are exhibitions, art fairs, threatre… a variety of intersting cultural events, all in a very cool atmosphere. You can find young people swing dancing or having a beer on the terraces. The Matadero’s cafeteria « Olivia te cuida » offers tons of natural and eco friendly products.

IMG_1954 IMG_1951

-Matadero

-

Matadero

-

Madrid may not be the greenest city of the world, but it’s definitely on the right path… The city is full of life and its people will make you feel at home…Maybe that’s why the city’s motto is: « From Madrid to Heaven ». Amen ;)

-

La huerta de tudela

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ADDITIONAL SUGGESTED SPOTS

www.harinamadrid.com: Bakeries where you can find delicious bread and pastries, with no sugar, no additives or chemical ingredients.

RESTAURANTS

www.lavaqueriasuiza.com

www.restauranteelcocinillas.com

SHOPPING

www.pez-pez.es

www.zonajorgejuan.com

ESCAPE

Aranjuez (43 km from Madrid), and visit its famous palace

Buitrago de Lozoya ( 73 km away from Madrid)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

And to follow the best Books advices of Violeta, and practise your spanish: http://clubdelecturalavaqueria.blogspot.fr

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

16 mars 2014

TWO GREEN DAYS IN LOS ANGELES par HÉLÈNE

On Instagram: @gigihop

On Instagram: @gigihop

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
two-greendays-in-LosAngeles
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Judith JonesTo guide us through Los Angeles, Judith Jones is our « green angel »: foodista, travelista, writer, TV Host and a contagious smile!

She shares all her insider global guides, travel tips, recipes and culinary adventures on her Blog, “The Gourmet Travelista”. You can also see her on Discovery and PBS, hosting travel show, Globe Trekker.
 
 
 
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Los Angeles, land of sea, sun and sustainable living! There is no better city to take advantage of LA’s local, organic and eco-friendly habits, so here’s a sneak peak into my 2 day guide on how you can enjoy being Green in LA.

FOOD SHOPPING

Farmers Market:
I love Wednesday mornings in my neighborhood of Santa Monica because of the weekly, bustling Santa Monica Farmer’s Market. Here you’ll find fresh, seasonal California produce, as well as beautiful flowers and freshly brewed coffee. If you arrive early, you’re likely to rub shoulders with some of the best chefs in the city.

Santa Monica Farmer’s Market:  Arizona & 2nd St- Wed 8.30am-1.30pm
http://www.smgov.net/portals/farmersmarket

farmers-market-veggies

Erewhon Natural Foods Market:
From a Tonic & Smoothie bar to delicious, organic ready-made hot and cold food, you will find everything you can think of for your body and soul in this cute and trendy health food store.

7660 Beverly Blvd, Los Angeles, CA 90036
www.erewhonmarket.com

Erewhon2

Wholefoods:
This place is heaven for the eco-conscious and health fanatic. Wholefoods is the mecca for all your nutritious grocery needs.  Most Wholefoods around the city boast- a dried goods section filled with seeds, nuts and healthy granola’s, an organic fish section, an organic selection of meats, a fresh cheese bar, amongst vitamins, healthy snacks, organic fruits and vegetables galore. You’ll love it.

Several locations around the city
http://www.wholefoodsmarket.com

ptrcover

EAT & DRINK

Café Gratitude:
A cool and creative vegan health hotspot, where every dish is named with uplifting exclamations: I love the “I am Humble” dish. Fantastic for fresh juices, smoothies, breakfast, lunch and dinner.

2 locations:
512 Rose Ave, Venice, CA 90291
639 N Larchmont Blvd, Los Angeles, CA 90004
http://cafegratitude.com

image

Local 1205:
I’m a huge fan of the Juice Counter at this casual Abbot Kinney hotspot. The organic smoothies and cold pressed juices are to die for!

1205 Abbot Kinney Blvd, Venice, CA 90291
(310) 396-6663
local1205.com

blog.jchongstudio.com

blog.jchongstudio.com

Moon Juice

Moon Juice in hipster neighborhoods, Venice and Silverlake, is a must try for those looking for Juice cleanse packages and ridiculously nutritious combinations.

507 Rose Ave, Venice, CA 90291
2839 W Sunset Blvd.
LA, CA 90026
moonjuiceshop.com

la.eater.com

la.eater.com


Feed Body & Soul

Feed Body & Soul on Abbot Kinney, not only boasts an amazing sustainable, organic menu filled with fantastic Vegetable and Grain bowls, Proteins, Salads, Veggie dips and delicious organic cocktails, but the décor is also super stylish, trendy and inviting. Perfect for brunch, lunch and dinner.

1239 Abbot Kinney Blvd, Los Angeles, CA 90291
feedbodyandsoul.com

1505546_734703903227231_1132558602_n

Axe

Sit at the outdoor patio on a sunny weekend and savor Axe’s wholesome, sustainable, organic and earth friendly dishes; like their Brown Rice and Vegetable Bowls, and home made soups. Good for brunch and dinner. Love this place!

1009 Abbot Kinney Blvd, Venice, CA 90291
(310) 664-9787
axerestaurant.com
700_axe-low-sunlight-store-front

c3593f1358dcd4ae22e1b8e059bff66e

remodelista.com

remodelista.com


Crossroads

This bustling Vegan, Mediterranean hotspot packs in the West Hollywood crowd for lunch and dinner with their small plates of local and seasonal vegetable based dishes, like Baby Kale and Artichoke dip, and Spaghetti Squash.

8284 Melrose Ave, Los Angeles, CA 90046

(323) 782-9245
crossroadskitchen.com

bg-front-image-13Baby-Beet-Salad

Elf Café

Eastsider’s love their little hidden hipster gem, which is perfect for an evening glass of wine alongside creative vegetarian dishes, such as Tahini Avocado Puree and Moroccan Kale Salad.

2135 W Sunset Blvd, Los Angeles, CA 90026

elfcafe.com

Elf Cafe-37

Pace
Tucked away in leafy Laurel Canyon, Pace is warm, cozy and romantic, but more importantly, it serves a variety of sustainable organic wines, along alongside its local and seasonal menu.

2100 Laurel Canyon Blvd, Los Angeles, CA 90046
(323) 654-8583
peaceinthecanyon.com

b236b85b66d69166703cb58e01bd11b9

farmers-veg-trio

Fairfax Flea Market:

You are guaranteed to find vintage and recycled gems at this huge Sunday Flea Market, packed full of LA’s stylish young and beautiful crowd. From vintage boots to 30’s dresses to shabby chic furniture, it has it all!

Fairfax High School

7850 Melrose Ave, Los Angeles, CA 90036

(323) 655-7679

melrosetradingpost.org

flea market Melrose - Copy


Reformation
Reformation is an environmentally sustainable fashion brand that repurposes vintage and surplus materials to create a chic limited edition collection. The collection is made locally in their LA studio and sold at fair prices. This is an awesome store for unique pieces!

8253 Melrose Ave, Los Angeles, CA 90046

(323) 852-0005

Shop:

thereformation.com

reformation-melrose-02

ACTIVITIES

Hiking & Surfing

We Angelenos are blessed with sun, sea and mountains. The best way to keep fit and healthy is to go for a hike with friends in one of the plentiful Canyons that LA has to offer. Walk your dog amongst the beautiful and fit at Runyon Canyon, or head west for incredible ocean and mountain views at Temescal Canyon.If you prefer the fresh ocean air to the mountains, then you must ride the waves, surfing in Malibu or Santa Monica.

On Instagram @gigihop

On Instagram @gigihop

oceanup.com

oceanup.com

Green Bliss Eco Spa

The owner goes to great pains to find eco-friendly products for their clients at this blissful spa. Everything is natural, good for the skin and earth friendly, from bamboo robes to their scrumptious treatments, and they even serve organic champagne and hors d’oeuvres for special occasions. A relaxing, eco-friendly day of pampering.

greenblissecospa.com

green-bliss-eco-spa-treatmentgreen-bliss-eco-spa-facial

STAY
Venice Beach Eco Cottages

Bypass the hotels and instead opt for the green alternative.  Live like a local at the cozy Venice Beach Eco-cottages. Eco designer, Kelly LaPlante, installed Eco-conscious materials, like a hot tub made of recycled plastic milk jugs, used reclaimed wood furniture, and low VOC paint, as well as displaying local artwork. And only 4 blocks from the ocean! They even donate 3% of their proceeds to charity.

447 Grand Blvd.
Venice, CA 90291

(866) 802-3110

www.venicebeachecocottages.com

Staud_071128_018

On Instragram @gigihop

On Instragram @gigihop

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

To follow Judith Jones:

Blog: www.gourmetravelista.com

Facebook:

https://www.facebook.com/GourmetTravelista

https://www.facebook.com/JudithCubasJones

Twitter:  @JudithIJones

Instagram: judithijones

29 janvier 2014

TWO GREEN DAYS IN BANGKOK par HÉLÈNE

bangkokByNight

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
two-greendays-in-bangkok
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

After San Francisco, here’s a new City Guide! We’re super happy to welcome our first guest writers: Karo & Franz, to guide us through Bangkok greeness. And as they’re the best to describe themselves: « What do you get when you combine a Belgian kitesurfing/ted.com/nutela-addict civil engineer with a globe-trotting “wanna-be-Ecuadorian-and-17-years-old-forever” chick? For starters, a couple who fought to name their son either Hyppolite (his choice) or Dieguito (her’s, duh!), so had to settle on a Thai name. Sorry little Khun Tawan; yes, we know you will thank us with all those tattoos before your fourteenth birthday… But more importantly, you get fun times and a life played to the soundtrack of that awesome song from Les Bronzés Font du Ski! On est Belges et on a la frite! »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Who says Bangkok is all about red or yellow shirts? Delve into its bustling chaotic alleys, markets and soi’s –small street in Thai– and you will see enough hipster-inspired moustache-laden shirts to make any Williamsburger get (even) pale(r) with envy. Yep – the capital of Thailand is becoming more green, more artsy, and more trendy/fashionista by the nano-second. Slow-drip coffee roasting vendors are popping up everywhere, fighting spicy sausage sellers for space between the potholes on so-called “pavements”; more and more sexy Thai chick’s are adopting the “Steve Urkel” look, leaving you (and your boyfriend!) with “torticolis” as you check them out and wonder what genetic god blessed the women of this Kingdom with such good looks that wearing granny jeans and pocket protectors makes them look even hotter than usual; and pop-up art events in “dive-bars” with cool sounding cocktails served in mason jars are also mushrooming about town.

FRIDAY NIGHT

- 7pm – 9pm: Shopping & Drinking @ Talat Rot Fai

Talat Rot Fai Bangkok What? You decided to start a troll collection to rival your little sister’s collection from the 80s? You want a vintage Vespa scooter in the perfect aqua blue so you really stand out next to tuk-tuks amongst the traffic madness? You want to buy an old leather purse that clearly belonged to a Chiang-Mai Betty Draper grandmother in the forties? And you want all of that sold to you in sweet flea market style by vendors who look like the Thai version of the Girl’s cast, tattoos of houses peeking out of their shirts and all. At night? Well you can do all that at Talat Rot Fai BKK’s night “vintage market”. This market is a must if you want to feel good about saving the planet even though you are actually shopping (buying your 23rd pair of old converse is recycling right?) all whilst people-watching and grabbing drink(s) at one of the vintage VW vans turned into disco bars, parked on the side of the stalls and selling cheap cocktails galore.
Info: https://www.facebook.com/taradrodfi

P4062463

- 10:00pm: zzzzz @ Bangkok Tree House Hotel

If I tell you that there is an eco-friendly “treehouse” hotel, that is surrounded by plants, exotic lizards, birds, fireflies, cicadas, butterflies, where you can sleep in a bamboo “nest” with the starry sky your only roof and the only ones peeping at you as you bathe away in your outdoor shower are the palm trees (and maybe a couple of geckos)… and that it happens to be literally in the center of BKK (and can only be accessed by boat and on foot) will you believe me? Well, I bet you a bottle of Moet that it exists so go check out this one of a kind Bangkok Tree House hotel, spend a heavenly night there and you’ll thank me later with the bubbles.

Bangkok Tree House Hotel


SATURDAY

- 8am – 1pm: Discover BKK on two wheels

Ahhh biking. It’s green, it tones your bod, it makes you look totally in for those cute fixie-crew dudes you have as friends on facebook and – organic cherry on the gluten-free carrot cupcake – it happens to be the utmost BEST way to discover BKK. Book the historical city tour with Follow-Me Bike Tours (www.followmebiketour.com), and you will be propelled on an unforgettable voyage of sites, smells, colors, and eclectic encounters. It will lead you through the back alleys of china town, through flower and vegetable markets where you can stop to taste some of the most vibrant fruits you’ve ever tasted (or weird looking doughy things you will never want to know the origin of), and past the breathtaking must-see tourist sites. You’ll get to see where the kids play after school in their uniforms, where the old ladies gossip, where the monks hang their clothes to dry and where the young men lounge around playing cards for money (illegally) or where ice cubes are made.

Bangkok streets

Chatuchak Weekend Market


- 2pm- 6pm: Discover Chatuchak Weekend Market

This 15,000 stall market is infamous for the variety of good you will find for sale here, as it sells much more than your usual “my auntie went to Thailand and all I got from her was this stupid t-shirt” paraphernalia; you can literally buy everything under the sun here (and yes, wear sunscreen cause you will be under the sun) from religious Buddhist amulets to live puffer fish. But Chatuchak also happens to be a treasure trove for cool handmade clothes, jewelry and other sweet little treasures. For example, head to Hey Pilgrim!” in section 2 where you can get that adorable nephew of yours the cute hand-made, Thai-designed/produced top with a bear donning an eye patch, which every 2 year old clearly dreams of owning.

Anyway, you’re tired and hot from biking across town and need an organic fresh coconut ice-cream served in the actual shell? Or you want to sit in a little happening bar with a cold Singha, eating roasted fava nuts? Well you know you can find everything at Chatuchak so enjoy the marvelous food stalls as well. [Info: http://www.chatuchak.org/ and http://www.heypilgrim.com/ ]

Pilgrim chatuchak Bangkok

chatuchak-market-bangkok

- 8pm & Later: Dinner & Drinks @ Smith Restaurant & WTF Bar

Excellent restaurants, which also happen to be trendy + ethical – proudly proclaiming their “nose-to-tail”/farm-to-table menus – are proliferating in BKK. Head to Sukhumvit to eat at Smith and enjoy both the vibe and “humanely treated” selection of meats. Because yes, it seems that the organic locally sourced calf tongue you just ate apparently came from a baby cow that was treated “humanely” just before it landed on your plate; bon appétit.

Afterwards, head to WTF Bar (obviously an acronym for “What the Fuck”) for their poetry night or to dance to Isaan* mixed tunes in the street whilst drinking a craft beer . Then walk across to Opposite WTF to check in on an exhibition by local Thai artists.

*Isaan: Northeastern region of Thailand

[Info: http://smith-restaurant.com/ & http://wtfbangkok.com/ & http://oppositebangkok.com/ ]

SUNDAY
- 11am: Brunch

In the growing trend of Bangokian’s love of artisanal coffee and NY style brunches, Rocket Coffee Bar is the newest and hippest kid on the block. Your espresso can come from Burundi or Ethiopia; the choice is yours, but it will be very strong and good. This new place is so hip you will probably have to wait for a table, but hey, what the heck – there is a DJ mixing tunes whilst your egg is poaching so it can’t be that bad.

rocketCoffeeBar-Bangkok

rocket coffee bar - bangkok


- 3pm: Best massage of your life

Where? Everywhere. No need to go to over-priced fancy-shmanzy spas, you will get your blissful massage in any of the dozens of place lining any street you are walking on. If you happen to be a snobby
enter the country of your choice here who refuses to take off his red pants to don the light little pajama-style outfit you must change into for the full body massage, well then, take off your moccasins and have an unforgettable foot massage instead. (Tip: a two-hour massage is NOT too long).

AND IF YOU WANT TO ESCAPE THE CITY…

bangkok beach thailand

Jump in a car/mini-van/taxi and head West to the peaceful beachside fishing town of Pak Nam Pran, about 3hrs away. It’s 1 million and 1 times nicer than its more popular sister city Hua Hin. Stay in one of the 2 rustic thatched huts in the cute garden at Pranberry Bed & Breakfast and then head to the beach to (a) try kite-surfing or (b) drool at the kite surfers or (c) all of the above if you are a good multi-tasker. No wind? No problem – head to the brand new fun Kite Cable Park 10 minutes away from the beach where you can wakeboard, stand-up paddlesurf or just enjoy drinking cold beers at the “island-bar”, watching the sun go down whilst the locals show off their tricks.

https://www.facebook.com/pranburicottage and http://www.kitecable.com or http://facebook.com/kitecablethailand For excellent kite surfing, course head too: http://www.airstylerskiteschool.com

28 octobre 2013

MOOD: A HOUSE MADE FROM SALVAGED WINDOWS par ISABELLE

Lilah Horwitz est designer de mode ; Nick Olson, photographe, produit des « tintypes » (photos uniques sur un support de métal) avec un appareil qu’il a fabriqué lui-même. Lors de leur première « date », au sommet d’une colline de Virginie Occidentale, ils avaient rêvé ensemble d’une maison de laquelle ont pourrait admirer la nature dans chaque pièce. En 1212, Nick et Lilah viennent s’installer sur ce lieu même, et construisent leur maison avec des matériaux de récupération. La vie rêvée, avec trois bouts de ficelle. Mais, au fait, est-ce qu’ils ont internet ?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Lilah Horwitz is a fashion designer, Nick Olson is a photographer who specializes in tintypes taken with a camera he made himself. In 2012, Nick and Lilah set up and build a glass cabin in the mountains of West Virginia.

Via www.halfcuttea.com

1 octobre 2012

BIENNALE DES PANORAMAS À BORDEAUX par ISABELLE

29 et 30 septembre 2012, deuxième session des PanOramas : un week-end entre parenthèses sur la rive droite de Bordeaux, sur fond d’été indien… Aaaaaah.

1rue-de-la-lande

Le lieu : la croissance démographique ayant repoussé les limites du centre ville, la population a traversé la Garonne, pour atteindre la partie longtemps mal considérée de la chic agglomération bordelaise. Aujourd’hui, cette bande de 12 km composée de friches industrielles, de végétation un peu sauvage, de quartiers HLM et de nouvelles habitations familiales, est en pleine mutation.
C’est là :

plan de bordeaux / panoramas

L’agglomération a décidé de prendre les choses en main en instaurant ce festival qui crée un lien entre différentes populations et zones pas très compatibles a priori. L’événement est d’une grande qualité artistique, et très amusant.

« AU FOND DU TROU » DE CAROL BÎMES
Au Domaine de la Burthe, l’artiste a fait creuser un cratère, comme s’il était tombé une météorite, dans lequel on peut se recueillir, ou se rouler-bouler comme des petits fous. Au choix.
2au-fond-du-trou-meteorite-panoramas

« LA BELLE ÉTOILE », DE STÉPHANE THIDET
Un peu plus loin, dans une clairière au milieu de sous bois enchanteurs, on découvre une installation très stellaire, qui sert de refuge la nuit. Oui, on peut dormir dedans ! Il est possible de faire le tour de Bordeaux à pieds, en plusieurs jours, et passer ses nuits dans des refuges périurbains tous plus créatifs (le « Nuage » est également très sympathique, au bord du lac). Réservation auprès de l’Office du Tourisme, entre mai et septembre (pour cette année tout est complet, mais ça recommence en 2013). Attention ce n’est pas un Hôtel : il n’y a pas de salle de bains, et on fait pipi dans l’herbe.

3-refuge-belle-etoile-panoramas-bordeaux

Refuge belle etoile panoramas 2012 bordeaux

toilettes sèches en forêt

« L’APPARTEMENT DANS LES BOIS », ANNE-LAURE BOYER
Cette artiste qui travaille sur la mémoire des lieux et des personnes a recréé des morceaux d’appartements dans plusieurs endroits perdus dans les bois : sur les ruines d’une maison, au sommet d’une petite colline, au bout d’un minuscule chemin… Cette œuvre se mérite, il faut décoder un jeu de piste pour retrouver chaque partie. Il faut dire que l’artiste est très farceuse ! Anne-Laure travaille en ce moment sur un projet autour d’un barrage hydraulique en Espagne, cartographie les villages qu’il a engloutis et ceux qui risquent un jour de l’être à leur tour, collecte les souvenirs et les impressions des habitants qui subissent l’impact de ces transformations environnementales.
http://www.annelaureboyer.com

4anne-laure-boyer-bordeaux-panoramas

Panoramas 2012 Anne Laure Boyer

Anne-Laure Boyer bordeaux panoramas

4anne-laure-boyer-bordeaux-panoramas4

LA NUIT VERTE :

Plus vert que la nuit blanche, cet événement se passe dans le Parc de l’Ermitage, à Lormont. Le côté écolo, n’est pas encore tout à fait en place… On nous assure que l’organisation cherche à développer cet aspect, notamment avec une collaboration avec EDF. Mais pour l’instant, le green est plus présent de façon symbolique que pratique.

« FAMILY MONSTERS », LAB 212
Projection d’illustrations très poétiques sous les arcades de la ligne de chemin de fer. Animaux tendres et colorés.

5panoramas-nuit-verte-2012-lab212

NUIT VERTE : « LOUP GAROU », LAB 212
Œuvre interactive, projection de l’autre côté du lac, et la pleine lune qui tombe très à propos.

6le-loup-garou-lab212-panoramas-

NUIT VERTE : des ballons se reflètent dans le lac

6nuit-verte-bordeaux-panoramas

NUIT VERTE : « MONSTRES », OLIVIER CROUZEL
Une projection gargantuesque sur écran végétal : des arbres, avec en fond la cité.

6monstres-olivier-crouzel-panoramas

NUIT VERTE : « YEARS », BARTOLOMÄUS TRAUBECK
Ce tout jeune artiste allemand a conçu un tourne-disques, sauf que les disques sont des tranches de troncs d’arbres. Le lecteur transcrit musicalement les dessins des nervures, sur des notes de piano. Il ne s’agit pas de musique aléatoire, mais d’un processus complexe, non maîtrisé par l’artiste, qui fait intervenir la nature et ses aléas, puisque les nervures dépendent des saisons et du temps qu’il fait chaque année… À l’oreille c’est assez dissonant, mais l’installation elle-même, le bois, la délicatesse des nervures et l’éclairage, sont très touchants.

5years-bartolomaus-traubeck-panoramas

5years-bartolomaus-traubeck

« CE SOIR LA LUMIÈRE » NICOLAS JULLIARD
Ça ce n’est absolument pas écolo mais c’est tellement cool que j’en parle quand même. Des doudous lumineux géants en fausse fourrure, qu’ont peut tripoter, câliner, prendre dans ses bras. Se jeter dans un nid de doudous, c’est totalement régressif, et alors.

Ce soir la Lumière, Nicolas Julliard

Ce soir la Lumière, Nicolas Julliard

PARC DE L’ERMITAGE : « LE VILLAGE DANS LE BOSQUET », LAURENT TIXADOR
Un projet complètement fou dans lequel l’artiste a embarqué une vingtaine de personnes, entre performance et land art. Du 6 au 30 septembre, la bande a transformé un champ de ronces en un village, qui est donc une œuvre d’art en même temps qu’un lieu d’habitation. Un retour à la nature totalement brutal, à la limite de la précarité. Il a fallu trouver des solutions rapides et efficaces pour la sécurité et le confort, mais dans ce dénuement rigoureux la troupe bénéficiait tout de même de téléphones et d’internet, et d’une livraison de vivres tous les quatre jours. J’ai été presque dérangée par la portée de ce travail, qui questionne l’importance de nos possessions… Finalement ce qui compte le plus c’est de bien manger, et de bien communiquer ? Je ne sais pas. En tout cas, ce dimanche était leur dernier jour sur place, ils appréhendaient le retour à la vie « normale ». Leur expérience a été extrême, tant dans les conditions physiques que pour l’aspect humain. Visiblement ils ont passé de très bons moments…
www.villagedanslebosquet.tumblr.com

L’entrée et son pont-levis :

8entree-village-dans-le-bosquet-festival-panoramas

8pancarte-village-dans-bosquet

Village dans le bosquet de Laurent Tixador festival panoramas extincteurs

La machine à spaghettis, son mécanisme astucieux et son fond en boîte de conserve perforée :

La machine à spaghettis

Un jeu de quilles :

Jeu de quilles

8surf-now-apocalypse-later

8pont-village-bosquet

8pont-village-dans-bosquet

8tente-village-bosquet

8village-dans-le-bosquet-festival-panoramas-2

Le four à pizza, l’escalier en terre :

8village-dans-le-bosquet-festival-panoramas-four-escalier

Enfin, quelques idées de déco à piquer : le lavabo, le panier à fruits et la tasse-omoplate :

8village-dans-le-bosquet-festival-panoramas-lavabo-bois

8village-dans-le-bosquet-festival-panoramas-panier-fruits

8village-dans-le-bosquet-festival-panoramas-tasse
-
-

Bref, si vous vous ennuyez dans deux ans, pensez à aller à Bordeaux fin septembre.
www.biennale-panoramas.fr
Images © IRG

24 août 2010

VROUM VROUM par ISABELLE

S’il y a une chose que je fais sur ce blog, c’est bien de donner des conseils que je n’applique pas moi-même. Par exemple, récemment j’ai dit ‘stop my car‘. Arrêtons notre addiction au pétrole.

Cet été, n’écoutant que mon esprit de contradiction, j’ai pris le volant pendant 3 semaines pour un petit tour de France. La petite voix de ma conscience écolo me disait « et ton bilan carbone ? ». Pour ne pas la contrarier j’ai essayé d’aller aussi loin que prévu, tout en polluant le moins possible:

* D’une façon générale, je me suis efforcée de conduire « souplement ». Avoir une vision hyper anticipée, sur du long terme, très technique. Sport, mais souple. Tout moi. Economie de carburant jusqu’à 15 % -vraiment-. Ma note : 9/10.

* Sur l’autoroute : au lieu de viser le 130, j’ai visé le 120. C’est frustrant, mais je m’y suis presque tenue. Ma note : 7/10.
Le pire a été une séance d’embouteillages. Je n’avais pas eu le choix de l’horaire de départ. L’A7 était tellement surpeuplée que j’en ai déduit que Bruxelles et Amsterdam sont des villes totalement désertes en Août. Trafic = surconsommation. Ma note : 2/10.
Vous avez sans doute entendu parler de l’effet accordéon. Si toutes les voitures accéléraient au même moment, il n’y aurait pas d’embouteillages. La solution, c’est de démarrer en même temps que la voiture qui est devant vous. Mais en moins vite. Comme ça, lorsqu’elle ralentit à nouveau, vous pouvez réguler un peu le trafic. J’imagine que si tout le monde fait ça, ça évite les accélérations/décélérations et permet plus facilement la reprise du trafic. Ma note : 9/10.

* On peut aussi mettre la clim uniquement quand c’est vraiment nécessaire. La voiture en était dépourvue (on me la prête, je ne vais pas demander la lune). Je n’en aurais pas vraiment eu besoin. Ma note : 10/10.

* Le plus difficile c’est de ne pas se tromper de chemin. Mon sens de l’orientation est tellement inexistant que même avec le GPS je vais n’importe où. Forcément, ça consomme plus d’essence, tous ces allers-retours. Ma note : 1/10.

Ma moyenne : 6,33/10. Après toutes ces mesures que vous constaterez scrupuleusement respectées,  je me suis auto-congratulée. Cette étude à portée scientifique prouve qu’on peut conduire écolo. Enfin presque, mais c’est MIEUX QUE RIEN !

Enfin, j’ai remarqué que la voiture que me prête gentiment mon papa n’est pas immatriculée de façon tout à fait standard.
69
, pour ceux qui ne sauraient pas, c’est le département du Rhône. Je suis (presque) Lyonnaise, d’origine. Le XX, c’est parce que je suis une fille. Aucune autre interprétation ne me vient à l’esprit.

XX69

23 avril 2010

1.618 : LE BEAU EST L’AMI DU BIEN par CECILE

Votre vieille malle (ou encore mieux votre jeune mâle, veinarde !) a commandé une escapade compensée carbone sur Fregate Island, la plus écolos des îles des Seychelles ?

Votre piscine naturelle de Saint-Jean-Cap-Ferrat menace de tourner si vous ne lui offrez pas un abri de prestige en bois certifié ( ou comment damer le pion à vos voisins Paul Allen et Adam Clayton) ?

Vos épaules sont déjà parées d’une tunique Cangiari  et votre peau préparée aux solutions bios SheerinO’kho ?  Vos doigts de JEL griffés, or éthique tracé, s’impatientent sur le volant de votre Tesla électrique ? 

Nul doute que vous appartenez à cette néo-tribu de riches dont la carte d’identité et les aspirations ont changé, éco-conscients et humainement soucieux, décryptés par les sociologues … et Monaco-Matin de ce jour !  

Si vous aspirez à gonfler les rangs de ces happy-bio-few, si vous êtes esthète ou simple curieux, courrez vous bercer de luxe et volupté décomplexée au Palais de Tokyo du 6 au 10 mai ; 1.618 Sustainable Luxury Fair y dévoilera sa nouvelle sélection.Image1

1.618 est définitivement le chiffre avec lequel il faut compter dans l’univers du luxe. A la fois salon commercial et exposition arty pointue, soutenu par le Ministère de la Culture et le WWF, l’événement propose pour la seconde année consécutive, le must des innovations alliant art, créativité et développement durable au service d’un nouveau luxe.

Barbara Coignet a fondé 1.618 en 2009, avec l’intention d’en faire une vitrine mais aussi un véritable think-tank d’un luxe engagé qu’elle aime « éthique, esthétique et immatériel ». Jeunes marques aux initiatives audacieuses mais à l’ADN forcément bio, ou maisons plus anciennes valorisant leur savoir faire et la qualité de leurs produits, avec toutes ce tempérament fonceur et précurseur a su nouer des liens durables et privilégiés, bien déterminé à faire raisonner l’exceptionnel et le naturel hors les murs du palais.

Parmi les exposants adoubés par le comité d’experts en DD, on aura plaisir à retrouver les créations de Valentine Gauthier , JEL et Fritsch mais aussi à découvrir Parsua, Edenismes, Valcucine, ST Dupont, et bien d’autres….

fregate-island-seychelles

L’exposition artistique proposera quant à elle dix artistes de la jeune scène, les plus soucieux d’écologie et de durabilité, sous la houlette de Lauranne Germond, la plus jolie des commissaires d’expo, par ailleurs figure de Coal, association pour la promotion de l’Art engagé que l’on ne présente plus.

Dans le souci constant d’informer et sensibiliser, quelques nouveautés sont programmées cette année. Un cycle de conférences BtoB accessibles sur réservation, et la création de deux prix : celui du public et le couronnement des pros avec le HEC&1.618 Sustainable Luxury Award.

untitled

CONSEILS SMILE&SAVE

- Pour les « saint-thomas » du luxe écolo : participez au prix du public ! Chaque visiteur devient acteur, élit le plus désirable des produits présentés et a la chance de gagner une expérience unique de luxe écolo (package « Luxe Responsable » nuité, soins et restauration bio au Fouquet’s Barrière, 1 an de conciergerie John Paul…)

- Pour les  « green business » assidus :  les 6 et 7 mai, un programme de conférences luxe et DD réservés aux pros, dense et formateur. Il reste quelques places, contactez vite julie en direct au 01 42 86 00 01 ou par mail julie@1618-paris.com

- Pour les privilégiés : un service de Conciergerie assuré par John Paul sera présent sur toute la durée du salon pour des visites privées et commentées.

- Pour les érudits : le nom énigmatique 1.618 = Phi = nombre d’or. C’est la résultante d’un calcul mathématique qui définit la proportion divine issue de la nature au service de l’esthétisme.

- Et pour tous les lecteurs de smile&save :  une visite personnelle du salon>  demandez Cécile, ultra-renseignée, ultra-présente car ultra motivée par un programme chargé… de sens :-)

 

INFOS PRATIQUES

 www. 1618-paris.com

Du jeudi 6 au lundi 10 mai 2010 au PALAIS DE TOKYO
13, avenue du président Wilson 75116 Paris
Tarifs entrées : 18 € (dont 10% reversés au WWF)
Tarifs réduits : 13 €
Gratuit pour les – de 12 ans

concept1

7 décembre 2009

LE CIEL N’ATTEND PLUS par ISABELLE

L’envie m’a pris de mesurer mon degré de greenitude. Via le site de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), j’ai pu évaluer les émissions de carbone que je génère en une année, en remplissant un questionnaire simple et précis sur www.calculateurcarbone.org. Mission accomplie après environ 30 minutes. J’étais assez flattée de mon résultat, avec un bilan presque à la moitié de la moyenne des français. Hypertrophie des chevilles.

Sauf que j’avais oublié d’y intégrer un élément important ! Après un nouveau calcul transports inclus sur un an, j’ai eu un choc ! Je générais cette fois plus de trois fois la moyenne des français.

Prendre l’avion = CO2 puissance 10.

Mis à part rester sagement chez soi, il n’y a pas tellement d’alternatives. A destination de l’Europe, on peut prendre le train, qui pollue 25 fois moins par passager qu’un avion sur la même distance. Je n’ai encore jamais essayé, mais ça ne doit pas être désagréable de passer la nuit à bord d’un train couchette, un peu comme prendre le mythique Orient Express, si on rêve un peu…

L’attraction, sans la gravité, c’est presque possible. Puisque les transports aériens restent le meilleur moyen d’aller à l’autre bout du monde, voici quelques malins stratagèmes pour minimiser la pollution. Priviliégier les gros porteurs, car plus l’avion est gros, moins la pollution par passager est importante. Eviter les escales, qui multiplient atterrissages et décollages très impactants. Partir moins souvent, mais plus longtemps, par exemple trois semaines de suite au lieu de deux fois dix jours. Et last but not least, aller à l’aéroport en transports en commun. C’est sûrement moins confortable, mais aucun effort ne fait peur aux smiling greens.

Dans un avenir un peu plus lointain, les voyages sans culpabilité seront proposés par certaines compagnies aériennes qui étudient leurs vols pour un moindre impact. Encore plus fort et plus loin, peut-être un jour aurons-nous le plaisir de voyager en avion solaire SOLAR IMPULSE ?

www.solarimpulse.com

solar-impulse_avion_solaire_smile

4 novembre 2009

GRÜN ÜBER ALLES par VINCENT BOUCHERON

“It’s good for business, it’s good for the environment – and it’s good for the girls. » (c’est bon pour le business, c’est bon pour l’environnement – et c’est bon pour les filles)….

Ellen

Qui a dit ça ? Un fabriquant de maquillage bio ? Un traiteur japonais qui n’offre plus de thon rouge dans son menu « fitness » et en fait un argument de vente ? Un exécutif de Warner qui propose le bluray de « Sex and the City » dans un emballage eco-friendly ?

Tout faux. En même temps, ne cherchez pas vous ne trouverez pas. Cette IMMMMEEEENSE citation nous est offerte par Thomas Goetz, propriétaire de Maison d’Envie, un bordel berlinois (les maisons closes sont autorisées en Allemagne). La « maison » offre une réduction « écologique » que 5€ sur ses sessions de 45 minutes et de 30 minutes à tous ses clients qui viennent en transports en commun ou à vélo. C’est 5€ ou 15 minutes de plus au choix (éh oui, prendre les transports semblent plus chronophages que circuler en voiture, d’où rab’ de temps). Pour une raison encore non expliquée, les sessions de 60 minutes ne bénéficient d’aucun éco-discount… Apparemment, ça marche. Outre la couverture de presse délirante Outre-Rhin, Maison d’Envie s’enorgueillit de 3 à 4 clients green supplémentaires par jour.

Sans délirer pendant des heures sur la prostitution comme entreprise « verte » (j’ai mes doutes), reste à élucider un mystère : si c’est bon pour le business (ça c’est clair), bon pour l’environnement (mmmmouais, on va dire que ça passe pour cette fois), en quoi est-ce « good for the girls » ?…