Archive pour la catégorie ‘SEXE’

29 janvier 2014

VOUS PRENDREZ BIEN UNE PETITE COUPE ? par ISABELLE

coupe-menstruelle

La petite coupe s’est cachée dans cette image. Sauras-tu la retrouver ?

Vous avez peut-être remarqué que le sujet des règles est de moins en moins tabou, Girls Have Periods à Paris commence à se faire remarquer avec humour et virtuosité (♥), The Period Store à New York fait un tabac. Mais avec les copines on n’a pas attendu ce nouvel âge du flux décontracté pour en parler. C’est donc lors d’une discussion typique de filles, que l’une d’entre elles me lance : « Quoi, t’es écolo, et t’as pas de Mooncup ?  »

Ultra cool et stylée, mais pas du tout green –saucisson/Mcdo étant la base de son alimentation–, elle a réussi à me donner envie d’essayer ce truc a priori pas très glam.

Blessée dans mon amour-propre, et surtout vraiment intriguée, j’ai couru chez Naturalia acheter une Mooncup. Et pour la première fois de ma vie j’ai attendu mes règles avec impatience.

Alors, j’imaginais une grande révolution, mais en fait, les règles, ça reste chiant et… chiant. Sauf qu’au moins, avec la petite coupe, on ne gaspille plus de coton, et c’est déjà un grand pas en avant. Bisous les filles !

PS. Je vous épargne les conseils d’utilisation, si vous lisez ce post vous saurez forcément lire le mode d’emploi fourni avec le petit instrument. Et la vidéo ci-dessous pourra vous offrir tous les arguments nécessaires !

25 février 2012

PETA / BOYFRIEND WENT VEGAN par ISABELLE

Cette vidéo a été considérée choquante par des associations « féministes ». Alors moi je dis :
1/ elles n’aiment pas le sexe 2/ elles n’ont pas d’humour. Et pourtant Dieu sait si je suis féministe… Du coup, c’est la version Culture Pub que vous voyez ci-dessous, car la version Youtube de Peta est maintenant passée en mode sécurisé.

Cette opération exprime l’essentiel : manger végétal est meilleur pour la santé, et donc pour les performances sexuelles. Le sexe étant le plus grand plaisir que puisse nous procurer notre corps, cet argument est infaillible, y compris pour ceux qui s’en foutent de niquer la planète.

Les « green » savent que manger végétal est également 10 fois moins impactant d’un point de vue écologique. Dix fois moins, vous vous rendez compte, c’est dingue, ce chiffre, non ??  Et moins cruel. Vous pouvez voir ici Sir Paul Mc Cartney expliquer pourquoi manger de la viande est horrible -âmes sensibles s’abstenir-.

Même les gens qui raffolent de la viande peuvent être touchés par cette campagne.
Pour ma part je suis plus nuancée : si vous adorez un bon steak, surtout ne passez pas 100% végétarien ! Diminuez juste progressivement la quantité, et surtout 1/ prenez vraiment plaisir à manger votre plus rare barbaque, 2/ observez les changements sur votre vie sexuelle (je vous jure, ça marche, si si c’est vrai).

Surtout que le sexe, plus on en fait, plus c’est écolo. Voilà. Bon appétit, et « enjoy ».

23 juin 2011

VIVE LE SEXE ! par ISABELLE

Dans une conversation avec un adorable ami tout à fait connaisseur du web, je disais que j’étais très déçue parce que mon post sur le nucléaire n’a eu aucun impact, et que je supposais donc que les gens n’en ont rien à faire de crever tous bientôt et qu’ils s’en foutent bien fort de l’avenir de leur descendance, et que j’étais très très découragée. Et lui de me répondre qu’il était allé voir le Pagerank de smile (qui est en bonne position, paraît-il) et qu’il avait remarqué que les pages « SEXE » sont les mieux notées.

-
Conclusion :
Vous n’en avez rien à faire de l’écologie, il n’y a que le sexe qui vous intéresse.

-

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOH, et bien tant mieux, figurez-vous que le sexe c’est très écolo. Sauf si on aime s’envoyer en l’air exclusivement en jet privé of course, mais la plupart d’entre vous restent au sol pour aller au Nirvana, je crois.
En revanche, la pollution nucléaire, ce n’est pas très bon pour l’activité sexuelle. Enfin, il n’y a pas énormément d’informations précisément sur le sujet, mais par déduction, lorsqu’on prend en compte les effets d’une exposition même faible aux radiations, on peut conclure que l’état des cellules reproductives est largement en berne après avoir fleurté gentiment avec du césium 135. D’ailleurs, ici, il est mentionné un truc bizarre sur l’activité sexuelle post Chernobyl. Et , que la radioactivité modifie le ratio garçons/filles dans les naissances au sein des populations exposées.

Donc, voilà, le sexe, très bien, mais allez d’abord me signer ces foutues pétitions, ici et , souscrire à ça, et aussi donner un petit peu d’argent ici, et .
Sinon, ce soir, c’est migraine.

Enfin, en googlant pour mes recherches, je suis tombée sur ce post qui relate le temps où on soignait tout, y compris les problèmes d’érection, avec du radium. C’est DINGUE, non ? Puis petit à petit le radon s’est démodé. Allez savoir pourquoi les préservatifs ci-dessous ne sont plus vendus. Pourtant la boîte est aussi bleue qu’une pilule Viagra…

preservatifs-radioactifs-radon-erection copie

23 septembre 2010

POURQUOI DRAGUER LES PAS ÉCOLOS ? par ISABELLE

Voici 10 bonnes raisons de pécho des non écolos quand on est écolo (ou pas), plutôt que des écolos.
Ce post est écrit par une fille, pour les filles, mais je suppose que si on passe tout au féminin (pourquoi draguer UNE pas écolo), ça marche aussi pour les garçons. C’est très simple…

- Le non-écolo est moins stressé, car il n’a pas peur de niquer la planète.

- Le non-écolo a plus d’humour, car il est plus détendu car il n’a pas peur de niquer la planète.

- Le non-écolo a de la conversation. Il vous fera découvrir des trucs pas écolos dont vous n’aviez jamais entendu parler. Vous vous amuserez plus, et ça vous changera des histoires écolos qui vous obsèdent nuit et jour.

- Le non-écolo a plus de style. Mis à part dans certaines contrées lointaines, comme pas trop loin de la côte ouest américaine, l’Ecolo mâle franchouillard est souvent pauvre, stylistiquement parlant. Il n’en a rien à faire de la mode, et si vous réussissez à faire abstraction de ses chaussures informes, c’est lui qui va vite se désintéresser de vous et de vos histoires de filles. Car pour lui, la mode est forcément superficielle, donc inutile et péché de consommation. (Alors que vous, vous savez que la mode écolo, c’est la meilleure). Rabattez-vous donc sur de beaux étalons non écolos et non blasés.

- Vous augmentez vos chances de sauver la planète. Si vous vous débrouillez bien, vous allez lui plaire. Et si vous lui plaisez, il vous allez l’influencer. Il va s’y mettre, et vite, à l’écologie.

- Vous n’êtes même pas obligée de coucher. En effet, vous pouvez aussi influencer les garçons qui auraient envie de tout faire pour vous mettre dans leur lit, y compris trier leurs déchets, et si vous êtes suffisamment habile, le jeune homme revendra même son scooter pour acheter un vélo (et un bien, hein, pas un vélo de supermarché).

- Si vous couchez, ça ne peut pas faire de mal. Au contraire.

- Pendant ce temps, vous ne serez pas devant la télé, ou un ordinateur. C’est toujours ça d’énergie économisée.

- Si vous vous apercevez qu’en fait, il dit qu’il n’est pas écolo pour faire « style » mais qu’en fait il est quand même un peu écolo, ce n’est pas grave.

- Le non écolo fait-il mieux l’amour ? En me basant sur mon expérience personnelle, je peux vous certifier que je ne peux PAS répondre. En effet, je n’ai jamais couché avec un écolo.

Donc Mesdames les green girls, vous avez bien compris, la planète compte sur vous. Merci pour votre participation, et bonne pêche.

manon-beuchot

Photo © Manon Beuchot / Very Good Trip by Wad par Lavender&Latex

-

-* PS. N’oubliez pas les préservatifs.

-

-

15 avril 2010

PRÉCIEUX MINOU. par ISABELLE

Je rosis un peu en écrivant ce post, mais après tout il concerne plus de la moitié de l’humanité. J’ai mentionné les personnes de sexe féminin. Et je voudrais justement parler de leur sexe. Quel rapport avec le développement durable ? Un ÉNORME rapport.

Une fois par mois environ, nous, les femmes, devons gérer, en même temps qu’une chute de moral, un flux menstruel plus ou moins tabou. Afin de palier aux désagréments engendrés, la plupart d’entre nous utilisent des tampons. Un rapport américain alarmant a pourtant révélé leur toxicité, avec pour conséquences des risques de stérilité et endométrioses, mais aussi de cancers. Malgré sa publication dans le Village Voice, il a évidemment été controversé par les grands groupes santé/lessives/alimentaires qui détiennent le marché.

Le danger est dû à la présence de chlore. Hey, mais au fait, les tampons biologiques en sont exempts ! J’aime bien la marque Natracare, 3,50 € la boîte « regular » chez Biocoop. Très abordable. Puisque je suis sur ce sujet, j’en profite pour suggérer d’éviter autant que faire se peut les applicateurs, pas si utiles que ça, et s’il vous plait, ne les prenez pas en plastique ! Après avoir été utile pendant un quart de secondes, cet aberrant bout de plastique prend plus de 400 ans pour se dégrader, y compris au fond de la mer. Allez le voir sur le site du projet CleanArtPlanet, vous ne serez pas déçue. D’ailleurs le tampon, comme le préservatif, ne se jette pas dans les toilettes mais à la poubelle. Et oui.

Enfin vos muqueuses sont très perméables aux produits avec lesquels elles sont en contact. On peut laver la précieuse zone avec des produits bios si possible, oui ça existe, et en tout cas exempts de paraben et autres phénoxyéthanols dont vous connaissez sans doute les méfaits.

Les filles, prenez soin de votre sexe, il vous le rendra au centuple.

VULVE-tampons-smile

Illustration via annedeharlez

4 novembre 2009

GRÜN ÜBER ALLES par VINCENT BOUCHERON

“It’s good for business, it’s good for the environment – and it’s good for the girls. » (c’est bon pour le business, c’est bon pour l’environnement – et c’est bon pour les filles)….

Ellen

Qui a dit ça ? Un fabriquant de maquillage bio ? Un traiteur japonais qui n’offre plus de thon rouge dans son menu « fitness » et en fait un argument de vente ? Un exécutif de Warner qui propose le bluray de « Sex and the City » dans un emballage eco-friendly ?

Tout faux. En même temps, ne cherchez pas vous ne trouverez pas. Cette IMMMMEEEENSE citation nous est offerte par Thomas Goetz, propriétaire de Maison d’Envie, un bordel berlinois (les maisons closes sont autorisées en Allemagne). La « maison » offre une réduction « écologique » que 5€ sur ses sessions de 45 minutes et de 30 minutes à tous ses clients qui viennent en transports en commun ou à vélo. C’est 5€ ou 15 minutes de plus au choix (éh oui, prendre les transports semblent plus chronophages que circuler en voiture, d’où rab’ de temps). Pour une raison encore non expliquée, les sessions de 60 minutes ne bénéficient d’aucun éco-discount… Apparemment, ça marche. Outre la couverture de presse délirante Outre-Rhin, Maison d’Envie s’enorgueillit de 3 à 4 clients green supplémentaires par jour.

Sans délirer pendant des heures sur la prostitution comme entreprise « verte » (j’ai mes doutes), reste à élucider un mystère : si c’est bon pour le business (ça c’est clair), bon pour l’environnement (mmmmouais, on va dire que ça passe pour cette fois), en quoi est-ce « good for the girls » ?…

27 octobre 2009

SEX ME UP!!! par VINCENT BOUCHERON

Après le 212e article sur ce blog sur le même sujet, si on a bien compris un truc, c’est bien celui-ci : les sacs en plastique, c’est la plaie (400ans pour qu’ils disparaissent de la surface de la terre : NON MERCI)… Du coup, je pensais à un truc, les préservatifs c’est un peu comme des mini-sacs en plastique pour la bite non ? Enquête faite, bravo mon garçon, you’re right ONE MORE TIME : fabriqués en polyuréthane ils ne sont pas biodégradables… Et en plus, on y ajoute des substances pétrochimiques diverses et variées (sans parler des colorants et du fameux goût vanille, qui je vous le confirme n’est pas 100% vanille Bourbon de Madagascar avec AOC à la clé) qui peuvent provoquer irritations, démangeaisons et allergies (non seulement pour son propre kiki mais aussi pour sa/son partenaire)…

Bon, on fait quoi ? on va quand même pas revenir à la capote en boyau de porc comme dans l’antiquité. La marque RFSU est l’une des premières a proposer des capotes bio, fabriquées à partir de la sève d’hévéa (et non à partir de pétrole polymérisé), sans ajouts de substances chimiques chelous (même pour le lavage) et lubrifiés au kiwi. Le tout est bien sûr NF. Ouais rien que de lire ça, on a déjà un peu l’impression de baiser une salade de fruits ce qui est moyennement glam’…
go-green

 

On teste ? Oui on teste… Résultat : déjà on a l’impression d’enfiler un gant Mappa (ceux en caoutchouc rose), ensuite ce lubrifiant collant/odorant n’est pas à proprement dit l’idée du siècle (vous voyez les papiers tue-mouches ? bah c’est pareil…), et ensuite… comment dire… l’élasticité de la chose étant toute relative, un très fort sentiment de claustrophobie pénienne se dégage quasi-instantanément… L’avantage du truc finalement, c’est que son utilisation vous pousse à plein de trucs – comme allez voir des amis même en banlieue, faire des crêpes, se lancer dans une bonne partie de GTA… – sauf à faire panpan cucul…

Comme quoi le bio a parfois ses limites…

PS : l’illustration provient de l’excellentissime blog http://www.ilovemaurice.org/ où il n’est certes pas question de Développement Durable, mais dont on est assez fan.

16 octobre 2009

ORGANIC ORGASM par ISABELLE

Un corps musclé, un moral au Nirvana, une énergie de dingue, moins de stress, une belle peau, et bien sûr un sourire radieux. J’ai mentionné LA fontaine de jouvence : le SEXE.
Un excellent sport, formidablement écolo, et il faut l’avouer, tellement agréable.

Tout le monde ne serait pas de cet avis. Si on leur donne le choix entre sexe et chocolat une majorité d’anglaises opte pour le chocolat. Voir ce sondage.

Postulat qui aurait tendance à prouver qu’une satisfaction peut en remplacer une autre.

Mieux que les accès de boulimie, la cigarette, les achats compulsifs, les antidépresseurs, le SEXE calme allègrement les attitudes pulsionnelles. Et pour une fois, ce n’est pas grave si on tarde à se rassasier, il suffit de recommencer. C’est gratuit, non polluant, sans dose limite de consommation.

N’oublions pas le sexe en mode « solo » si nous n’avons pas sous la main, la (les) personne (s) de notre choix : l’onanisme est une pratique tout à fait écolo, et  hautement recommandée par le très beau site « beautifulagony » !

Moralité très morale : Prenons le temps de faire du sexe, la terre s’en portera mieux, et nous aussi, mmmmh.

Nota bene : le sexe, pas question d’y aller tout nu ! Pour l’instant, je n’ai pas trouvé l’ombre d’un condom vraiment biologique. Quelqu’un aurait-il une piste ? ****

cy-porn-L16

cyporn-L16

Illustration Pierrick Thébault collectif L16 @ cyporn

**** Oui, les préservatifs bio existent, Vincent les a testés sur l’article SEX ME UP !