Archive pour la catégorie ‘MADE IN FRANCE’

14 mai 2015

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – MARION HANANIA POUR GOOD GUYS par HÉLÈNE

Marion_Hanania_SmileAndSaveThePlanet

Ca fait quelques années qu’on suit les aventures de Good Guys et de cette « Good Girl » de Marion.

4 ans après notre première interview, on est content de voir que cette jolie marque « cruelty free » et vegan créée en 2010 par Marion Hanania voit son fan club exploser. Jusqu’à se faire décerner par nos amis de PETA l’award de la marque vegan « à surveiller pour 2015″.

Dessinées entre Paris et maintenant Venice Beach, fabriquées au Portugal, les collections de chaussures sont réalisées en matières naturelles comme la microfibre italienne, la toile, la crèpe, du cuir « vegan » ( mix de coton et polyester). Elles sont aussi super légères et résistantes, mais cool avant tout !

Marion nous en dit un peu plus sur sa green philosophie  » en répondant à nos questions et nous offre son magnifique autoportrait ci-dessus.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

C’est quoi « être green » pour toi?

J’essaie d’éviter d’acheter des aliments emballés dans trop de plastique, d’économiser l’eau en prenant des douches au lieu de bains, manger végétarien à également un impact positif sur l’environnement, les petites choses du quotidien.

Tu te souviens de ton « green coming out » ?
C’est venu petit à petit, ça fait à peu près dix ans que j’ai vraiment commencé à prendre conscience de l’importance de chaque individu face à notre environnement et notre planète.

Quels sont tes 3 principaux gestes green ?
- Réduire les déchets au quotidien,
- Manger végétarien,
- Utiliser uniquement des produits écologiques et Eco-friendly chez moi et dans mon travail (ruban adhésif d’emballage recyclé, produit vaisselle, lessive, papier, etc..etc..).

Le geste non-green dont tu ne peux te passer ?
Prendre la voiture au lieu des transports en commun.

L’action globale « green friendly » que tu admires le plus, rêve de mettre en place?
Appliquer le « Meat Free Monday » partout dans le monde.

Qui est ta muse glam green ?
J’adore Jemima Kirke, j’étais surprise d’apprendre qu’elle est HYPER green ça me l’a rendue plus sympathique que son rôle dans GIRLS, le show HBO de Lena Dunham:)

Avec quel plat, « l’organic » peut être « orgasmic »?
Le sandwich « 3 little birds » au BeetBox café a Haleiwa a Hawaii… »toasted multigrain bread lays a delicious chipotle aioli which is then topped with Fakin’ Bacon, avocado, tomato, carrots, red onion and sprouts »

A quoi tu carbures ?
A la piscine, 2km par jour et au Burger végétarien de mon compagnon David Ivar aka Black Yaya… Meilleur chef végétarien que je connaisse.

Tu as un jardin secret ?

Un parc d’attraction je dirais…

Le super pouvoir que tu aimerais avoir pour sauver la planète ?
Avoir le don de « transmettre l’empathie », je pense que si tout le monde traitait les autres comme il a envie d’être traité, nous vivrions dans un monde meilleur.

Où se trouve ton coin de paradis perdu?
Mon Paradis c’est d’être sur une planche de surf dans l’océan à Venice ou Hawaii.

Dans la rubrique: ca me donne le « Smile » : ton livre de chevet ?
La fille du Sculpteur » de Tove Jansson, la créatrice des Moomin.

Le film qui t’as marqué ?
Récemment les 5 Films sur la Californie de Agnes Varda.

Le morceau de musique qui te donne le « smile »
« Paint a smile on Me » de Black Yaya, avec moi aux coeurs.

À quoi es tu addicted ?
La natation quand je suis à Paris, le surf quand je suis à Los Angeles.

Quel est ton uniforme de la saison?
Saison après saison j’accumule les T-shirts des endroits ou j’ai eu de bons souvenirs de surf (San Onofre, Venice, Hawaii..) avec un pantalon ou un short en velours côtelé moutarde… ma couleur préférée.

Ton mantra?
« vivre ma vie comme je l’entends »

Quel est le meilleur moyen de partager la « green attitude »?
Etre bien dans sa vie.

Quel est l’argument ultime pour convaincre de sauver la planète ?
C’est très dur de convaincre quelqu’un qu’il doit changer son alimentation ou son mode de vie sans le culpabiliser et sans qu’il se sente jugé et qu’il se braque. Je dirais à cette personne « C’est ton choix ».

www.goodguys.fr

Do Good, Not Harm, Wear Good Guys !

good guys

good guys

good guys

good guys

good guys

good guys

good guys

good guys

12 avril 2015

WANTED: PRINTEMPS-ÉTÉ 2015 par ISABELLE

« Fashion is very important. It is life-enhancing and, like everything that gives pleasure, it is worth doing well » – Vivienne Westwood

J’aime beaucoup la philosophie de Vivienne Westwood, super précurseur en son genre. Pour Westwood, on devrait consommer moins (oui, acheter moins de SES produits) mais mieux.

L’industrie de la mode, c’est le deuxième impact écologique et social après celui de l’alimentation (et bien avant les transports, oui). Mais ça veut pas dire qu’on va aller tout nu. Et ça veut pas dire non plus qu’on va s’habiller comme des sacs. Et même au contraire. Plus on s’éloigne de la fast fashion (pour ma part, porter un vêtement qui a été exécuté dans la cruauté et les larmes, bof), plus on s’approche d’un style vraiment précis et personnel, de vêtements de qualité, et par conséquent : on se fait plaisir. Jusqu’à l’orgasme stylistique, si on se débrouille bien. En langage « newage », que nous essayons de maitriser sur ce blog ;), on appelle ça « se vêtir avec de l’amour, pas de la haine ». Et si on associe vintage + créateurs, ce n’est pas forcément un budget plus important ! On ne citera jamais assez la grande Mademoiselle : « la mode passe, le style reste ». Amen.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Voici une sélection tout à fait subjective pour ce printemps-été. On passe des couleurs solaires et motifs contrastés, à un noir et blanc un peu strict. Moi, j’aime tout, vraiment.

ROSEANNAhttp://roseanna.fr

RoseannaSS15_3

RoseannaSS15_4

RoseannaSS15_2

RoseannaSS15

ATELIER BARTAVELLE – Fabriqué à Marseille ou à Porto, donc pas très loin de chez nous - www.atelierbartavelle.com

atelier_bartavelle_ss15

atelier_bartavelle_ss15_

VEJA – Si vous en avez marre d’être un gros mouton sans personnalité à Stan Smith, portez des SPMA, des Esplar ou des Holiday. www.veja-store.com

Veja_SPMA_Esplar_Holiday2

ATELIER AVOC – Fabriqué en France et/ou en Pologne, avec des tissus italiens. Un peu la famille. Mais surtout, la beauté. www.atelieravoc.com

AtelierAvoc_ss15_1

AtelierAvoc_ss15_2

AtelierAvoc_ss15_3

VALENTINE GAUTHIER - Lisez ici son « Some like it greeen » interview. – www.valentinegauthier.com

ValentineGautierSS15_2

ValentineGautierSS15_4

ValentineGautierSS15_3

ValentineGautierSS15_1

CHRISTINE PHUNG – Made in France – À propos de la collection ss15 : « It’s about a girl who rides her bike on a volcano » – www.christinephung.com

ChristinePhung_ss15_3

ChristinePhung_ss15_4

MARGARET HOWELL – Pour perpétuer les traditions, la qualité et le savoir-faire britanniques. www.margarethowell.fr

MargaretHowellSS15_1

MargaretHowellSS15_2

22 février 2015

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – ARIELLE LEVY ET THIBAUD DECROO POUR L’HERBE ROUGE par HÉLÈNE

arielle levy thibaud decrooarielle levy thibaud decroo

Rendez-vous en bas de la coulée verte dans le concept store « l’herbe rouge » un après-midi d’hiver. Le ton « bucolique » est donné.

« L’herbe rouge » a été créée en 2008 et son nom est inspiré d’un poème de Boris Vian, clin d’oeil à la vision créative et innovante de la maison de mode.

Aux commandes de cette authentique marque « green » qui est aussi un véritable laboratoire de recherche et d’expérimentation sur les matières, deux passionnés du vêtement et surtout deux experts qui ont hérité d’un savoir-faire textile « Made in Roubaix », mais y ont ajouté une leur touche éco-friendly et durable.

Les matières sont donc issues de l’agriculture biologique (coton fluvial, denim, lin, tencel, flanelle de laine et autres mailles…), les tricots réalisés à partir d’un procédé unique de recyclage des fibres, avec une attention aux teintures réalisées dans le respect des normes GOTS (Global Organic Textile Standard), et le tout avec un réseau de proximité.

Et c’est pas fini ! Le tout avec des prix accessibles !

Bref, comme dit Arielle, notre Jean-Pierre Coffe de la Mode: « Le Fast-Fashion, c’est de la MEEERDE ! ».

Le magasin du Viaduc des Arts a fêté sa première bougie en Janvier 2015, on lui souhaite donc une longue et belle vie !

Points de vente:

- Online e-shop: http://lherberouge.com/

- 35 avenue Daumesnil, 75 012 Paris

- 81-83 avenue Jean Lebas, 59 100 Roubaix

l'herbe rouge

herberougeF1020002herberouge

herbe rouge

herberougeherberougeherbe rouge

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

S&StP: C’est quoi « être green » pour vous?
Arielle Levy: C’est respecter la planète et les gens.

Vous vous rappelez de votre « green coming out » ?
Thibaud Decroo: Des souvenir d’être bien dans la nature depuis très jeune.
AL: Quand j’ai commencé à trier les déchets en Allemagne à 10 ans de manière très naturelle.

Quels sont vos 3 principaux gestes green ?
- Manger bio, équilibré, local
- Faire attention à sa consommation de lumière (le magasin est éclairé en basse tension)
- Faire une économie de moyens

Le geste non-green dont vous ne pouvez vous passer ?
TD: Prendre l’avion
AL: Aimer la mode !

L’action globale « green friendly » que vous admirez le plus, rêvez de mettre en place?
La fondation AKUO Energy et développement lancée par notre associé. (NDLR: qui développe, finance et exploite des centrales de production d’énergie renouvelable en France et dans le monde).

Qui est votre muse glam green ?

AL: Nous n’avons pas de muse en particulier, mais on aime Mélanie Laurent.

Votre gourou au quotidien?
Éric Scotto notre associé, Jeremy Rifkins, on apprécie Pierre Rahbi.
Mais nous sommes nos propres gourous !

Est-ce que « l’organic » peut être « orgasmic »?
AL: Tout ce qui fait du bien est orgasmic ! Donc l’organique est orgasmic !
TD: surtout avec du miel bio

A quoi vous carburez ?
A l’envie.

Le super pouvoir que vous aimeriez avoir pour sauver la planète ?
TD: Tout est lié à l’education donc rendre les gens plus respectueux , plus éduqués, avec moins de besoins .
AL: Le super pouvoir de taper un grand coup dans la fourmilière !

Où se trouve votre coin de paradis perdu?
TD: une rivière sauvage ou on peut se baigner.
AL: n’importe où en thong, maillot et t shirt.

Votre bible du moment?
AL: Modiano.
TD: Mathieu Ricard.

Le film qui vous a marqué ?
AL: « La nuit des éléphants » de Thierry Machado vue récemment. J’en pleure encore !

Le morceau de musique qui vous donne le « smile »?
TD: Herbie Hancock.
AL: The do. « Despair, hangover and ecstasy ».

À quoi êtes vous addicted ?
AL: A mon mari.
TD: A ma femme.

Quel est votre uniforme de la saison?
AL: Pull robe l’herbe rouge.

Votre mantra?
TD: « Moins mais mieux ».
AL: « Une autre mode est possible »

Quel est le meilleur moyen de partager la « green attitude »?
De la vivre !

Quel est l’argument ultime pour convaincre de sauver la planète ?
Suivez nous !

Photographies: copyright l’herbe rouge, réalisées par Alice Moitié.

17 décembre 2014

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – LAURE GOMEZ MONTOYA POUR GODOBE par HÉLÈNE

GoDoBeA-ProposPortrait-326x490GoDoBeA-ProposPortrait-326x490

Une sélection de qualité, solidaire et éthique, et à commander en direct du fond de son canapé car en ligne… On aime le site GoDoBe !

Il y a quelques semaines on a rencontré sa créatrice Laure Gomez Montoya, qui l’a ouvert en avril.

Ancienne journaliste – slash – éditrice – slash – wondermother – slash – entrepreneuse engagée, elle incarne parfaitement le nom du site qui sonne comme une incantation à rejoindre la consommation responsable, et oui il y a aussi une alternative au déguisement de la Reine des Neiges autour du sapin.

Les produits sont classés selon 3 axes:

- Made In France (100% francais)

- Eco Friendly

- Main dans la main ( developpement de communautés, de savoir-faire)

- Buy one Give One

Dans nos favoris, on retrouve certaines de nos marques fétiches comme Twins for Peace ou Lemlen, mais c’est aussi l’occasion de découvrir de jolies histoires ou projets.

Parmi nos favoris:

- Les plaids de la marque Animana, fabriqués en Patagonie avec des fibres naturelles comme l’alpaga, la vigogne, le lama ou le Mérinos

Animana

- les coussins ultra créatif de la marque Pschitt (entreprise solidaire)

Pschitt-Heros

- Ou on investit dans une paire de sneakers de Twins for Peace

GoDoBeTwinsAmbiance5

Alors join the GoDoBe Community !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

S&StP: C’est quoi « être green » pour toi? Laure Gomez Montoya : Pour moi ça fait partie d’un équilibre où l’homme fait partie d’un tout. Ca regroupe des valeurs humaines et universelles. Ce n’est pas limité à « manger bio », « faire le tri » mais c’est une harmonie avec notre environnement naturel.

Tu te rappelles de ton « green coming out »? Quand j’ai eu 18 ans, j’ai acheté ma première voiture que j’ai voulu customiser et j’ai trouvé un autocollant qui disait  » pense globalement, agit localement » et cette phrase m’a marquée et agit comme un declencheur.

Quels sont tes 3 principaux gestes green ?

- Faire du vélo.

- Éteindre la lumière.

- Ne pas faire couler l’eau.

Un geste non green dont tu ne peux te passer?

Le coca light

L’action globale green friendly que tu admires le plus?

L’éxpedition Tara (une expédition menée en 2004 en Méditerranée avec le double objectif de recherche scientifique sur la pollution de microplastique flottant en surface et de sensibiliser aux enjeux environnementaux), réalisée graçe au soutien d’Agnès B.

http://oceans.taraexpeditions.org/

Est-ce que l’organique peut etre orgasmique?

Oui tout avec des pâtes, même sans gluten !

A quoi tu carbures ?

Aux projets, à l’amour…et à mes enfants!

Tu as un jardin secret ?

Oui même des forêts secrètes.

Le super pouvoir que tu aimerais avoir pour sauver la planète ?

Etre moins timide et pouvoir convaincre n’importe qui sur des sujets qui me tiennent à coeur et qui, je pense, sont importants pour tout le monde.

Où se trouve ton coin de paradis perdu ?

Tous les endroits où il n’y a personne, et en particulier en Uruguay.

Ta bible ?

Je suis éditrice alors difficile d’en choisir un. Mais dans le thème « green », je recommande les livres de Mohammed Yunus, « vers un monde sans pauvreté », ou celui d’Esther Duflo, « repenser la pauvreté ».

Le morceau de musique qui te donne le « Smile »?

N’importe quel Stevie Wonder.

À quoi es-tu addicted ?

A la famille et à la lecture.

Quel est ton uniforme de la saison ?

Jean, t-shirt blanc et baskets.

Ton mantra ?

Profite.

Quel est le meilleur moyen de partager la « green attitude »?

Passer deux semaines sans téléphone, sans télévision, sans internet avec ta famille, à être dehors, t’occuper des animaux…et basta !

Quel est l’argument ultime pour convaincre de sauver la planète ?

Il n’y a pas de discussion, ça doit se faire sinon tu mourras dans d’atroces souffrances, seul, sans personne avec d’horribles maladies car tu auras bouffé de la merde, dans des conditions sanitaires horribles, dans des conditions monstrueuses, avec des allergies horribles à la peau.

20 mai 2014

MAISON LEJABY MÈNE LA DANSE par CECILE

Chez Smile, on aime les belles histoires, Les histoires bio naturellement, mais aussi celles qui content le bel ouvrage, les savoir-faire préservés, les métiers sauvés et les renaissances.

Souvenez-vous, il y a deux ans, le dépôt de bilan de Lejaby voulait sonner le glas de la corsetterie française. C’était sans compter sur Alain Prost, l’homme providentiel de la désormais « première maison de couture de lingerie », repreneur de Lejaby qui a reçu Smile and Save the planet la semaine passée. L’ancien dirigeant de La Perla, nous explique qu’il a fait le pari du haut de gamme et de l’export pour relancer la marque de sous-vêtements féminins. Lejaby a misé sur l’utilisation de matières premières précieuses (dentelle de Calais, broderies de Suisse, soie lyonnaise, tulle de Belgique) mais aussi et surtout sur le fait main. L’entreprise emploie aujourd’hui 206 personnes (en majorité à Rillieux-la-Pape dans la région lyonnaise) dont une dizaine de jeunes couturières corsetières qui apprennent des anciennes les secrets de ce savoir-faire particulier. La Maison dépoussière également les looks, en collaborant avec des designers de mode, comme Léa Peckre pour la collection A/H 2013 à la fois moderne et sophistiquée.

Sur chaque pièce, numérotée, de petites étiquettes signalent le nom de la couturière-corsetière qui a monté le modèle. Une façon de signer le bel ouvrage et de se connecter avec la cliente. Nous avons rencontré dans le boudoir de la marque rue Royale à Paris un « échantillon » de l’équipe remarquable qui malgré les difficultés, a su trouver l’énergie et la foi pour créer de nouveaux modèles très luxueux, au succès international.

Pour fêter les 130 ans de la Maison , Maison Lejaby s’offre le Lido, et vous offre à vous chers lectrices et lecteurs de Smile, la possibilité de gagner deux invitations pour deux personnes au défilé qui aura lieu le 27 mai à 11 heures30.

​Pour recevoir votre invitation au show « 130 ans d’esprit couture à la française », il vous faut :
- Devenir fan de la page Facebook de la marque Lejaby
- Devenir fan de la page Facebook de Smile and save the Planet
- Vous abonner au compte Instagram de Smile and save the Planet
- Envoyer un mail à smile@smileandsavetheplanet.com, avec un petit mot, et vos coordonnées.

Le message qui nous touchera les plus sera le gagnant.
Vous avez jusqu’au 22 mai minuit, bonne chance et à vos marques !

Merci à Maison Lejaby.
www.maisonlejaby.com

Lejaby-collections

Lejaby-parures

13 mars 2014

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – MINACREW par HÉLÈNE

MINACREW

Ça y est on y est !

Ben oui vous sentez pas la température se réchauffer, les terrasses pulluler et les allergies au pollen proliférer? Mais oui, le PRINTEMPS C’EST MAINTENANT!

Adieu « oversize coats », « sweat-shirt à message » et « bonnet en mohair », hello « robes légères », « décolletés » et « matières sensuelles ».   Rendez-vous à une terrasse du Marais avec une Fashionista biberonnée à la mode féminine et romantique dont le slogan pourrait être « DRESS IS MORE ».

Dans la famille Lempicka, je demande une des 3 filles : Lauren Leslie, qui lance tout juste sa propre marque exclusivement dédiée aux robes: MINACREW.

Le nom de la marque est un clin d’oeil au film romantico-fantastique gothique de Francis Ford Coppola « Dracula » dans lequel MINA est une petite « vampirette » en costume et dentelle (Twilight n’a qu’à bien se tenir). Pour ce qui est de la « CREW », il suffit de la reconnaitre parmi les muses du Look Book shoot : Inna Modja et Clémentine Levy, entre autres.

MINACREW_03

MINACREW_dress

Et dans la catégorie « le prix de la plus jolie robe Smile and Save the Planet », on adore la capsule de robes réalisées avec des tissus anciens chinés puis retravaillés avec talent : cotons brodés, détails de dentelles, poches et parfois ceinture en bakélite vintage des années 20, chaque robe est unique, numérotée.

Alors comme dirait Snoop : « Dress it like it’s hot, Dress it like it’s hot, Dress it like it’s hot ».

La collection Printemps-Ete 2014 sera disponible chez Wild, 18 rue saint sulpice à Paris.

Et on peut suivre les aventures de MINACREW sur facebook.


Lauren Leslie - Mina Crew

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

S&StP: C’est quoi « être green » pour toi?
Lauren Leslie : Mes parents le sont depuis toujours donc j’ai grandi dedans depuis toute petite.

Tu te rappelles de ton « green coming out »?
Ça a été toujours naturel pour moi, mais avec le lancement de ma marque c’est de plus en plus fort.

Quels sont tes 3 principaux gestes green ?
- Ne pas laisser couler l’eau.
- Éteindre la lumière en partant.
- Trier ses poubelles.

Qui est ta muse glam green ?
Stella McCartney, surtout pour les accessoires.

Ton gourou au quotidien ?
Wikipedia : on peut tout savoir, à n’importe quelle heure.

A quoi tu carbures ?
Au champagne, au fromage… Et aux copines!

Tu as un jardin secret ?
Oui et c’est secret, bio mais secret.

Le super pouvoir que tu aimerais avoir pour sauver la planète ?
Pouvoir nourrir la terre entière, comme dans ce dessin animé qui s’appelle « tempête de boulettes géantes » où il pleut de la junk-food, sauf que je le ferais avec des produits sains. Ça s’appellerait « Tempête de boulettes géantes : la revanche des fruits ».

Où se trouve ton coin de paradis perdu ?
Moi j’adore Paris et surtout les petites rues du Marais, même si c’est pas si perdu que ça.

Ta bible ?
J’ai une très grande collection de bouquins de mode.
Mes deux derniers favoris:
- une biographie de Madeleine Vionnet, virtuose de la robe ;
- Rose Bertin, couturière de Marie-Antoinette et modiste avant gardiste du XVIIIème siècle.

Le film qui t’a marqué ?
J’adore les films de costume. « Marie-Antoinette » de Sofia Coppola pour n’en citer qu’un.

Le morceau de musique qui te donne le « Smile »?
N’importe quel morceau des Beatles.
D’ailleurs, Il y a deux questions que j’ai toujours adoré :

« Tu es Chat ou Chien »? Et « Rolling Stones ou Beatles »? (NDLR: ca sera notre question bonus MINACREW)
Ben moi je suis Chat et Beatles.

À quoi es-tu addicted ?
Aux chats. Le mieux ce sont les vidéos de chatons.

Quel est ton uniforme de la saison ?
Une robe « MINACREW » bien sûr.

Ton mantra ?
J’ai un mantra qui m’a été donné à l’occasion d’une initiation à la méditation transcendantale. C’est un mot que je dois garder pour moi et que je me répète à certaines occasions.

Quel est le meilleur moyen de partager la « green attitude »?
C’est d’aller à la campagne et de marcher pieds nus sur la pelouse.

Quel est l’argument ultime pour convaincre de sauver la planète ?
Il suffit de regarder les infos et ça fait réfléchir…

24 février 2014

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – CHICO SHIGETA par HÉLÈNE

Pour 2014 vous vous étiez juré « Amour, Green et Beauté  » non?

Si si, rappelez vous juste avant de se souhaiter « Sex, Drug & Rock & Roll » autour de minuit et avant de vociférer « Gueule de bois, Aspirine & Détox  » le lendemain matin.
Donc pour vous accompagner dans vos bonnes résolutions (détox, on a dit, lâchez tout de suite cette part de galette des rois, la saison est finie ! ) on vous a dégoté pour la première interview « Some like It Green » de l’année notre nouvelle chouchou de la beauté : Chico Shigeta ! Ce nom vous paraîtra déjà familier si vous êtes déjà une beauty addict, ou si vous vous appelez Sofia Coppola ou Isabelle Adjani pour faire un peu de name dropping. Non, pas Chico de « Chico & Roberta » (amis de la lambada bonjour), mais Chico aux Mains d’Or (ce qui n’a rien a voir avec Édouard aux mains d’argent).

Japonaise, francophile, originaire de Shizuoka (au Japon), Chico est tombée dans la marmite de la beauté quand elle était petite, puisqu’elle a grandi dans un salon de bien être où le « druide » était sa mère, et c’est dès 5 ans qu’elle est initiée aux secrets du massage. Elle prolonge ses connaissances en s’initiant au massage énergétique, sorte de réelle psychanalyse du corps par le toucher, chaque méridien du corps étant associé à un organe. Elle complète ensuite sa recherche du « bien être perdu » par l’apprentissage du Shiatsu et de l’osthéopathie, puis après son arrivée enfin France il y a 15 ans, par la découverte de la naturopathie et de l’aromathérapie. Finalement, en 2004 elle fonde sa propre méthode de « Coaching Vitalité », et lance sa marque de cosmétique éponyme made in France.

Ci-dessous le Showroom et une sélection de produits Shigeta.

Golden Drops Shigeta

Showroom SHIGETA

Attention, article détox. On se relaxe. On écoute ma voix, rien que ma voix. Je vais vous divulguer dans un instant la quintessence du « Coaching Vitalité ».

À 4, vous allez adopter ces quatre nouvelles habitudes quotidiennes qui vont booster votre bien-être et doper votre « smile ».
1. Les plantes sont nos amies, il faut les aimer aussi. Alors oui aux huiles essentielles (j’ai moi même craqué sur le sérum golden drops, potion magique à base de rose et santal ) aux eaux florales & tisanes.
2. L’auto-massage.
3. On mange de manière saine. Et le retour du Burger King en France n’est pas une raison pour laisser tomber nos 5 fruits et légumes par jour .
4. La respiration consciente. Aka les premiers pas vers le graal de la « pleine conscience » petit scarabée.

photo-10

Voilà, on n’est pas bien là tous les 2 ? À la fraîche, paisible, décontractés du temps?

Vous vous sentez déjà + Green, + Abfab & + in the Mood for Love ;) non?

Vous pouvez maintenant retrouver une activité normale. Et pour approfondir l’expérience :

- La ligne de cosmétique est disponible chez Colette –of course– ; et online.

- La méthode résumée dans un ouvrage « détox 100% vitalité »

- Et les séances au show room.
SHIGETA SHOW ROOM - 116 rue du Bac 75007 PARIS – Building C, 3d Floor
Du mardi au Vendredi de 14.30 a 19.00. Tel: +33 1 42 30 58 45

www.shigeta.fr

Chico Shigeta

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

S&StP: C’est quoi, « être green » pour vous?

C.S.: C’est être en contact avec la nature.

Vous vous rappelez de votre « green coming out » ?
Je n’ai jamais eu de révélation, tout a été très naturel. Je suis japonaise et j’ai grandi dans cette culture animiste. J’ai toujours apprécié la nature et chaque soir je voyais ma mère remercier la lune par exemple. Aussi, dès l’adolescence j’utilisais des produits bio parce que ma peau était allergique aux cosmétiques traditionnels.

Quels sont vos 3 principaux gestes green ?
- donner du bonheur aux gens grâce à des produits sains, agréables… et efficaces.
- manger green, beaucoup beaucoup de fruits et de légumes ( je suis presque végétarienne, comme mon chat d’ailleurs qui est fan de smoothies et de yaourt au soja ;))
- je me soigne autant que possible sans médicaments, grâce aux plantes.

Le geste non-green dont vous ne pouvez vous passer ?
L’eye-liner.

L’action globale « green friendly » que vous admirez le plus, rêvez de mettre en place?
Je rêve de lancer un produit anti-uv qui ne vous fasse pas ressembler à une geisha mais qui protège vraiment des Uva et Uvb tout en étant bio.

Qui est votre muse glam green ?
Une japonaise qui s’appelle Jessica Michibata: mannequin, grande sportive et écolo. Nous avons développé une ligne de sels de bains ensemble.

Votre gourou au quotidien ?
Ma mère, qui tient un salon de bien-être au Japon.

Est-ce que « l’organic » peut être « orgasmic »?
L’organique c’est l’essentiel, c’est la vie et donc le sexe aussi.

A quoi vous carburez ?
À la musique.

Vous avez un jardin secret ?
Il est dans ma tête. Chaque produit est un voyage dans un jardin botanique.

Le super pouvoir que vous aimeriez avoir pour sauver la planète ?
J’aimerais avoir une porte pour pouvoir aller partout. Comme le chat Doraemon, un dessin animé japonais qui sort cette porte magique de sa poche ventrale.

Où se trouve votre coin de paradis perdu?
Ici. (NDLR: Et on comprend avec l’ambiance très zen du bureau, mur végétal, musique jazz et une jolie vue sur la Tour Eiffel et les Invalides).

Votre bible ?
« Fit for Life » – Harvey Diamond.

Le film qui vous a marqué ?
J’en ai beaucoup, mais j’aime « La Rose Pourpre du Caire » de Woody Allen.

Le morceau de musique qui vous donne le « smile »?
« My Baby don’t Care for Me » – Nina Simone
« Dancing in the Streets » – Martha Reeves
« Sambou… Sambou » – Joao Donato
« Shout to the Top » – The Style Council
Et les massages sont en musique, avec une playlist adaptée pour chaque personne, généralement sans paroles. La musique accompagne aussi tout mon processus de création.

À quoi êtes vous addicted ?
Le chant et la musique. J’ai fait 10 ans de piano parce que ma mère voulait que je garde la souplesse des doigts.
Aujourd’hui je m’épanouis avec mes cours de chant.

Quel est votre uniforme de la saison?
En ce moment, soie et cachemire.

Votre mantra?
J’apprécie chaque soir tout ce qu’on m’a offert . La gratitude est importante pour moi. Je fuis la vanité, elle brouille la lucidité.

Quel est le meilleur moyen de partager la « green attitude »?
En s’amusant et avec des idées sincères.

Quel est l’argument ultime pour convaincre de sauver la planète ?
La gratitude.

13 février 2014

WANTED: NICO par ISABELLE

Fondée par deux soeurs, l’une à la création et l’autre au développement, « Nico » est en grande partie made in Paris. En la découvrant j’ai évidemment pensé direct à « I’ll be your Mirror  » , ce qui fait toujours du bien, puis j’ai été touchée en plein dans le mille par la collection, composée de tees et sweat shirts aux inclusions transparentes, jeux de découpes, motifs faussement géométriques, le tout dans des matières naturelles triées sur le volet.

Si vous avez envie d’acheter local, retrouvez Nico chez Merci et Nouvelle Affaire, à Paris. La marque est également présente dans une trentaine d’autres points de vente dans le monde. http://nico-shirt.com

Nico-shirts

Nico Sweatshirts

Nico Sweatshirt et Chemise

Nico-Sweatshirts2

10 novembre 2013

WANTED: COLLECTION BOIS², WAITING/SÜN par ISABELLE

J’avais déjà évoqué Waiting For The Sün sur ce blog il n’y a pas si longtemps, mais je ne peux résister à partager ce nouveau projet ! Sur le salon Don’t Believe the Hype (dont la seconde édition, axée sur les savoir-faire, en fait de loin le plus intéressant salon de mode cette saison), j’ai découvert la nouvelle collection de lunettes intitulée BOIS². Magnifique. Les formes sont épurées et parfaites, le matériau très doux intrigue avec une très légère opalescence, et de minuscules incrustations se fondent dans une palette de tons neutres, noirs, bruns et beiges.

En fait, il s’agit du projet originel des deux créateurs de la marque, Julien et Antoine. Ce matériau ayant pris beaucoup, beauuuucoup de temps à développer, les deux lascars ont d’abord inauguré la création de leur marque, en 2009, avec une première collection qui a déjà séduit 800 points de vente dans le monde. Puis cinq ans de recherches ont abouti à une matière 100% recyclable et biodégradable : il s’agit de véritable sciure de bois, compressée dans une acétate nouvelle génération, composée à 70% de coton et de cellulose. Et, cerise sur le gâteau, tout est produit en France ! Quand je demande à Julien d’où vient ce souci pour le respect de l’environnement, il me répond tout simplement que c’est « dans leurs gênes ». Ces amoureux de la nature, et spécialement de la mer (Julien passe son temps à surfer les vagues atlantiques depuis tout petit) ne se posent pas plus de questions que ça, ils FONT, et puis voilà. Le but n’est pas de créer une marque « écolo », mais de concevoir des accessoires qu’on a envie d’utiliser, solides, agréables, bien manufacturés, et beaux. B.R.A.V.O.

WAITING-FOR-THE-SÜN-BOIS2


Et ce n’est pas tout, puisque chaque saison, la marque invite une personnalité du milieu créatif Parisien à venir faire reproduire ses lunettes fétiche. Le premier sur la liste est Anto Hinh-Thai, photographe et réalisateur, avec une paire ayant autrefois appartenu à son père, qui lui avait offert lors de sa première prescription d’ophtalmologiste, à 18 ans. Ironie du sort, Anto a
perdu les lunettes originales dans l’eau, en Normandie, lors d’un shoot pour Waiting for the Sün, une semaine avant l’arrivée des nouvelles…

www.waitingforthesun.fr

IMG_0002s

WaitingforTheSunxAntoHinThai

anto-hinh-thai

20 octobre 2013

WANTED: LES PRAIRIES DE PARIS / HOMME par ISABELLE

Je ne sais pour quelle raison j’adore les vêtements d’homme, d’autant plus depuis que les marques, longtemps frileuses, commencent à proposer des pièces vraiment intéressantes.

Agréable visite, donc, à l’ouverture du corner Homme chez Les Prairies de Paris. J’avais déjà eu un aperçu de cette première collection au salon Don’t Believe The Hype la saison dernière – la collec été 2014 que j’ai découverte il y a quelques semaines sera tout aussi bien, vous êtes prévenus–. J’ai adoré le sweat rayé (tout simple), les chaussures sont démentes avec un bout pointu et une forme idéale, la maille est top (le pull PAPER, rhooo) et l’imprimé blanc/bleu parfait. Ma chère amie Fanny et moi étions bien tentées de nous adonner au vestiaire masculin ! On ne se refait pas.

Et aussi, je précise :  une partie de la collection est made in France (entre autres la maille et le fameux sweat gris), pas plus cher que toutes ces marques qui se contentent de copier plutôt que d’être créatives – je ne nomme pas mais vous savez de quoi je parle–. Les matières ne sont pas à proprement parler organiques, mais souvent naturelles, simples, et bien sourcées. Donc Messieurs, vous savez où vous allez vous rhabiller cet hiver ! (Et moi aussi sans doute) Bisous xx

Les Prairies de Paris, 23, rue Debelleyme, 75003 Paris.


Gros plan sur la boutique, et les chaussures qui m’ont tapé dans l’oeil

LES-PRAIRES-DE-PARIS-BOUTIQUE-HOMME-SHOES

Le LookBook : Peter Von Poehl shooté par Thomas Lélu

les-prairies-de-paris-peter-von-poehl-thomas-lelu

18 juillet 2013

WANTED: COLLECTION WAIT par ISABELLE

Wanted: la collection 100% made in France -mailles fabriquées en Bretagne- de chez Wait, la boutique lancée par les créateurs de la marque de lunettes Waiting for The Sun.

Donc voilà. Être green, c’est pas forcément aller courir au Pôle Nord pour sauver des bébés phoques (même si courir, on aime bien, n’est-ce pas Anto, réalisateur de ce joli film ? ), c’est juste apprécier les belles choses manufacturées pas trop loin de chez nous. Bisous xx

Collection Homme, disponible en septembre à la boutique WAIT, 9 rue Notre Dame de Nazareth, Paris 3ème.

25 octobre 2012

CONVERSATION AVEC EMILIE LUC DUC par ISABELLE

L’adorable et talentueuse Émilie Luc Duc est directrice artistique de Rodier, marque Française spécialisée dans la maille depuis 1852. Son sens du style, et sa générosité dans le travail m’ont interpellée, j’ai donc eu envie de l’interviewer plus précisément, et ce fut fort agréable.

EmilieLucDuc

Nous voilà donc un vendredi matin –ce n’est pas encore tout à fait le week-end– au Café Madam –qui propose d’ailleurs quelques plats bio– devant un café crème au goût de dimanche ensoleillé.

Emilie-LucDucInterview

Emilie a totalement dépoussiéré le style Rodier, sans gommer l’héritage très français tellement élégant qui caractérise la marque. Une prouesse, jugez en par la collection hiver 2012-13 en vente en ce moment :

Rodier-campagne-ah2013

Rodier-campagne-automne-hiver_2012_13

Rodier-automne-hiver-2012-13

Rodier-automne-hiver-2012_13

La collection été 2013, tout juste dévoilée, a attisé ma curiosité.

IRG – Quelle a été ton inspiration pour cette collection ?

ELD – La collection d’été s’inspire du bain de soleil, de ces moments de flânerie de plein été sous un parasol et d’une femme française qui pourrait être une héroïne de Sagan dans un film de Sofia Coppola. C’est une série d’instantanés cinématographiques… Des découpes de maillot rétro, des jeux de bretelles et des touchers éponge sont transformés en robes élégantes et colorées.
J’ai aussi voulu mettre en lumière une certaine innocence, avec des motifs graphiques tricotés et des jeux de rayures distordues qui rappellent les mosaïques et les rayés des fonds de piscine.

IRG – As-tu mis l’accent sur une fabrication Française pour cette collection ?

ELD – Oui, nous avons la volonté de rapatrier certains thèmes en France, et notamment les thèmes de coupé-cousu, qui sont plus faciles à fabriquer ici.
Rodier est une maison française ancienne qui a toujours eu la volonté d’innover dans le textile en inventant de nouvelles matières comme le Jersey pour Mademoiselle Chanel. Fabriquer certains modèles de jersey, de molleton, par exemple, permet de valoriser notre savoir-faire et notre patrimoine.

IRG – Est-ce que tu suis les fabrications ?

Oui, je suis en contact avec les fabricants, mais je ne vais pas systématiquement dans les usines… Le fait de faire fabriquer en France aide parfois à la compréhension des modèles. On gagne du temps aussi !

IRG- Oui j’ai l’impression qu’on est en train de se ressaisir en France, il y a un moment où on a abandonné l’industrie de la mode, alors que la mode, c’est nous !!! Les Français, les Italiens, nous somme leaders…

ELD : Je travaille avec des ateliers qui n’ont jamais cessé d’exister, qui se sont accrochés et n’ont pas fermé, et c’est très agréable d’échanger avec des techniciens français ou Italiens. On partage le même héritage culturel pour les volumes, les points, la recherche…

IRG – Lorsque tu dessines une collection, est ce que tu penses dès le départ à la fabrication ?

ELD – Oui, bien sûr, et la fabrication est primordiale. Toutes les étapes sont importantes et donc tout prend beaucoup de temps. On peut avoir un très bon dessin sur silhouette, mais si on n’a pas un bon développement technique, quelqu’un qui comprend bien l’esprit du modèle, on a un rendu terrible !
Quand je rencontre les fabricants, une relation de confiance doit s’installer. Un bon technicien, un bon fabricant, aiment faire de nouveaux essais, expérimenter…

IRG – Comment rencontres-tu les fournisseurs ?

ELD -  Ils viennent nous voir et nous montrent ce qu’ils savent faire. Si le degré de qualité nous convient, on peut décider de travailler ensemble sur quelques modèles.
D’un point de vue créatif, c’est intéressant aussi… Parfois j’ai en tête un jeu de points ou un volume, qu’on n’arrive pas à faire, puis un jour un atelier réussit à le faire, vient me voir avec un échantillon, et là, je suis aux anges !

C’est agréable d’être dans l’échange. Mes modèles sont parfois compliqués et j’aime entendre que certains ateliers ont aimé ces défis… que les les techniciennes se sont amusées à trouver de nouvelles solutions techniques pour les réaliser. C’est un métier de passion dans lequel nous devons avancer ensemble pour que cela ait du sens.
Les techniciens que j’ai pu rencontrer ces dernières années restent des passionnés. C’est souvent des ateliers familiaux et cet amour du travail de la maille, de la recherche se transmet de génération en génération. C’est certain… Ils n’ont pas choisi ce métier par hasard. Je garde un souvenir très touchant d’une dame Italienne proche de la retraite avec qui j’avais travaillé sur des modèles entièrement drapés, twistés, très complexes en mise au point. Après des semaines de recherches, de modifications, elle avait trouvé le volume parfait.
Avant de partir, elle m’a prise dans ses bras… C’était compliqué et très différent  de ce qu’elle avait l’habitude de faire. Elle avait réussi. Elle était ravie!
Je suis très sensible à cette volonté d’aller plus loin, de continuer à chercher, à déveloper de nouvelles idées, de nouvelles techniques…

Et puis, lorsque la collection est bouclée, il faut mettre en valeur toutes les réalisations : la dernière étape importante, c’est le catalogue, les campagnes. Là aussi il est primordial de construire une image juste, précise.


Merci Émilie ! Et voici un aperçu de ce que nous aurons toutes envie de porter l’été prochain -vivement le soleil et les heures perdues au bord de la piscine- :

Rodier-printemps-ete-2013

Rodier-printemps-ete_2013

Et ce n’est pas fini… En décembre sera dévoilée la première collection de prêt à porter par Repetto, également dessinée par Emilie (elle compare ses grosses périodes de travail à de la compétition sportive ! ). La collection se compose d’une vingtaine de modèles autour de la garde-robe de la danseuse, très épurée, qui parle d’elle-même : on revient à l’essentiel. Il y a de la maille, du jersey, et du flou : des tutus, beaucoup de transparences, de subtilité et de féminité. Tout est fabriqué en France, un peu en Italie, et une toute petite partie en Hongrie, avec de très belles matières naturelles françaises et italiennes.
J’ai hâte de découvrir ça !

Portraits © Vianney Tisseau

12 juillet 2012

WANTED: MOYNAT, MALLE POUR BICYCLETTE par ISABELLE

moynat-malle-velo

www.moynat.com

24 octobre 2011

MADE IN FRANCE / CHAPTER III par ISABELLE

L’automne est là, saison de changement. Voici une série d’objets désirés, et made in France.
Parce qu’on a plus de plaisir à chérir un accessoire fabriqué avec amour (en tout cas pas sous la contrainte) ; dans des matières nobles, qui n’a pas fait quinze fois le tour de la terre, qui porte en lui la French Touch, la vraie : incrustée dans les détails et gravée dans le façonnage irréprochable.

Fuyons le style insignifiant et normé qu’on retrouve à chaque coin de rue, ruons-nous sur le made in France so local et so… Luxueux ? Coûteux ? Que celles et ceux qui n’ont jamais rien acheté chez les nouvelles marques ultra marketées -qui fabriquent très loin pour marger à 70% LISEZ LES ÉTIQUETTES BORDEL- viennent me dire que le made in France est trop cher. Il est au même prix, avec juste en plus la précision d’un art de vivre qu’on apprécie intensément, de façon parcimonieuse : le luxe est rare, et tant mieux.

made-in-france-iii

1/ Hermès : Steeple, Sac en Toile, 1 950 € ; Evelyn, Porte-monnaie en Chèvre, 335  €. www.hermes.com

2/ Cire Trudon : grande bougie et bougies buste.
www.ciretrudon.com

3/ Repetto : Richelieu Orson (marbre) et Néo (milk) distribués chez Centre Commercial.

4/ Yazbukey : colliers et boucle collection « incognito ».
www.yazbukey.com

5/ Kaleido, marque de Clothilde Dupont : pochette Yoru en cuir doré.
www.shop.by-kaleido.com

6/ Honoré des Prés : parfum 100% MADE IN FRANCE : Les concentrés de parfum sont fabriqués à Grasse chez Robertet et l’ensemble des packagings est élaboré et monté à la main en France. En plus d’être bio.
www.honoredespres.com

7/ Roseanna : Mocassins tricolor MOC, fabriqués à Paris, 260 €.
www.roseanna.fr

8/ French Trotters : Jupe Navy AVA, 220 €, et Pull marin Homme fabriqué en Bretagne, 185 €.
www.frenchtrotters.fr

9/ Tremoulière : Sac FRANNY 210 €, distribué par le site Vestiaire de Copines dont j’avais déjà parlé sur ce blog.
www.vestiairedecopines.com

10/ Tolix : Chaise et tables en métal, fabriquées à Autun.
www.tolix.fr

Voilà. Sinon j’ai découvert via slaveryfootprint.org, site tellement bien fait, que la production de matières premières emploie de nombreux esclaves modernes, femmes, hommes et enfants. Plus que la fabrication même. Il reste donc ce problème grave. Encore un… Pfui…

-

LIRE TOUS LES POSTS MADE IN FRANCE

8 juillet 2011

MADE IN FRANCE / CHAPTER II par ISABELLE

Paris, mot magique qui fait chavirer le coeur des amoureux de la mode dans le monde entier.
Le made in France, c’est plus qu’un argument de vente, c’est le reflet d’un savoir faire inégalé et d’une singulière culture de la mode.
Ces images des défilés haute couture saison A/H 2011 ne vont pas me contredire.

givenchy-defile-haute-couture-juillet-2012
Givenchy © Serge Ricco

stephane-rolland-defile-haute-couture-juillet-2011Stéphane Rolland © Serge Ricco

stephane-rolland-defile
Stéphane Rolland © Serge Ricco

stephane-rolland-haute-couture-2012
Stéphane Rolland © Serge Ricco

maxime-simoens-ah-2011Maxime Simoens © Serge Ricco

jean-paul-gaultier-haute-couture-2012
Jean-Paul Gaultier © Serge Ricco

Je passe directement de la couture à la mode de rue, pour ne pas dire vêtement de travail chic. Bleu de Paname, la marque de denim français, lance cet automne une collection femme en collaboration avec Comme des Garçons. C’est beau, non ? Made in France !

bleu-de-paname-comme-des-garcons

bleu-de-paname-comme-des-garcons-defile

Bleu de Paname au défilé Comme des Garçons
En vente chez Centre Commercial qui inaugure tout juste son nouveau site.
-

Tout récemment, j’ai beaucoup bavé sur un sac Atelier Mercadal. Made in où, devinez ? Du très beau travail :
sac-ATELIER-MERCADAL

-

J’ai mentionné Sultan dans mon précédent post. La marque a commencé en upcyclant des vêtements militaires, teints artisanalement avec des pigments naturels. Je possède depuis plusieurs années deux pièces de chez eux, qui ne vieillissent pas. Aujourd’hui la fabrication se fait de tissus neufs, mais toujours d’excellente qualité et teints naturellement, à Paris. J’ai adoré leur collaboration avec Paraboot, 100% made in France. Distribution chez Opening Ceremony à New York, quand même. Les images :

sultan-paris-women

sultan-wash-women-ah-2011

sultan-wash-women

sultan-paraboot-ah-2011
Sultan X Paraboot
-

Une de mes marques fétiches, Karine Arabian, édite de petites séries manufacturées à Paris ! J’apprends ça par hasard, et vous m’en voyez ravie. L’atelier de production est le même que l’atelier de réparation. Car oui, l’avantage des VRAIES belles chaussures, c’est qu’on ne les abandonne pas à la poubelle s’il y a un petit truc abîmé. Elles non plus, d’ailleurs, ne nous abandonnent pas.
karine-arabian-made-in-france

karine-arabian-made-in-france-

Karine Arabian Made in Paris / Le reste de la production est fabriquée en Italie.

-

Et puisque les vacances sont là -ou approchent-, on peut s’intéresser aux merveilleux maillots ERES. Cousus sous le soleil exactement, ou presque, en tout cas pas très loin d’ici ou .

eres-made-in-france

eres-made-in-france-blazer

eres-made-in-france-maillots
Maillots de bain Eres / Skipper / New Essentiels
-

Avec le maillot viennent les glamoureuses lunettes Thierry Lasry, fabriquées -en France- de manière traditionnelle, en acétate italien s’il vous plait.

thierry-lasry-sunglasses
Les lunettes Thierry Lasry

thierry-lasry-sunglasses-men
Tiens, tiens, mais qui se cache derrière le Modèle Seventy-Nine homme ? Et combien sont-ils ?

thierry-lasry-sunglasses-made-in-france
Modèle Kissy

Alors, la French Touch, ça a un prix ? Pas forcément plus élevé. Pour ce post, j’ai sans doute visé haut, mais il existe PLÉTHORE d’articles made in France, à tous les prix : j’en reparlerai régulièrement. En attendant, pour consoler les mini porte-monnaie, il y a les douces et jolies chaussettes Bleu Forêt.

bleu-foret-chaussettes-made-in-france

Et pour ma part je préfère acheter moins, mais mieux en sélectionnant avec tout l’amour possible la qualité plus que la quantité.

En tout cas voilà de quoi faire mentir Monsieur Lagerfeld, qui affirmait récemment : « Environmental activists have a point but don’t know how to dress ».

Le prochain écolo mal habillé, on le renvoie dans le Larzac.

LIRE TOUS LES POSTS MADE IN FRANCE

6 juin 2011

MADE IN FRANCE / CHAPTER ONE par ISABELLE

Voici trois nouvelles adresses à Paris, pour se faire plaisir. Accessoirement, consommer local et écolo.

HERITAGE

heritage-paris-velo-sur-mesure

heritage_velo_sur_mesure_paris

Cadre-Heritage-Paris

velo-Heritage-paris

Comme si on devait encore prouver sur ce blog que la bicyclette est le plus chic moyen de transport du monde, je mentionne une nouvelle marque de magnifiques vélos. Lors de l’inauguration chez Centre Commercial, je suis tombée instantanément amoureuse de TOUS les modèles, présentés de façon inattendue, comme de l’art contemporain. Il s’agit de 100% Made in France, à la main, artisanalement, et absolument SUR MESURE. Avec un tel engin, on pédale sans perte d’énergie (celle qui vient des muscles, pas d’un moteur à explosion). Je ne sais plus avec qui nous parlions de la relation très spéciale qu’on a avec son vélo -je suis personnellement très amoureuse du mien-, mais j’imagine qu’avec un « Heritage » ça devient totalement passionnel…

http://www.heritage-paris.com

-

LA BELLE ÉCHOPPE
la-belle-echoppe madeinfrance

Créée par French Trotters et le blog Redingote, cette boutique en ligne ne vend que du « made in France ». Les vêtements, accessoires ou même des produits comme le papier d’Arménie -fabriqué à Montrouge, comme son nom ne l’indique pas- sont choisis pour leur qualité et leur style, que l’on appréciera et chérira d’autant plus qu’ils ont été manufacturés avec amour, et qu’ils n’ont pas parcouru 20 000 km pour arriver jusqu’à nous.

Quand au blog de la Belle Échoppe, il raconte le savoir-faire, la particularité des matériaux et des techniques utilisés, qui font la fameuse « french touch ».

http://labelleechoppe.fr

-

L’EPICERIE GÉNÉRALE

epicerie-generale-paris

epicerie-generale-bio-fromage

epicerie-generale-bio-paris-7eme

Du made in France qui ne se porte pas mais qui se mange, ça existe aussi. Maud Zylnik a fait un petit tour de producteurs 100% tradi, 100% frenchies et 100% bio, a sélectionné le meilleur pour sa nouvelle boutique située dans un quartier pourtant plus bourgeois que bohème ! Il faut dire que les produits n’ont rien à voir avec la « babafood ». J’y ai goûté des charcuteries du Sud-Ouest absolument incroyables, dont du gras de porc tranché finement. Oui c’est bon, et ça s’appelle le LARDO ! L’épicerie regorge de victuailles variées et ultra appétissantes. Même le pain est exceptionnel. Je n’ai pas goûté le fromage, mais il a vraisemblablement conquis Sophie Fontanel, qui tirait la langue devant l’étalage.

La boutique est jolie, Maud a choisi comme emblème la chouette, symbole du combat, pour que les producteurs français existent toujours !

La trouvaille de la maison : le pique-nique à emporter. Tout prêt. La prochaine fois que j’entends dire que c’est compliqué de manger bio à Paris, je m’énerve.

L’épicerie Générale, 43 rue de Verneuil, 75007 Paris /  http://www.epiceriegenerale.fr

-

Pour conclure, je retiendrai la citation d’Edgar Morin qu’Heritage a choisi  comme motto :

« La nouveauté nait toujours dans le retour aux sources ».

-

LIRE TOUS LES POSTS MADE IN FRANCE