Archive pour la catégorie ‘MUSIC’

22 mars 2015

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – JEROME HADEY POUR LA VILLA LENA par HÉLÈNE

Villa-Lena

Le 1er avril, la Villa Lena réouvre ses portes pour la 2ème saison.

On est fan du concept depuis l’ouverture :

- un mix entre la Villa Médicis (pour la résidence d’artiste),

- le Baron (pour toute la clique qui a créé ce lieu et lui insuffle son esprit créatif),

- et un « agro turismo » ( pour l’approche durable de la résidence).

Donc un lieu magique perdu au milieu de la campagne Toscane, et surtout une belle invitation au voyage.

Nous avons questionné Jérome Hadey, le gourou de cette « Dolce Villa » sur sa vision du « green ».

villa lena

villa lenavilla lenavilla lena

villa lena

villa lena

villa lena

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

S&StP: C’est quoi « être green » pour vous?
Jérome Hadey: C’est respecter la vie.

Vous vous rappelez de votre « green coming out » ?
Le jour où j’ai demandé à mes parents de bien vouloir trier les déchets, je devais avoir 5 ou 6 ans…

Quels sont vos 3 principaux gestes green ?
Mes principaux gestes green sont de travailler d’arrache pied à créer un lieu autonome en :

- eau, grace à la collecte de l’eau de pluie, de l’utilisation de puits

- nourriture grace à plusieurs potagers, un petit peu d’élevage et de la chasse, le tout évidemment bio

- l’énergie, grace a des panneaux solaires et des éoliennes

Ce lieu est la Villa Lena sur lequel je travaille depuis 5 ans maintenant. Il m’en faudra au moins 5 de plus pour pouvoir atteindre mes objectifs.

Le geste non-green dont vous ne pouvez vous passer ?

Prendre l’avion, quasiment une fois par semaine, c’est un drame écologique mais j’aime trop voyager et rencontrer des gens.

L’action globale « green friendly » que vous admirez le plus, rêvez de mettre en place?
L’hopital de Lambarené créé au début du siècle dernier par Albert Schweitzer au Gabon. Il s’agissait d’un « village où l’on soigne », en harmonie avec la nature, les cultures locales…

L’action que je rêve de mettre en place est un lieu utopique auquel je travaille déja depuis un moment…La Villa Lena.

Qui est votre muse glam green ?

La Nature. Tous les jours je me reveille en Toscane au milieu de la Nature. Il n’y a rien de plus beau et notre responsabilité à tous est de la protéger.

Votre gourou au quotidien?
Ma famille et mes amis. « Suis ceux qui cherchent la vérité, évite ceux qui l’ont trouvée »

Est-ce que « l’organic » peut être « orgasmic »?
Venez passer quelques jours à la Villa Lena et vous comprendrez que oui.

A quoi vous carburez ?
Je carbure au travail principalement. Il n’y a rien de plus satisfaisant que de voir des projets avancer grace à sa propre sueur.

Le super pouvoir que vous aimeriez avoir pour sauver la planète ?
Rendre le bon sens aux êtres humains. Je pense qu’il s’agit d’une caractéristique en voie d’extinction.

Où se trouve votre coin de paradis perdu?
42 Via Toiano, 56036 Palaia en Toscane

Votre bible du moment?
Le même depuis que j’ai 6 ans: le Petit Prince. En le relisant, j’ai toujours trouvé les réponses à toutes mes questions.

Le film qui vous a marqué ?
A man from Earth. Le dernier scenario écrit par Jérome Bixby, l’un des principaux scénaristes de Star Trek. Il a écrit ce film sur son lit de mort pour donner une leçon d’espoir à l’humanité. Objectif plus que réussi à mon avis.

Le morceau de musique qui vous donne le « smile »?
Un peu facile, mais le morceau qui me donnera toujours le smile est « Don’t Worry, Be Happy » de Bobby McFerrin.

À quoi êtes vous addicted ?
Au travail…et à pas mal de séries TV…

Quel est votre uniforme de la saison?
Jeans, pull en laine, chaussures de marche et éventuellement doudoune.

Votre mantra?
Jamais satisfait, toujours heureux.

Quel est le meilleur moyen de partager la « green attitude »?
De la vivre.

Quel est l’argument ultime pour convaincre de sauver la planète ?
La vie est belle.

www.villa-lena.it

23 mai 2014

WE LOVE GREEN 2014 par ISABELLE

IMG_0944 1

C’est ainsi que We Love Green a eu lieu le 31 mai et 1er juin. L’équipe Smile y était (en transe, bien sûr), nous avons un peu oublié de poster sur notre Instagram, mais voici un mini reportage. C’était bien !

Ce qui me fait le plus plaisir, c’est que ce festival ose axer sa communication entièrement sur le « Green ». Là où plein d’autres institutions et entreprises se garderaient de parler de ce sujet prétendument « anti glam », chez We Love Green, on revendique un parti pris écolo. Apparemment, ça ne fait pas fuir les gens, bien au contraire !
Et cette très bonne image attire même une population troooop mignonne. Ils sont beaux, souriants, et plein de love.

Alors, ce festival est-il vraiment green ? Une partie de l’énergie vient de panneaux solaires. Pour les déchets, on a le choix entre 3 poubelles bardées d’une signalétique suffisamment explicite pour qu’un festivalier sous emprise de la « musique » puisse s’y retrouver. Sur les stands sont présents Greenpeace, et d’autres marques et associations plus ou moins éco responsables. Côté alimentation, tout est bio, mais très peu végétal. D’ailleurs, comme il y avait un monde fou le samedi, ironiquement j’ai dû faire une exception et n’ai pas mangé végétalien, ni même végétarien. C’est pas grave, on va pas chipoter, c’était bio, c’était bon, et nous étions heureux. La Guinguette d’Angèle et Sol Semilla a tout de même servi les plus chanceux, et ça c’est bio, raw, super alimento, tout ça…

Et il n’y a pas de parking ! On peut venir en métro, ou même en vélo, ce n’est pas si loin, ooooh ça va ! Quand j’ai découvert le parking à vélos gardé, j’ai eu un petit mouvement de contrariété devant l’aspect pas très pratique et bricolé avec les moyens du bord. Mais ça s’est très bien passé, et j’ai fini par saluer cette nouvelle façon d’upcycler l’existant (des grilles et des arbres se transforment en parc à vélo, baguette magique ! ) et donc, de minimiser l’impact.

WeLoveGreenFestival_ParcVélos

Alors, pour quoi on était là, au fait ? Ah oui, la musique <3 ! Le line Up était foufou. Découverte de Moodoid, au look génial et vraiment cool en live. Lunice : il déchire tout ! Little Dragon, trop mimi, London Grammar toujours aussi vibrant, et le reste était très mignon, bref, ce festival est de loin le plus cool de Paris.

WeLoveGreenFestival_3

WeLoveGreenFestival_LondonGrammar

Cat Power et les tipis.

WeLoveGreenFestival_cendrier

Les petits cendriers portables

WeLoveGreenFestival_1

Les toilettes sèches

WeLoveGreenFestival_StandPopCaseLes activités du stand Pop Case

WeLoveGreenFestival_3Amah_comptoirGénéralLes belles jambes d’Amah, au stand Comptoir Général

IMG_0934 1Le chanteur/Guitariste de Moodoid joue également de la poêle à frire.

WeLoveGreenFestival_2

WeLoveGreenFestival_6

WeLoveGreenFestival_5

WeLoveGreenFestival_4

www.welovegreen.fr

26 mars 2014

MOOD: MGMT « OF MOON, BIRDS & MONSTERS » par ISABELLE

I had never paid attention to the Lyrics of this song from MGMT’s incredible first album « Oracular Spectacular » until someone opened my ears. Thanks M, I love you.

« Of Moons, Birds & Monsters »

Why’d you cut holes in the face of the moon base?
Don’t you know about the temperature change
In the cold black shadow?
Are you mad at your walls
Or hoping that an unknown force can repair things for you?
Pardon all the time that you’ve thrown into your pale grey garden?
If the ship will never come you’ve got to move along

Even a bird would want a taste of dirt from abyssal dark
The prick of a feather could make a kingdom burn and the bloodshed start
The falling apart
Made me a shadow in the shape of wonder
The waves of black
If she’s going under I can hold my breath till the sky comes back
Or drown like a rat, rat, rat
He’s a rat!

To catch a monster
We make a movie
Set the tempo
And cut and cut its brains out
It will inspire on the burning pyre
Half the distance
Half the motion
Communication
It’s easy as the ocean

22 octobre 2013

MOOD: WE ALMOST LOST DETROIT / GIL SCOTT HERON par ISABELLE

In october 1966 in « Fermi 1  » Atomic Power Plant, south of Detroit, a small nuclear reactor experienced a loss-of-coolant accident that leaded the fuel to melting, threatening population with a disaster. This song « We Almost Lost Detroit » was named after the John G. Fuller book published in 1975 that recounts the story of the nuclear meltdown. The plant was shut down in 1972 but a new one named « Fermi 2  » was built in 1985 and is still running today, and « Fermi
3  » is even being built right now…
The song appeared on Gil Scott Heron’s 1977 album, « Bridges ». It also contributed to the No Nukes concert and album in 1980. I love the following version, live. The voice and the melody are perfect. Gil was a King ♥.

It stands out on a highway
like a Creature from another time.
It inspires the babies’ questions,
« What’s that? »
For their mothers as they ride.
But no one stopped to think about the babies
or how they would survive,
and we almost lost Detroit
this time.
How would we ever get over
loosing our minds?
Just thirty miles from Detroit
stands a giant power station.
It ticks each night as the city sleeps
seconds from annihilation.
But no one stopped to think about the People
or how they would survive,
and we almost lost Detroit
this time.
How would we ever get over
over loosing our minds?
The sherrif of Monroe county had,
sure enough disasters on his mind,
and what would Karen Silkwood say
if she was still alive?
That when it comes to people’s safety
money wins out every time.
and we almost lost Detroit
this time, this time.
How would we ever get over
over loosing our minds?
You see, we almost lost Detroit
that time.
Almost lost Detroit
that time.
And how would we ever get over…
Cause odds are,
we gonna loose somewhere, one time.
Odds are
we gonna loose somewhere sometime.
And how would we ever get over
loosing our minds?
And how would we ever get over
loosing our minds?
Didn’t they, didn’t they decide?
Almost lost Detroit
that time.
Damn near totally destroyed,
one time.
Didn’t all of the world know?
Say didn’t you know?
Didn’t all of the world know?
Say didn’t you know?
We almost lost Detroit…

10 octobre 2012

MOOD: THE SMITH | MEAT IS MURDER par ISABELLE

the-smiths-meat-is-murder

LYRICS

Heifer whines could be human cries
Closer comes the screaming knife
This beautiful creature must die
This beautiful creature must die
A death for no reason
And death for no reason is MURDER

And the flesh you so fancifully fry
Is not succulent, tasty or kind
It’s death for no reason
And death for no reason is MURDER

And the calf that you carve with a smile
It is MURDER
And the turkey you festively slice
It is MURDER
Do you know how animals die?

Kitchen aromas aren’t very homely
It’s not « comforting », cheery or kind
It’s sizzling blood and the unholy stench
Of MURDER

It’s not « natural », « normal » or kind
The flesh you so fancifully fry
The meat in your mouth
As you savour the flavour
Of MURDER

NO, NO, NO, IT’S MURDER
NO, NO, NO, IT’S MURDER
Oh … and who cares about an animals life?

4 septembre 2012

WE LOVE GREEN par ISABELLE

Chez Smile &StP nous aimons la musique, l’herbe verte, Cody Chesnut (remember « The Seed »), le champagne (surtout bio), la fête, Beirut, les tipis, l’upcycling, Herman Dune, les paons, Connan Mockasin, les petites fleurs, les expériences culinaires, Breakbot, les capteurs solaires, l’art, le bon son, et donc forcément nous adorons le festival We Love Green, qui aura lieu du vendredi 15 au dimanche 16 septembre.

L’année dernière c’était le festival (Parisien) le plus cool de la saison. Si si je suis objective ! Pas seulement pour l’aspect green. Les gens étaient beaux et gentils, la musique top, l’endroit magnifique, il faisait beau, il y avait du love partout.

Donc cette année on recommence, et on postera des petites nouvelles en direct. En attendant voici quelques images alléchantes. Bisous

www.welovegreen.fr

Souvenirs de l’année dernière :

we-love-green-2011_5

we-love-green-2011_1

we-love-green-2011_3

we-love-green-2011_4

we-love-green-2011_2

Ce qui nous attend cette année (ce sera deux fois plus grand, me dit-on) :

we-love-green-2012-1
Cody Chessnut :

cody-chessnut-guitare

La femme :

Les tipis :
we-love-green-2012_2

we-love-green-festival-2012

9 octobre 2011

AUJOURD’HUI C’EST DIMANCHE par ISABELLE

Et je mange des légumes verts, biologiques

Un track de Sydney Valette découvert en Concert aux « Basement Sessions » de Wrangler, marque pas tout à fait green, mais cool quand même.
Enfin moi, j’adore. Tous les jours, dimanche !

14 août 2011

TORREY TORREY CANYON par ISABELLE

Le 18 mars 1967 le pétrolier Torrey Canyon déverse 120 000 tonnes de pétrole brut dans la Manche, créant ainsi la première catastrophe écologique due au transport du pétrole. Serge Gainsbourg en fait une chanson. 44 ans et beaucoup d’autres désastres plus tard, nous sommes toujours dépendants du pétrole. Une petite rehab ?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

On march 18, 1967, the Torrey Canyon supertanker spilled 120,000 tons of crude oil in the English Channel, causing the first major environmental disaster due to oil transportation. Serge Gainsbourg got inspired and composed this song. It was 44 years ago and many other catastrophies occured since then, but we are still addicted to oil and no rehab is planned (yet).

28 juin 2011

NUCLEAR JEOPARDY MIX BY POLOCORP par ISABELLE

New wonderful mix « NUCLEAR JEOPARDY » by our favorite DJ Polocorp. Play it !
« Hey there, kids. This is Polocorp, the DJ and your friend. »

nuclear jeopardy mix by polocorp

Polocorp’s blogspot & Polocorp’s facebook

22 mars 2011

NO NUKES (1979) par ISABELLE

MUSE was an activist group founded in 1979 by Jackson Browne, Graham Nash, Bonnie Raitt, and John Hall of Orleans. A group of artists and musicians working together for a non-nuclear future, MUSE was formed shortly following the Three Mile Island nuclear accident of March 1979. MUSE performed a series of five « No Nukes » concerts held at Madison Square Garden in New York in September 1979.

via Purple Diary

See concert video here.

no-nukes-muse

5 décembre 2010

RATATAT IMPERIALS par ISABELLE

Recycling, Vintage, and DIY are sustainable, stylish, and fun.

GLAMOURDEATHTRANSFORMATION. Song : IMPERIALS by Ratatat (from NYC, with love).
Direction by Silja Magg (photographer) and Masha Orlov (stylist), that’s her on the video. She succefully mixes amazing new and vintage clothes and accessories.

14 octobre 2010

2:12 AM par ISABELLE

Le premier morceau et la première vidéo du duo français preppy-folk 2:12 AM, dont une des moitiés est Alec, qui ne pourrait pas vivre sans son vélo, un moyen de transport sans ☢ ni $ et qui n’émet rien d’autre que du ✭ et du ✿ et du ♥.

www.myspace.com/212am

30 juillet 2010

KOYAANISQATSI par ISABELLE

Koyaanisqatsi est un film produit par Francis Ford Coppola en 1983. Le réalisateur Godfrey Reggio voulait une suite d’images sans aucun commentaire, comme un état des lieux du monde. Il ne souhaitait pas même un titre, mais a dû se conformer à la loi qui impose de nommer chaque film. « Qatsi », en langue indienne Hopi, veut dire littéralement « vie » tandis que « Ko-yaa-nis » signifie « tumultueux, déstabilisé, out of balance ».

La musique sublime est composée par Philip Glass. A mes yeux l’alternance de rythmes et les paysages sont tout aussi splendides qu’ils soient citadins ou sauvages.

Je l’avais vu au cinéma quand j’étais petite, il me restait en souvenir quelques rares sensations, mais très fortes.

Le film est toujours aussi beau aujourd’hui. Le monde a changé mais tient encore -PRESQUE- debout, ouf. Mais il faudrait peut-être faire attention, non ?

9 juillet 2010

KOUDLAM / EAGLES OF AFRICA par ISABELLE

Directed by artist Cyprien Gaillard.
Just because I like it. Strange mood. Nature. Sun. Heat…

9 novembre 2009

SMELLS LIKE GREEN SPIRIT… par ISABELLE

We, overstressed northerners, have nothing but a dream : escape from our artificial, speedy and industrial lives.

The new temptation is to go BACK TO THE ROOTS !

« This Must Be It » © Royksopp

Love it…

I recently received an invite (thanks Ane Mari) to become the owner of a piece of land in Mexico.
It’s a wonderful place where you can be an active citizen of the world while living far away from crazy cities and pollution.

http://www.beyax.com/

Here are a few pics my friend sent. Looks like paradise !

smile-in-beyax

anemari88_n

You can horseback ride, bathe in Cenote with water full of minerals, and even bake a cake made with Mayan Organic raw chocolate and vanilla straight from the garden ! The buildings are sustainable conscious with local raw materials, in harmony with nature. Of course it’s run by renewable power.

You also can work from there and stay connected, plus there’s a great focus on music, dance and the arts.

Very tempting… Except give me about 2 weeks before I really miss the crazy urban civilization, and my stilettos.

How would I commute from here to there ? Airplane = CO2 CO2 CO2 ! Not very ecological !

I guess for now I’ll keep trying to be an organic girl in the city, and say : congrats to this new growing community that might become a role model for the rest of the planet !

(Hope to visit some time !)