Archive pour la catégorie ‘UPCYCLING’

26 septembre 2015

SWEATER DRESS DIY par ISABELLE

upcycled-sweater-dress

(↓READ ENGLISH VERSION BELOW↓)

Voici un DYI pour une robe simple et toute douce et chaude, parfaite pour l’automne. À créer avec des sweatshirts vintage en bon état (si vous allez les acheter neufs chez H&M, vous n’avez pas tout à fait compris l’idée).

Donc avec 2 sweatshirts, plus une ou 2 bandes de tissus similaires, le tout avec des couleurs qui vont bien ensemble, vous êtes paré.

Petit rappel : pour coudre deux tissus ensemble, il faut les mettre dos à dos. Bien mesurer les morceaux de tissus. Quand on coupe, prévoir 1 cm pour chaque couture. Poser les éléments ensemble sur le sol pour voir ce que ça donne. Quand la robe est finie, il faut bien la repasser, c’est ça qui fait que c’est clean.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Here’s a DYI for a sweater dress –perfect for fall–. You will need 2 reclaimed sweatshirts (don’t go buy them at H&M) and similar fabric small pieces, with a nice color match.

Remember to leave a 1 cm margin on each side for the seams, and to put the fabrics face side against face side when you sew.

When you’re finished with the dress, iron it to make it perfect, and then you’re done!

Have fun!

upcycled-sweater-dress-DIY_need

upcycled-sweater-dress-DIY_cut

upcycled-sweater-dress-DIY_sew

isabelle_robe-DIY_SweatShirtok

9 avril 2015

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – SANDRA MEYNIER KANG POUR SMK par HÉLÈNE

Sandra Meinier Kang By IRG

We discovered Sandra Meynier Kang and her eponymous brand SMK thanks to Who’s Next unique collaboration.

Freshly graduated from Atelier Chardon Savart, she launched her own brand 4 years ago in Seoul.

A refreshing vision, a casual minimalistic style, « gangnam style » Made In Korea, and of course sustainable, this is the « SMK » sprit. We’re very happy to interview Sandra about her new collection and to share her best looks!

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

S&StP: What is « to be green » for you?

SMK: First of all: to be “green” would be to be aware of who we are in our environment; and then I guess, to be educated (whatever the type of education); to be able to recognise what’s going wrong and try to find solutions to fix that.

Do you remind of your « green coming out »?

Not really ~ I have always loved animals; actually more than clothes so I have always been respectful toward the animal world before even thinking about what was actually “green“. I guess loving animals (all kinds of them) was my first step into what we call “green” today.

What are your 3 main green daily actions?

I would say:
- 1. I make bottles of fruit and vegetable juice to drink all day long for me and my husband (be healthy ;)),
- 2. I make sure my waste is well sorted for recycling (Korea’s trash system is quite strict)
- 3. Being vegetarian (?). I believe the mass meat industry is actually terrible for the environnement.

What is the « non-green » action you cannot get rid off?

Take the plane. I travel a lot so I often fly around the world.

What is the global « green friendly » action you admire most? Dream of set up?

There are actually a lot of  “green friendly projects“ going on and all of them are admirable.
If I had to pick one; I would say the movie “DEMAIN” by Cyril Dion and Melanie Laurent which should be released by this year.
I think it’s an awesome initiative to go travel the world and give a voice to all people who found real alternate solutions in order to reverse the sinking process of our planet.

Who is your glam fashion muse?

With no hesitations : Stella Mc Cartney

Who is your daily guru?

Pierre Rabhi, Alexandro Jodorwosky and Yann Barthes (he allways makes my day)
I cannot have only one “guru” in my life ;)

Can organic be orgasmic? Which dish?

With a “tartare d’avocat bio ” like they made at COMPTOIR102 in Dubai.
I don’t know how they prepare it, but I have never eaten a better one.

What fuels you all day?

Unfortunately, cappuccino.

Do you have a secret garden? (you can tell?)

My secret garden is as secret forest.

What is the super power you would like to have to save the planet?

I would like to have an unbreakable magic stick which can fulfill everything I ask for.
Then I don’t have only one super power to change the world, I got them all ;)
So I would start by stopping the use of pesticides in the agriculture, the mass market of meat, clean the oceans, forbid the shale gas exploitation and nuclear power, replace that with cleaner and safer energy… There is so much to do that even with a magic stick it would probably take several lives to save the planet!

Where is your lost paradise?

In Malaysia, on Gaya Island.
At night, you have to close your bungalow door because monkeys like to come inside and take your stuff out ~ haha!

What is your current bedside book?

I am currently reading the bible, to better understand history.

The movie that moved you?

« Ce que le jour doit à la nuit” by Alexandre Arcady.
I based my SS14 collection on that movie.
I don’t know if it’s the colours, the context, the impossible love between two persons, but this movie moves me a lot.

The music song that gives you the smile?

First be a Woman” by Gloria Gaynor; I always see my best friend singing and dancing on it, it makes me smile yeah.

What are you addicted to?

If we talk about addiction, I would say cappuccino and yoga.

What is your uniform for this season?

For Spring 15; my uniform is white and beige. Wide white pant with raw linen off shell tailored jacket and big beige scarf with tassels finition.

What is your mantra?

« Be trustful to life »

What is the best way to share the « green attitude »?

Maybe just thinking. Thinking about our conditions,. Is there any hierarchy in nature? Are we better than other species or vegetals?
We could close our eyes and re-open them like it’s the first time of our life, and then ask ourselves, does what surrounds us feels normal or logical?

What is the ultimate argument to convince to save the planet?

Trust in humanity. If we can do our worst, it means we also can do our best.

www.sandrameynierkang.com

Sandra Meynier Kang

Sandra Meynier Kang

sandraMeinierKangSS15

Sandra Meynier Kang

Sandra Meynier Kang

sandraMeinierKang_SS15

Sandra Meynier Kang

Sandra Meynier Kang

22 février 2015

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – ARIELLE LEVY ET THIBAUD DECROO POUR L’HERBE ROUGE par HÉLÈNE

arielle levy thibaud decrooarielle levy thibaud decroo

Rendez-vous en bas de la coulée verte dans le concept store « l’herbe rouge » un après-midi d’hiver. Le ton « bucolique » est donné.

« L’herbe rouge » a été créée en 2008 et son nom est inspiré d’un poème de Boris Vian, clin d’oeil à la vision créative et innovante de la maison de mode.

Aux commandes de cette authentique marque « green » qui est aussi un véritable laboratoire de recherche et d’expérimentation sur les matières, deux passionnés du vêtement et surtout deux experts qui ont hérité d’un savoir-faire textile « Made in Roubaix », mais y ont ajouté une leur touche éco-friendly et durable.

Les matières sont donc issues de l’agriculture biologique (coton fluvial, denim, lin, tencel, flanelle de laine et autres mailles…), les tricots réalisés à partir d’un procédé unique de recyclage des fibres, avec une attention aux teintures réalisées dans le respect des normes GOTS (Global Organic Textile Standard), et le tout avec un réseau de proximité.

Et c’est pas fini ! Le tout avec des prix accessibles !

Bref, comme dit Arielle, notre Jean-Pierre Coffe de la Mode: « Le Fast-Fashion, c’est de la MEEERDE ! ».

Le magasin du Viaduc des Arts a fêté sa première bougie en Janvier 2015, on lui souhaite donc une longue et belle vie !

Points de vente:

- Online e-shop: http://lherberouge.com/

- 35 avenue Daumesnil, 75 012 Paris

- 81-83 avenue Jean Lebas, 59 100 Roubaix

l'herbe rouge

herberougeF1020002herberouge

herbe rouge

herberougeherberougeherbe rouge

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

S&StP: C’est quoi « être green » pour vous?
Arielle Levy: C’est respecter la planète et les gens.

Vous vous rappelez de votre « green coming out » ?
Thibaud Decroo: Des souvenir d’être bien dans la nature depuis très jeune.
AL: Quand j’ai commencé à trier les déchets en Allemagne à 10 ans de manière très naturelle.

Quels sont vos 3 principaux gestes green ?
- Manger bio, équilibré, local
- Faire attention à sa consommation de lumière (le magasin est éclairé en basse tension)
- Faire une économie de moyens

Le geste non-green dont vous ne pouvez vous passer ?
TD: Prendre l’avion
AL: Aimer la mode !

L’action globale « green friendly » que vous admirez le plus, rêvez de mettre en place?
La fondation AKUO Energy et développement lancée par notre associé. (NDLR: qui développe, finance et exploite des centrales de production d’énergie renouvelable en France et dans le monde).

Qui est votre muse glam green ?

AL: Nous n’avons pas de muse en particulier, mais on aime Mélanie Laurent.

Votre gourou au quotidien?
Éric Scotto notre associé, Jeremy Rifkins, on apprécie Pierre Rahbi.
Mais nous sommes nos propres gourous !

Est-ce que « l’organic » peut être « orgasmic »?
AL: Tout ce qui fait du bien est orgasmic ! Donc l’organique est orgasmic !
TD: surtout avec du miel bio

A quoi vous carburez ?
A l’envie.

Le super pouvoir que vous aimeriez avoir pour sauver la planète ?
TD: Tout est lié à l’education donc rendre les gens plus respectueux , plus éduqués, avec moins de besoins .
AL: Le super pouvoir de taper un grand coup dans la fourmilière !

Où se trouve votre coin de paradis perdu?
TD: une rivière sauvage ou on peut se baigner.
AL: n’importe où en thong, maillot et t shirt.

Votre bible du moment?
AL: Modiano.
TD: Mathieu Ricard.

Le film qui vous a marqué ?
AL: « La nuit des éléphants » de Thierry Machado vue récemment. J’en pleure encore !

Le morceau de musique qui vous donne le « smile »?
TD: Herbie Hancock.
AL: The do. « Despair, hangover and ecstasy ».

À quoi êtes vous addicted ?
AL: A mon mari.
TD: A ma femme.

Quel est votre uniforme de la saison?
AL: Pull robe l’herbe rouge.

Votre mantra?
TD: « Moins mais mieux ».
AL: « Une autre mode est possible »

Quel est le meilleur moyen de partager la « green attitude »?
De la vivre !

Quel est l’argument ultime pour convaincre de sauver la planète ?
Suivez nous !

Photographies: copyright l’herbe rouge, réalisées par Alice Moitié.

5 novembre 2014

WANTED: XIAO LI par ISABELLE

XiaoLiFashionDesign_sweaters

WANTED: XIAO LI COLLECTIONS (All of the seasons ever since she started).

Li Xiao is a China-born, and London based fashion designer. She studied at the London College of Fashion and later specialized in knitwear construction at the Royal College of Arts.

Not only talented Xiao designs incredible garments with a strong sense of colors and shapes, but she also is strongly concerned with sustainability. Which of course interferes into her productions and influences her imagination. Xiao’s designs contain as much reclaimed material as possible, like recycled denim yarns, mixed with other modern material such as neon colors yarns. This modern process definitely drives her creations towards a futuristic look. She also creates her own fabrics. Her silicone-based material gives very special volumes to oversize clothes.

I’m very happy to talk about her on this blog before the entire fashion world gets crazy about her. She already won multiple and well deserved awards, but this is just a start, I’m sure!
Her collections are sumptuous. See for yourself.

http://xiao-li.co.uk/

XiaoLi_AW2014-2015

Xiao_li-fashion

XiaoLi_SS2015-2

XiaoLi_SS2015

XiaoLi_SS2015-3

4 septembre 2014

DIY: REUSABLE CLEANSING PADS par ISABELLE

DIY_reusable-upcycled-cleansing-pads

(↓READ ENGLISH VERSION BELOW↓)

Bonjour septembre, mois des jambes bronzées, et des bonnes résolutions !

Une statistique m’avait une fois complètement effarée : la culture du coton représente moins de 5% des surfaces cultivées dans le monde, mais 15% des pesticides utilisés (et je ne vous parle pas des OGM). On pourrait s’en foutre complètement, puisque le coton, ça pousse très loin de chez nous et ça ne coûte presque rien. Effectivement, ce sont les populations pauvres qui souffrent le plus de la pollution des nappes phréatiques, des maladies liées au contact direct des ouvriers agricoles avec des produits hautement toxiques, et de l’extension de cultures dédiées à l’exportation au détriment des cultures vivrières traditionnelles.

Un beau jour, ou plutôt une nuit, j’entre dans ma salle de bains et je vois tous ces petits Indiens, Chinois, Africains et Sud Américains crier « au secours » sur mon pack de coton nettoyant, qui sert une seule fois avant d’être jeté définitivement. WTF. Donc, je culpabilise à mort. Puis, certainement avec l’aide de Zero Waste Home qui est pour moi un role model, j’ai eu envie de faire la révolution du coton propre.

Donc, la recette est simple : prendre un vieux sweat shirt épais, le couper en carrés de 10X10 cm, qui deviennent alors des « pads » pour se nettoyer le visage. Après utilisation, on cale le petit truc dans le lave-linge, ça prend vraiment peu -pas- de place, et ce n’est pas très très compliqué à faire sécher : il suffit de le poser à plat quelque part, et hop quelques heures plus tard c’est prêt pour être à nouveau utilisé, encore et encore.

Avec ce système, on cumule : ZÉRO DÉCHÊT et UPCYCLING (donc zéro impact pour leur production) et RECYCLAGE à l’infini. Quand même. Mais ce n’est pas tout, puisqu’avec les économies réalisées, on peut s’acheter un vrai beau tee shirt en coton bio, pour que nos amis de l’autre bout de la planète puissent vivre d’une culture qui les respecte.

Et si je vous assure que c’est dix fois plus agréable à utiliser qu’un coton de supermarché, que c’est tout à fait chic dans une salle de bains, vous avez le droit de ne pas me croire, mais à votre place j’essaierais : voici la recette DIY, ce n’est pas très compliqué.

Bisous de rentrée les loulous <3

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

[English version]
Dear all, here’s my End-of-Summer little tip :)

I once heard cotton cultivation represents less than 5% of the global agricultural surfaces on earth, BUT 15% of all growing chemicals. This made me feel quite ashamed in front of my daily little disposable cotton cleansing pads, that I was using only once before trashing.

I decided to get involved. Probably under the influence of great website Zero Waste Home. This insanely simple idea came to me: why not upcycle old tees or sweat shirts?
It’s a little tip, but it means a lot: Zero Waste, Zero impact for production since it is upcycled, and the pads can actually be reused infinitely.

Surprisingly, it happened to be way more pleasant than I imagined. These little pieces of soft fabric are agreeable to use and very efficient. Once used, you can clean the pads with the rest of your laundry and allow them to dry by roughly flatten them on any kind of surface. They will dry easily.
See below for the simple DIY instructions. Enjoy!

With love,
Isabelle

Reusable-upcycled-pads_DIY

13 mars 2014

« SOME LIKE IT GREEN » QUESTIONNAIRE – MINACREW par HÉLÈNE

MINACREW

Ça y est on y est !

Ben oui vous sentez pas la température se réchauffer, les terrasses pulluler et les allergies au pollen proliférer? Mais oui, le PRINTEMPS C’EST MAINTENANT!

Adieu « oversize coats », « sweat-shirt à message » et « bonnet en mohair », hello « robes légères », « décolletés » et « matières sensuelles ».   Rendez-vous à une terrasse du Marais avec une Fashionista biberonnée à la mode féminine et romantique dont le slogan pourrait être « DRESS IS MORE ».

Dans la famille Lempicka, je demande une des 3 filles : Lauren Leslie, qui lance tout juste sa propre marque exclusivement dédiée aux robes: MINACREW.

Le nom de la marque est un clin d’oeil au film romantico-fantastique gothique de Francis Ford Coppola « Dracula » dans lequel MINA est une petite « vampirette » en costume et dentelle (Twilight n’a qu’à bien se tenir). Pour ce qui est de la « CREW », il suffit de la reconnaitre parmi les muses du Look Book shoot : Inna Modja et Clémentine Levy, entre autres.

MINACREW_03

MINACREW_dress

Et dans la catégorie « le prix de la plus jolie robe Smile and Save the Planet », on adore la capsule de robes réalisées avec des tissus anciens chinés puis retravaillés avec talent : cotons brodés, détails de dentelles, poches et parfois ceinture en bakélite vintage des années 20, chaque robe est unique, numérotée.

Alors comme dirait Snoop : « Dress it like it’s hot, Dress it like it’s hot, Dress it like it’s hot ».

La collection Printemps-Ete 2014 sera disponible chez Wild, 18 rue saint sulpice à Paris.

Et on peut suivre les aventures de MINACREW sur facebook.


Lauren Leslie - Mina Crew

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

S&StP: C’est quoi « être green » pour toi?
Lauren Leslie : Mes parents le sont depuis toujours donc j’ai grandi dedans depuis toute petite.

Tu te rappelles de ton « green coming out »?
Ça a été toujours naturel pour moi, mais avec le lancement de ma marque c’est de plus en plus fort.

Quels sont tes 3 principaux gestes green ?
- Ne pas laisser couler l’eau.
- Éteindre la lumière en partant.
- Trier ses poubelles.

Qui est ta muse glam green ?
Stella McCartney, surtout pour les accessoires.

Ton gourou au quotidien ?
Wikipedia : on peut tout savoir, à n’importe quelle heure.

A quoi tu carbures ?
Au champagne, au fromage… Et aux copines!

Tu as un jardin secret ?
Oui et c’est secret, bio mais secret.

Le super pouvoir que tu aimerais avoir pour sauver la planète ?
Pouvoir nourrir la terre entière, comme dans ce dessin animé qui s’appelle « tempête de boulettes géantes » où il pleut de la junk-food, sauf que je le ferais avec des produits sains. Ça s’appellerait « Tempête de boulettes géantes : la revanche des fruits ».

Où se trouve ton coin de paradis perdu ?
Moi j’adore Paris et surtout les petites rues du Marais, même si c’est pas si perdu que ça.

Ta bible ?
J’ai une très grande collection de bouquins de mode.
Mes deux derniers favoris:
- une biographie de Madeleine Vionnet, virtuose de la robe ;
- Rose Bertin, couturière de Marie-Antoinette et modiste avant gardiste du XVIIIème siècle.

Le film qui t’a marqué ?
J’adore les films de costume. « Marie-Antoinette » de Sofia Coppola pour n’en citer qu’un.

Le morceau de musique qui te donne le « Smile »?
N’importe quel morceau des Beatles.
D’ailleurs, Il y a deux questions que j’ai toujours adoré :

« Tu es Chat ou Chien »? Et « Rolling Stones ou Beatles »? (NDLR: ca sera notre question bonus MINACREW)
Ben moi je suis Chat et Beatles.

À quoi es-tu addicted ?
Aux chats. Le mieux ce sont les vidéos de chatons.

Quel est ton uniforme de la saison ?
Une robe « MINACREW » bien sûr.

Ton mantra ?
J’ai un mantra qui m’a été donné à l’occasion d’une initiation à la méditation transcendantale. C’est un mot que je dois garder pour moi et que je me répète à certaines occasions.

Quel est le meilleur moyen de partager la « green attitude »?
C’est d’aller à la campagne et de marcher pieds nus sur la pelouse.

Quel est l’argument ultime pour convaincre de sauver la planète ?
Il suffit de regarder les infos et ça fait réfléchir…

1 novembre 2012

WANTED: THREE SEVEN par ISABELLE

Caroline-petit-et-jonas-mason-three-seven

Three Seven, les meubles chinés et customisés au cœur des Etats Unis par Caroline Petit et Jonas Mason -qui « boivent, qui fument mais qui mangent bio »-, sont de retour à Paris. Après le trop court pop up store rue Richelieu, on peut les retrouver aux Puces de Saint Ouen, 104 rue des Rosiers, juste à côté du nouveau restaurant de P. Starck…